Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 16:14
Le verbe est plus puissant que la glaive d'acier. La parole et l'engagement de tous ces Hommes à Bafoussam est le fondement de la pérennité de la FOUENANG FOUNDATION...
Actu: l'annexe de la Fondation Fouenang est ouverte ce jour dans le Chef-lieu de la Région de l'Ouest.
Programme de la cérémonie d'inauguration de l'annexe de la Fondation Fouenang à Bafoussam le samedi 10 juillet 2021
12H00: Arrivée de la Délégation du COGE à Bafoussam
13H00: Arrivée sur le Lieu de la Cérémonie/Centre de soin
-Mot de bienvenue de M. NOUDEM Rodrigue, Responsable de l'annexe de Bafoussam et présentation matérielle et logistique;
- Présentation de la Fondation par le Président-Fondateur;
- Mot de M. KOUOKAM Philippe, une Elite de la localité ;
- Visite des installations ;
- Photo de famille;
- cocktail...
15 heures : séance de travail.
La Délégation du Président-fondateur est composée de 9 membres.
Lieu: quartier Haoussa, derrière Express Union
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 16:09

Le maire de la ville de Nkongsamba,Nzoki Epoh Frédéric a reçu le 10 juillet dernier, dans les locaux de la Communauté Urbaine, les 6 conseillers régionaux de la ville de Nkongsamba pour une séance de travail

La délégation composée de 𝘛𝘩𝘰𝘮𝘢𝘴 𝘞𝘈𝘕𝘋𝘑𝘐, 𝘚𝘢 𝘔𝘢𝘫𝘦𝘴𝘵𝘦́ Henrie 𝘌𝘗𝘈𝘕𝘋𝘈 𝘌𝘉𝘖𝘜𝘌𝘓, 𝘔𝘦 Ferdinand 𝘌𝘋𝘐𝘔𝘖 𝘕𝘈𝘕𝘈, 𝘓𝘪𝘰𝘯𝘦𝘭 𝘕𝘛𝘖𝘜𝘉𝘈, 𝘌𝘕𝘈𝘕𝘋𝘑𝘖𝘜𝘔 BWANGA 𝘦𝘵 𝘓𝘐𝘔𝘈𝘕, Ces derniers effectuaient une tournée de travail dans les quatre 𝘤𝘰𝘭𝘭𝘦𝘤𝘵𝘪𝘷𝘪𝘵𝘦́𝘴 𝘵𝘦𝘳𝘳𝘪𝘵𝘰𝘳𝘪𝘢𝘭𝘦𝘴 𝘥𝘦́𝘤𝘦𝘯𝘵𝘳𝘢𝘭𝘪𝘴𝘦́𝘦𝘴 𝘥𝘦 𝘕𝘬𝘰𝘯𝘨𝘴𝘢𝘮𝘣𝘢. Dans la première étape de leur journée marathon, la rencontre avec le maire Nzoki Epoh Frédéric a permis de faire le tour des projets en cours de matérialisation dans la ville et d'aborder d'autres aspects sociaux-économiques.

.

Notons qu'après cette visite de travail à la Communauté Urbaine de Nkongsamba, les élus régionaux de la ville, ont procédé à une tournée dans les communes d'arrondissement de Nkongsamba 1er, 2ème et 3ème.

Les 6 conseillers 𝘳𝘦́𝘨𝘪𝘰𝘯𝘢𝘶𝘹 se disent prêts à travailler de concert avec les exécutifs municipaux de la ville, pour soutenir tous projets et actions visant à contribuer au développement économique et social de la ville et des populations.

Nkongsamba a besoin de cette synergie pouvant contribuer à lui redonner l'image d'une ville forte sur le plan des infrastructures, à potentiel économique et social.

Avec Mme Nguimatsa Marie-Thérèse, les reporters de Scores2000 en revisité les éléments important du point de presse du 19 mai dernier qui a fait l’objet d’une publication dans son édition en ligne selon le contenu suivant : « En présence du Préfet du Moungo représenté par son premier adjoint Ondobo Théodore, l'organe délibérant a donné quitus à l'exécutif communautaire pour sa gestion durant cet exercice en dépit des contraintes budgétaires et de certains engagements pas encore honorés. C'est donc un compte estimé en recettes à la somme de 362 853 835 F CFA et en dépenses à la somme de 314 087 176 F CFA pour un taux de réalisation de 32.43% assorti de plusieurs délibérations qui a été adopté. Un compte en baisse par rapport à l'exercice précédent. En présentant son rapport de performance, le Maire de la ville a décliné les difficultés dont la communauté fait face à l'instar d'absence des engins pour gérer la voirie urbaine. Toute fois, on peut noter qu'au courant de cet exercice, les salaires ont été payés, le renouvellement du parc informatique amorcé, l'apurement de certaines dettes aux prestataires ou la DGF aux communes d'arrondissements, aussi le bouchage des nids de poules, l'entretien des espaces verts, la lutte contre le désordre urbain, l'assistance aux indigents et les stages de vacances pour les jeunes ont constitué l'ossature des réalisations. En se montrant déterminer à prendre le taureau par les cornes, le Maire NZOKI EPOH Frédéric n'a pas manqué au cours d'un point de presse qui s'en est suivi, de repréciser les actions imminentes en cours et qui feront de la ville une belle cité ; notamment avec la construction de 300 boutiques, la construction d'une place des fêtes moderne, la création d'une zone industrielle entre autres ».

Lea Nzegap et Sylvain Timamo

Contacts Rédaction de Scores2000 : +237 678894092/699451920

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 16:03
Avec la NOVIPEC (Nouvelle Vision Parentale de l’Education au Cameroun), le parent d'élève est capacité, plus de harcèlement financier, suivi des droits des parents et élèves, atteinte des objectifs prioritaires de l'État. Nouveaux taux d'APE (Association des Parents d’Elèves) proposés par la CENIPE (Cercle National des Initiatives des Parents d’Elèves) lors de son séminaire de formation des agents colporteurs le 21 juillet dernier dernier est de 10 000 francs dans l'enseignement secondaire et 5000 francs pour les écoles primaires et maternelles. En plus de ces frais, il y aurait selon le CENIPE des contributions exigibles payées à la scolarité des établissements ou institutions financières intermédiaires. Elles sont réévaluées depuis 1996... C’est un gros dossier à lire absolument selon Monsieur Kalla Victor, président national de cette association en activité de 19 ans.

Et si ces frais sont arrêtés aux sommes souhaitées par le CENIPE, qu'en sera t il des Établissements privés. Les taux de scolarité sont plus élevés que dans les établissements publics? Tous ont des subventions de l'État. En plus, les établissements privés ont un business plan. M. KALLA Victor dans ses explications et multiples exemples à cité un Chef d'établissement qui avait refusé la présence de l'APE et avait fonctionné en toute sérénité pendant 5 ans.

Plus de frais de photocopies, frais de carnet médical, recrutement du personnel hors normes budgétaires, plus de rallonge de cotisations comme les matériels didactiques ou informatiques renchérira le leader Kalla Victor, président national du Cercle des Initiatives des Parents d'Élèves. Le CENIPE a présenté le projet NOVIPEC (Nouvelle Vision parentale de l’Education)  aux participants du séminaire de formation du 21 juillet 2021 dans siège à Nkongsamba 1er tout en invitant ces derniers à sensibiliser la communauté éducative à des mesures rébarbatives contre tous ceux qui exploitent parents et élèves au Cameroun. De nombreux dépliants sur le projet sont en diffusion dans le Cameroun dans l’optique d’atteindre les objectifs selon Lactoua Laza qui a présenté séance tenante le site web du CENIPE qui sera le premier support d’information des parents d’élèves de la diaspora camerounaise. Une question taraude cependant l’esprit des Hommes de médias : pourquoi la communauté éducative est passée de l’appellation APE à APEE (Association des parents d’élèves et enseignants)

Richard Mboma et Sylvain Timamo/CP

.....................................................................................................................................................

RÉACTION DE Mme EMILIA BANKUI, parente de plusieurs élèves

Elle a participé au séminaire de formation organisé par le CENIPE le 21 juillet dernier. Elle serait convaincue de la justesse de ce plaidoyer en cette période de crise et sollicite la compréhension des autres parents. Pourquoi ne pas s'approprier les messages délivrés par cette organisation qui promeut le contenu d'un décret signé par le Président Paul BIYA sur l'administration des établissements scolaires au Cameroun ou encore la gratuité dans les écoles primaires et maternelles ? Il faudrait selon les facilitateurs que les Douala dans la capitale économique du Cameroun fera plus de lumière sur les orientations de cette nouvelle approche. Dame Emilia Bankui, originaire de la partie anglophone du pays en est convaincue que mise en commun des énergies par les parents contribuera à attirer l’attention des décideurs.

Propos recueillis par Richard Mboma et Sylvain Timamo/CP
Contact Rédaction de Scores2000 : 67889492/ 699451920
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 16:00

C'est la bonne nouvelle qui nous a conduit en ce lieu. Mais que de belles surprises pour un faible budget de fonctionnement et une assistance à tête chercheuse? Dr Kougue Magalie Lucienne, medecin généraliste, administratrice de ce centre et le personnel en fonction sont rompus aux fortes combinaisons. Des combinaisons ayant conduit la maitresse des lieux en enlever des tonnes d’ordures et cadavres en putréfaction des animaux autour de ce centre hospitalier. Ceci une fois de plus face à l’immobilisme de la Commune de Nkongsamba premier dont le Maire El Hadj Oumarou serait pourtant Président du Comité de Gestion.

Ce centre de santé situé dans la zone où la population est la plus dense à Nkongsamba 1er totalise déjà 300 naissances depuis les transformations apportées par le Ministère Camerounais de la santé publique sous le Management du Dr KOUGUE MAGALIE LUCIENNE. 12 Lits d'hospitalisation, un bloc administratif, 2 magasins, des toilettes, une petite pharmacie et un laboratoire qui attend toujours son complément de matériels. Nous avons trouvé sur place 2 médecins généralistes, 3 personnels infirmiers et un assistant technique. Peut-être qu'il y a plus, commente le garde malade avec qui nous faisons l'introspection curieuse. Mais en réalité, il faudrait interpeller la Commune de Nkongsamba 1er à acter pour faire plus.... une clôture de l'espace sera la bienvenue pour ne pas parler de nouveaux bâtiments R++ sur le site. Dans tous les cas de figure, il y a fort à faire et de nombreuses actions sont déjà inscrites dans les archives du Directeur de cette institution... pour le bien des patients et des populations de cette zone souvent prisonnière des inondations, de l'invasion des moustiques et des reptiles...

Ismaël Fotso/CP

Contacts rédaction de Scores2000 ; +237 678894092

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 13:22
L'UCAL (Union des Coopératives agricoles du Littoral) qui a son siège à Nkongsamba dans la région du Littoral est un grand ensemble de 6 organisations et 11 000 membres. Elle travaille avec l'ASPREINSOJEC à la mobilisation du monde paysan dans l'optique d'une participation optimale à la 13ème édition du Salon International de l'entrepreneuriat du Cameroun qui se tiendra du 12 au 22 mai prochain.
Il faut noter en passant que ces doyens du monde paysan souhaite repasser de production de 30 000 tonnes de café à plus de 120 000 tonnes comme avant les années 1980 au Cameroun. mais comment procéder?
Contacts Rédaction : +237 678894092/ 699451920
Sur la télévision. Présentation du rapport général du SIEN... SIEN2021. UNE MÉTHODE PARTICIPATIVE POUR L'ORGANISATION DE LA 13EME ÉDITION AU MOIS DE MAI 2022. CAMTEL, LA FONDATION FOUENANG, L'AGROPOLE POIVRE DE PENJA, UCAL, l'IRAD, MUFID NKONGSAMBA, RADIO MONT MANENGOUBA SONT PRENEURS DU Programme National de Volontariat PNV-Cameroun PROPOSÉ DEVANT LE PRÉFET DU DÉPARTEMENT DU MOUNGO...
Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 13:21

Après sa désignation faite dans le respect des textes en vigueur, il est résolument porté vers le travail qui l'attend. Il a obtenu 10 voix/18 aux élections communément appelées consultations des potentiels notables du quartier Eboum1 au centre administratifs de Nkongsamba. Ses challengers et deux seconds ont obtenu seulement 3 voix. Étaient présents, le Chef Supérieur Baneka et le Président de l'association des Chefs des 12 villages Baneka qui n'ont formulé aucune objection sur la démarche du Sous-préfet DAOUDA OUSMANOU.

C'est dans le programme de la manifestation publique enregistré le 11 juin 2021 sous le numéro 03/C16.06/CR/SP signé de l'Administrateur Civil DAOUDA OUSMANOU que repose la quintessence de cette consultation de désignation du nouveau Chef du Quartier Eboum1 du Centre Administratif du Département du Moungo.

Pour ne pas laisser cours aux commentaires malveillants, tous les candidats ce sont exprimés librement et à la fin de la consultation, Sa Majesté MAMA Albert prend la place d’un centenaire qui aurait régné sur ce quartier dense en terme de population. Ce manager d’organisation paysanne, militant du parti au pouvoir s’est engagé à assister les autorités administratives dans l’encadrement des population et a être aux cotés des maires pour les campagne d’hygiène et salubrité, l’adressage et la multiplication des activités génératrices de revenus. Les élus Taffou Bernard, premier adjoint à la mairie de Nkongsamba1er, Moussa Malam Salo et plusieurs Hommes de médias étaient présents. Dans son intervention, le Sous-préfet DAOUDA OUSMANOU de Nkongsamba1er a laissé entendre que le mâcon sera jugé au pied du mur et qu’il serait utile pour le nouveau chef de quartier de faire preuve d’efficacité parce que tout pourrait encore arrivé s’il n’y avait pas satisfaction sur la qualité de la personne...

Ebene Ekosso Njanjo Christelle/CP

Contacts Rédaction de Scores2000 : +237 678894092 / 699451920

 
Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 13:17

République du Cameroun

Paix ­– Travail - Patrie

Fondation Fouenang                                            

Autorisation N° 66/RDD/C16/BAPP du 02 août 2004

Tél. : 699935920/678598694

Email : fondationfouenang@yahoo.com

Le Comité de Gestion de la Fondation Fouenang est un organe statutaire de la Fondation en son titre 6 : Le Comité de Gestion

ARTICLE 10 : COMPOSITION

 Le Comité de Gestion de la Fondation Fouenang est composé  ainsi qu’il suit :

  • 01 Directeur,
  • 01 Secrétaire,
  • 01 Comptable,
  • 01 Chargé de liaison,
  • 01 Conseiller,
  • Le Président Fondateur.

ARTICLE 11 : NATURE ET POUVOIR

Le Comite Gestion est chargé  de l’administration courante de la Fondation.

Il initie les grands projets et suit les activités y afférentes.

Il veille à la nomination des Délégués Régionaux, des Contrôleurs, des Directeurs de départements et des Délégués à l’Étranger. Ceux-ci sont responsables devant lui.

ARTICLES 12 : DES MISSIONS DU COMITE DE GESTION

Les membres du Comité de Gestion sont choisis par le Président Fondateur parmi les Camerounais ou Étrangers sans distinction de sexe, de nationalité d’origine, ni de tribu ayant à cœur la promotion des idéaux de la fondation.

Les réunions des membres du Comité de Gestion se tiennent une fois par mois et particulièrement à la fin de chaque mois ou en séance extraordinaire à la convocation du Directeur pour nécessité urgente.

ARTICLE 13  du titre 7 des Status : ACTIVITÉS DU COMITE DE GESTION

La Fondation organisera les activités suivantes :

  • Publication et édition des documents d’enseignement et d’éducation ;
  • Séminaires et colloques ;
  • Sessions de formation et de recyclage ;
  • Promotion des œuvres sociales et religieuses  ou toutes activités susceptibles de concourir à la réalisation des objectifs de la fondation à savoir :
  • Prestations de services ;
  • Clinique médicale ;
  • Cabinet dentaire et prothèses dentaires ;
  • Activités agropastorales ;
  • Hôtellerie, restauration, tourisme et loisirs
  • Immobilier ;
  • Transport et logistique  de toute nature ;
  • Finances, marketing et communication ;
  • Commerce ; etc.

En général, toutes opérations se rattachant directement ou indirectement à l’objet ci-dessus, à un objet annexe ou similaire et susceptible d’en faciliter l’extension, la réalisation ou le développement des objectifs de la Fondation.

ARTICLE 14 : DE LA REMUNERATION ET DU FONCTIONNEMENT DES MEMBRES DU COMITE DE GESTION

Un pourcentage sera prélevé sur les recettes positives des activités de la Fondation dans l’optique de motiver le Comité de Gestion

Fait à Nkongsamba,

Siège de la Fondation Fouenang.

Le 01/05/2021

FOUENANG

FONDATEUR DE LA FONDATION FOUENANG

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 13:10
La Communauté Urbaine de Nkongsamba traverse depuis plus de 15 ans une crise de liquidité. Même avec son budget le plus faible par rapport à ce qui existe dans les 14 villes satellites du Cameroun, il est difficile de réaliser des recettes annuelles supérieures à 400 millions. La dernière tentative de résorption de ce problème est encore récente dans les esprits avec l'augmentation des prix des boutiques au marché B de 900 à 1200 francs. Tentative apparemment et fortement rejetée par des commerçants instrumentalisés par une certaine classe politique.
Selon un agent communal, la contradiction réside dans le fait que beaucoup ont refusé cette augmentation de 300 francs alors qu'ils seraient dans une posture de sous-locataires payant entre 5000 et 10000 francs aux " vrais bailleurs de ces boutiques". Ce dernier s'interroge véritablement sur ce certains "leaders" politiques entendent par développement de Nkongsamba dans leurs différents discours.
Un autre problème est la traçabilité et le règlement dans les délais des loyers communaux. Ici encore subsisteraient des influences politiques et administratives qui prêteraient le flanc à des protégés. Non satisfaite de certaines interventions de quelques conseillers municipaux en plénière ou dans les couloirs revendicationistes lors de l'examen des derniers comptes de gestion, Mme Mboene epse Mvondo Elanga Jeanne, Inspecteur du Trésor pense à la fermeté et à l'exploration de nouvelles niches de recettes conformément aux textes en vigueur. La conscience historique dans les délibérations de la Cité montagnarde nous rappelle que la mairie aurait droit à une taxe de spectacle comprise entre 10 et 20% sur les valeurs du ticket à l'entrée. Elle y pense en faisant une critique severte sur les deux derniers grands événements de l'année 2020 qui n'auraient rien rapporté dans les caisses de la municipalité notamment le SIEN2020 (Salon International de l'Entrepreneuriat de Nkongsamba) et le NSAMFE2020 (Nkongsamba en fête). Pour ce qui est du stationnement des véhicules au centre urbain, de la dégradation de chaussée par les véhicules administratifs et camions de livraison, c'est un autre casse-tête. Faisant suite aux complaintes, Mme le Receveur Municipal instruit ses collaborateurs à une introspection lors des prochaines éditions ainsi que des autres manifestations à venir, de faire le guichet dans les snacks-bars et hôtels de Nkongsamba. C'est en réalité, selon un des contrôleurs des finances de la cité, une action normale et citoyenne. Mais, il faudrait bien que du temps soit trouvé par elle-même et ses collaborateurs dans l'optique de sensibiliser ou éduquer les contribuables à cette donne. Selon la municipalité, les potentiels acteurs économiques de la ville de Nkongsamba devraient payer les impôts et taxes auxquels ils sont assujettis et contribuer par ces actes aux investissements infrastructurels communautaires, au développement des espaces de vie dans la cité. La rédaction se fera un devoir de revenir sur ce sujet dans quelques jours...
Fatimatou Ousseina Hassan et Sylvain Timamo - Contact Rédaction : +237 678894092/699451920
Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 13:02
Ce que le grand public commente dans les Carrefours, bars et snacks de Nkongsamba...
Primo, il faudrait une prise de conscience collective. Que chacun fasse son mea-culpa en confessant ses tricheries et autres perversités.
Secondo, ne plus mettre sa confiance entre les mains des autorités administratives car ils ne sont que des régulateurs et n'ont pas la science infuse. Tertio, une traçabilité dans la gestion des recettes municipales et ressources issus du budget d'investissement public... Il faut respecter les normes républicaines. Les maires et conseillers municipaux ne sont que des locataires d'une maison détenue par les populations ou encore le contribuable et devraient rendre compte chaque semestre.
Quarto, redéfinir un nouveau contrat social dans lequel le contribuable est aussi juge de toute mauvaise gestion ou gabegie dans la gestion des finances publiques. Identifiez une véritable société civile non corrompue et pas inféodée à la classe politique. Être à mesure de mener un procès contre les injustices et les manipulateurs de l'opinion, principalement les médias ou "journalistes" arrivés dans la profession par accident ou encore besoin de survie... Sensibiliser sur les avantages de l'économie solidaire...
La priorité selon MASSA YAKOP est le développement des infrastructures sanitaires (centres de santé équipés), puis vient les espaces de loisirs (salle de spectacle, stade de football /gymnastique, piscines, jardins, bibliothèques, parcs botaniques ou aquatiques)... Une autre intervention a parlé des routes et de l'obligation de faire de Nkongsamba un carrefour en ouvrant une route vers le département Nkam... Il faudrait une synergie d'action dans la région du Littoral avec un leadership qui transmettra fidèlement les desiderata des populations vers le Gouverneur de la Région du Littoral et le Président du Conseil Régional...
Chacun doit payer ses impôts/taxes et participer à l'orientation des projets prioritaires..., etc.
Contacts Rédaction de Scores2000 : WhatsApp: +237 678894092
Partager cet article
Repost0
29 juin 2021 2 29 /06 /juin /2021 18:35

C’est en date du 25 juin 2021 entre 17 et 20 heures que s’est tenue la réunion selon le calendrier habituel des membres du Comité de suivi et de pilotage.

Le lieu de cette rencontre était le Siège social de la Fondation à Nkongsamba2eme au Carrefour Lélé dans le Département du Moungo

L’Ordre du jour portait sur les points suivants :

1- Mot de bienvenue du Directeur Général;

2- Présentation individuelle des participants ;

3- Présentation générale la Fondation par le Président-fondateur;

4- Réaction de quelques participants ;

5- Présentation des projets recensés à réaliser au courant du prochain trimestre ;

6- Élaboration et adoption des résolutions;

7- Visite guidée des installations;

8- Cocktail et fin de la réunion.

La rencontre s’est déroulée en présence de 18 participants dont 15 sur la liste des travaux et 3 personnels pris en charge pour le service du cocktail. Prenant en premier la parole, M. YIMGAING Gabriel Désiré a adressé le mote de bienvenu avant de passer la parole à M. FOUENANG qui a re-brossé l'histoire de cette fondation pensée depuis 2004.

.............................................................................................

Réunion du Comité de Gestion du 25/05/2021

Ordre du Jour :

  • Mot de bienvenue du Promoteur de du CSPN;
  • Dépôt du bilan du CSPN ;
  • Ouverture des activités de la Fondation Fouenang ;
  • Présentation du Dossier constituant de la Fondation Fouenang ;
  • Lecture et prise de connaissance des statuts de la Fondation Fouenang ;
  • Mise en place d’un organigramme ;
  • Divers.

Compte rendu des minutes de la réunion

Cette réunion convoquée pour ce jour à 17heures a démarré à 17H43 avec la présence effective des membres statutaires du COGE:

  • M. Fouenang, Président Fondateur (Tél. : 699935920) ;
  • M. Yimgaing Gabriel Désiré, Directeur (Tél. : 665462621) ;
  • M. Ngoufack Jean Roger, Secrétaire (Tél. : 699571002)  ;
  • Mme Fouenang Bouzap AnnicK Laure épse Pousseu, Comptable (Tél. 656607184) ;
  • M. Timamo Tedjon Sylvain, Chargé de liaison (Tél. : 678894092) ;
  • M. Fozang Pierre, Conseiller (Tél. : 699805395).

1) Du mot de bienvenue : En ce point, M. Fouenang a remercié les participants pour leur disponibilité et attachement à conduire ce nouveau départ qui leur a déjà été présenté en individuel et à travers plusieurs réunions préparatoires. Il a fait le constat des difficultés de fonctionnement du Centre de Santé Privé de Nkongsamba (CSPN) et sollicité que des expertises soient misent à contribution pour un nouveau départ. Il a laissé entendre que ce n’est pas le hasard de la nature si nous nous retrouvons à Nkongsamba, une ville qui peine à redécoller malgré les énergies et la volonté de plusieurs porteurs de projets. Ces derniers envisageant mettre sur pied des activités génératrices de revenus dans l’optique de renforcer l’employabilité et la multiplication des richesses. C’est la raison pour laquelle après avoir beaucoup donné dans le social et de manière informelle, il s’engage aujourd’hui à convertir son expérience et son patrimoine vers une dimension sociale universelle pour un développement durable du Cameroun. Il a conclu en disant que c’était fini pour le Centre de Santé Privé de Nkongsamba (CSPN) et que l’avenir appartient à une grande fondation qui mettra en mouvement l’ensemble des camerounais, sans distinction de sexe, d’origine, de religion ou d’ethnie.

2) Du dépôt du bilan de du Centre, M. Fouenang a présenté aux participants les éléments de ce dépôt de bilan au Centre des Impôts de Nkongsamba et la lettre à l’attention de la tutelle.

3) Ouverture des activités de la fondation : de la lecture du rapporteur de séance, on a noté le Récépissé de déclaration de l’Association. Il est fait état d’une lettre d’information à Monsieur le Préfet du Département du Moungo, sous le couvert du Sous-préfet de l’arrondissement de Nkongsamba 2ème. Le contenu de la lettre d’information fait état des évolutions et amendements apportés par le Comité de Gestion dans les dispositions réglementaires de fonctionnement de la Fondations Fouenang.

4) Dossier constituant de la fondation : il est présenté en ses éléments physiques tels le Récépissé de Déclaration de la Fondation Fouenang (Autorisation N° 66/RDD/C16/BAPP du 02 août 2004), le Siège de la Fondation à Nkongsamba IIème dans les locaux de l’ancien CSPN, le plan de localisation, les textes réglementaires, la liste des membres du Comité de Gestion et leur identité.

5) De la lecture du des statuts, elle est faite avec des propositions qui seront prises en compte lors de l’Assemblée Générale Ordinaire; Les membres du Comité de Gestion à l’unanimité des membres présents ont approuvé l’ouverture d’un compte courant (compte chèque) intitulé «FONDATION FOUENANG» dans les livres de l’institution financière FIGEC à Nkongsamba IIème ; et donné quitus au Directeur sous le contrôle du Président Fondateur de désigner les signataires.

De façon majoritairement consensuelle, le Comité de Gestion prend acte des résolutions des précédentes réunions, approuve les objectifs généraux et spécifiques de la Fondation, fait siennes l’ensemble des activités à mener  et instruit le Directeur sous la supervision du Président Fondateur d’une célérité dans les consultations visant la fonctionnalité des antennes régionales, départementales et de la diaspora.

6) De la mise en place d’un organigramme. Elle confirme la tenue mensuelle des réunions du Comité de gestion. Donne quitus pour l’ouverture d’une zone d’élevage des poissons et des rongeurs, l’ouverture d’une annexe du centre de santé à Melong et la prise en compte du projet d’ouverture d’une annexe au volet sanitaire à Bafoussam. Il est rappelé au Comité de Gestion la convocation d’une conférence de présentation des projets dans trois mois à Nkongsamba ;

5) Le dernier point sur le divers a permis de répertorier les compétences et les besoins. D’inviter le Directeur du Comité de Gestion à solliciter le renouvellement du contrat de travail des personnels des structures reversées à La «Fondation Fouenang».

Le Président Fondateur a informé les participants à cette réunion de l’existence des structures similaires à l’ancien CSPN à Douala et Yaoundé, du projet de l’ouverture d’une annexe de la Fondation à Bafou (Dschang). Un examen de ces structures et leur intégration dans les activités de la Fondation est envisagée seulement après une visite technique et sanitaire de ces lieux par une mission du Comité de Gestion.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens