Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 11:06

Un diplomate occidental en poste à Abidjan, joint hier, est formel : «la situation en Côte d’Ivoire est préoccupante. Après un an de pouvoir, M. Ouattara n’a rien fait. Tout est au point zéro. Le désarmement des ex-combattants n’est pas fait. Il y a une insécurité inquiétante, la réconciliation n’a pas démarré, la Justice n’est pas impartiale et le dialogue avec l’opposition est mort. Tout cela inquiète le conseil de sécurité». Avant d’ajouter que «c’est pour tout cela qu’une délégation du Conseil de sécurité est venue en Côte d’Ivoire pour rencontrer les différents acteurs et voir sur le terrain ce qui est fait. Il faut avouer qu’elle est repartie déçue.

Un diplomate occidental avoue : «Le Conseil de sécurité est reparti déçu de Ouattara»

  Même si elle a demandé au gouvernement ivoirien de faire des efforts». En effet, selon cette source diplomatique qui a requis l’anonymat, tout tourne, en vérité, autour du maintien ou non de l’Onuci. Ainsi qu’à la modification éventuelle de la mission des Nations unies en Côte d’Ivoire. A l’occasion du récent rapport à New York du représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu en Côte d’Ivoire, Bert Konders, sur la situation sociopolitique ivoirienne, le patron de l’Onuci, aurait fait part au Conseil de sécurité de la demande d’Alassane Dramane Ouattara de voir «l’Onuci demeurer en Côte d’Ivoire encore plusieurs années». Cette demande divise, selon notre source, le Conseil de sécurité. D’autant qu’à cause de la crise économique mondiale, les grands pays donateurs (Etats-Unis, Japon, UE etc.), confrontés à des difficultés financières, souhaitent que l’Onu réduise les missions de maintien de paix dans le monde. Notamment dans les pays où les donateurs estiment que «la situation devrait en principe s’amélio-rer». Puisque pour la Côte d’Ivoire, «la mission était la tenue de l’élection présidentielle. Même s’il y a eu des difficultés, un an après, le conseil de sécurité pense que le nouveau chef de l’Etat devrait avoir posé des actes allant dans le sens de la normalité», soutient notre source. Qui précise que «le Conseil de sécurité ne comprend pas qu’en Côte d’Ivoire, un an après, la situation demeure toujours incertaine». «La tendance est de plus en plus à la réduction des effectifs de l’Onuci, à la redéfinition de la mission puis au retrait. Mais si les autorités ivoiriennes souhaitent qu’elle soit maintenue encore longtemps alors il faudra que la Côte d’Ivoire soutienne financièrement ce maintien», conclut notre source. Une situation qui va accroître l’endettement du pays enclenché depuis avril 2011. Arrivée en Côte d’Ivoire, dimanche dernier, la délégation de 15 membres du Conseil de sécurité de l’Onu co-présidée par les ambassadeurs du Togo (Kodjo Menan) et de la France (Gérard Araud) s’est envolée hier pour d’autres missions d’évaluation au Libéria et en Sierra Léone. Mais avant, la délégation s’est rendue, mardi, à Guiglo pour apprécier de plus près la situation humanitaire dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire confronté aux exactions et aux tueries massives depuis
Didier Depry in Notre Voie
didierdepri@yahoo.fr

Source : http://www.ladepechedabidjan.info


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens