Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2021 3 10 /11 /novembre /2021 16:45
Cet exercice en présence des médias du Moungo sous la coordination de M. KWIN NJOCKE SERGE, Délégué Départemental de la Communication du Moungo a largement rempli les attentes. Le thème de cette édition est : "La réconciliation des filles et fils BAN'EKA autour des valeurs culturelles et le développement économique".

Tout le programme de la 5ème édition du Congrès du peuple BAN'EKA est rendu public par le président EKANDJE NJANGA EITEL...

Etaient présents pour répondre aux questions des Hommes de médias : Me Ekandje Njanga Eitel (Président du Bureau Exécutif), M. Kotto NSombe Guillère (Président du Comité d'organisation), Mme Benga Epossi Ernestine Elise (Responsable de la Commission Communication), Mme Woda Nahémie (Secrétaire Général Adjointe), Me Ndongue Eugène Wilfried (Conseiller général). Le 5ème Congrès du peuple BAN'EKA qui se tiendra du 25 au 27 novembre prochain, selon les organisateurs, est la résultante d'un travail effectué depuis deux ans...

M. KOTTO NSOMBE Guillère, Président du Comité d'Organisation du 5ème Congrès du CODECABA est cadre au Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique, Psychosociologue. Il pense comme Sa Majesté Lambert EBENE EPANDA que la réalisation d'une oeuvre d'art ou un monument à la Chefferie NGALMOA marquera les annales de cette rencontre historique. En plus de la longue procession identitaire dans les artères de la ville de Nkongsamba, des stands d'exposition sont envisagés... Prenant une fois de plus la parole, Mme Benga Epossi Ernestine Elise, la Responsable de la Communication à laissé entendre que dans une synergie globale, respectant la diversité culturelle camerounaise, une plaquette programme en couleur sera confectionnée. Dans ce support à archiver, en plus des photos particulières, seront insérés les messages des Hommes de culture, Hommes d'affaires et témoignages historiques du peuple BAN'EKA.

Sylvain TIMAMO

Contact Rédaction de Scores2000:

+237 678894092/ 699451920

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2021 3 10 /11 /novembre /2021 16:39
Travaux ouverts ce matin du 10 novembre autour de 10 heures dans l'espace baptisé Cercle municipal de Nkongsamba. Une opération actée est par le Directeur Général de l'institution, le Professeur EBOT EBOT ENAW. Cette 5ème édition du programme se déroulera jusqu'au 12 novembre prochain. En plus des participants sélectionnés dans le milieu des pratiquants des technologies de l'information et de la communication, des Hommes de médias et des chefs d'établissements scolaires sont inscrits dans la liste verte des participants. Tous seront capacités sur des innovations et des pratiques concourant au développement durable. Mme GUIMATSA Marie-Therèse, 2ème adjointe au Maire de la ville de Nkongsamba, en souhaitant bon succès aux travaux, a émis le vœu que ces assises tiennent la promesse des fleurs. Plusieurs vagues d'exposés de cas pratiques sont listés les trois journées  d'échanges.
 
L'ANTIC (Agence Nationale des Technologies de l'Information et de la Communication) organise entre 10 à 15 séminaires par an avec pour objectif de sensibiliser le grand public. Elle renforce depuis peu les capacités des CTD en matière de TIC, accompagne énormément les startopeurs dans la maturation de leurs projets et programmes.
Sur la modération de M. KOUONGA FOKAM Clément Ruissel (Chef de la Cellule de Développement des TIC à l'ANTIC), deux panélistes ont ouvert la série des exposés,notamment Pyrrus Koudjou et Ngo Mandong Kaissa Nicaise..
M. MASSOHE QOHELETH Rioux, Directeur Régional pour le Littoral a accordé un entretien aux médias. Plusieurs stands de présentation des innovations étaient visibles sur l'esplanade du Cercle Municipal de Nkongsamba.

Sylvain TIMAMO

Contact Rédaction de Scores2000:

+237 678894092/ 699451920

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2021 1 08 /11 /novembre /2021 16:57
Projet de programme de l'événement Mbangfe :
(Du 15 décembre 2021 au 02 janvier 2022 à l'Hôtel de ville de Mbanga)...
- Mercredi 15 décembre :
10H00, Installation des participants; 15H00, Ouverture des expositions au public ;
16H00, Point de presse organisé par l'ASSEPM;
Jeudi 16 décembre :
14H00, Ouverture officielle par les autorités (Discours de Mme le Maire, Ministère de parrainage, du Sponsor officiel, du Représentant du Gouvernement);
16H00, Conférence sur le thème : "Transformation, industrialisation et commercialisation " dans la salle des actes de la Commune de Mbanga ;
Vendredi 17 décembre :
19H00, Concert de Musique ;
Mardi 21 décembre :
10H00, début de l'atelier de formation des jeunes entrepreneurs ;
Mercredi 22 décembre :
10H00, suite atelier de formation ;
16H00, Point de presse organisé par l'ASSEPM;
Vendredi 24 décembre :
16H00, Concours du Bras de fer;
19H00, Défilé de mode en mondovision ;
21H, Election Miss Mbanga 2021;
Mercredi 29 décembre:
15H00, Proclamation des résultats des différents concours (Meilleur Projet d'Entreprise, plus beau stand);
Samedi 31 décembre :
6H00, Marche de santé ;
11H00, Circuits touristiques;
16H00, Danses patrimoniales ;
21H00, Remise des Distinctions...
Les expositions-ventes des produits s'achèveront au 02 janvier 2022
Contact Rédaction de Scores2000 :
+237 678894092/ 699451920
....................................................................
"Mbangfe2021" et quelques partenaires stratégiques dans la ville de Mbanga

Hôtel Fiko de Mbanga

(Situé en face  la Gare Ferroviaire)

  • Chambres Confortables ;
  • Restaurant ;
  • Snack – Bar – Parking
  • Contacts et Réservation : 656 739 301 / 690 383 331
………………………………………………………………………………

Hôtel la Cacaoyère de Mbanga

(Situé à coté du Centre des Impôts, à 200 mètres du Tribunal)

  • Chambres Confortables ;
  • Salle de cérémonies (Mariages, anniversaires, Réceptions)
  • Restaurant ; Café et Chocolat Chaud ;
  • Snack – Bar – Parking
  • Contacts et Réservation : 699 673144

………………………………………………………………………..

Hôtel des Artistes

TANNE PIOS

(Situé à quelques  la Gare voyageurs)

  • Chambres Confortables ;
  • Restaurant ; Blanchisserie
  • Snack – Bar – Parking
  • Commerce Général ;
  • Contacts et Réservation : 656 739 301 / 690 383 331

…………………………………………………………………………………

Complexe New Town de Mbanga

Espace de loisirs

Snack – Bar – Dancing

Production des artistes et animations diverses

Le Complexe New Town est Situé à coté de l’Hôtel de ville de Mbanga, Face Tribune officielle

Contact : 674 665 656

…………………………………………………………………

CANAL MBANGA

« Meilleure distributeur d’images du Moungo-sud »

  • Conception et diffusion
  • Conseil en communication
  • Bureaux et administrations situés en face de la Grande Mosquée Musulmane de Mbanga
  • Contact : 677 775 081

…………………………………………………………………..

Black Lion Fitness Club de Mbanga

Tél.: 677 960 461 / 673379028/690419620

« un lieu pour des épreuves physiques et retrouver forme »

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 11:31
Atelier de renforcement des capacités des journalistes du 26 octobre dernier à l'hôtel Lewat. A l'initiative de l'ONG Un Monde Avenir.
Thème : " La sécurité numérique et physique pour mieux protéger la liberté de la presse"...

Interventions programmées :

- Mot de bienvenue et de cadrage de M. Philippe NANGA, Coordinateur d'Un Monde Avenir;
- Module 1 sur "Connaître les différents dispositifs nationaux, régionaux et internationaux relatifs à la liberté de presse et l'accès aux informations publiques" par Dr Louison ESSOMBA;
- Module 2 en échange et discussion puis "Comprendre l'utilisation des outils et méthodes de sécurité numérique et physique " par Dr Thiery MINKA;
- Module 3 en 2ème partie sur "Comprendre l'utilisation des outils et méthodes de sécurité numérique et physique " de Dr Thiery MINKA, Ingénieur Informaticien...
L'atelier s'achèvera par une évaluation et une remise des attestations...
....................................................................................
DOUALA 26 OCTOBRE 2021
ACTION CITOYENNE POUR LA LIBERTÉ DE PRESSE.
Renforcer l'expression démocratie au Cameroun en améliorant l'accès aux informations publiques aux les journalistes.la sécurité numérique et physique pour mieux protéger la liberté de presse.voici le menu servi aux journalistes des régions du littoral et du sud-est dans cette atelier.
Nous étions présents à ce grand rendez-vous d'échange et surtout de partage d'expérience et nous disons merci à l'ONG un monde avenir pour l'initiative
Mohamadou Labaran Awal
ACTIVISTE-SOCIAL
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 11:23
Cette rencontre historique de l'ASSEPM du 30 octobre dernier a été l'occasion pour les membres anciens et nouveaux de se souvenir du DP LEUMASSI Jacques Reginald, ancien Secrétaire général de l'organisation. Toutes pensées et prières positives en faveur du repos de son âme et succès à toute sa famille... Pour cette élection du nouveau DIREX (Directeur Exécutif), le taux de participation est de 73,68%, Adjomo Mvondo Jean Arsène a obtenu 61,53%, Siewe Happy Chamford 38,46%.
Organes statutaires de l'ASSEPM nouvellement élus le 30 octobre dernier pour un mandat de 2 ans.
I) Conseil d'Administration :
Président, TIMAMO TEDJON SYLVAIN;
Membres: NDAME Pierre Lapaix, NGONGANG Claude Bernard.
II) Bureau Exécutif :
1) Directeur exécutif, ADJOMO MVONDO Jean-Arsene;
2) Secrétaire Exécutif : ELONGBIL NGOMA Patrice ;
3) Chef des Programmes et Projets: NLOKA EKONGOLO Pierre;
4) Secrétaire financier : YIMGA Emmanuel ;
5) Contrôleur financier : NDJOMO KENGANG Ghislaine Délaine.
III) Comité des Sages
Président, SIEWE HAPPY Chamford;
Membres : MOHAMADOU AWAL, NGUECHUE NGAHOU Salomon.
M. ELONGBIL NGOMA PATRICE, JOURNALISTE PRINCIPAL, ÉLITE DU MOUNGO, ELU SECRÉTAIRE EXÉCUTIF DE L'ASSEPM (ASSOCIATION DES ÉDITEURS ET CORRESPONDANTS DE PRESSE DU MOUNGO). LE CORPS ÉLECTORAL ÉTAIT COMPOSÉ DE 18 MEMBRES. IL A OBTENU 14 VOIX SUR 14 DES SUFFRAGES VALABLEMENT EXPRIMÉS. SOIT 100%. CE PATRIOTE ET RÉPUBLICAIN EST UN ESPOIR POUR LE DÉVELOPPEMENT DES MÉDIAS AU CAMEROUN. LA COMMISSION HISTORIQUE NTAMACK MAWO SAMUEL A DIRECTEMENT INSTALLÉ CET ELU DU PEUPLE DANS SES FONCTIONS. DEPUIS HIER, SES EPAULES PÈSENT 10KGS DE PLUS. UNE GRANDE RESPONSABILITÉ.
..................................................................................................................................................
Recouvrement des impôts et taxes à Nkongsamba : de nombreux conseillers municipaux Rdpc de la cité des montagnes sont des cailloux dans la chaussure du Receveur municipal. Toujours à faire des interventions pour leurs amis, cousins et copines. Ces derniers sont pourtant très agressifs lorsqu'on leur annonce qu'ils n'y auraient pas de perdiems à la fin d'une session du conseil. Certains, appuyés par quelques autorités administratives sont les premiers insolvables de la ville de Nkongsamba. Les contribuables qui font des efforts ont décidé avant la Covid19 qu'ils ne donneraient plus un seul franc de coup de cœur pour les fêtes comme le 20 mai, 11 février, 8 mars... etc. Trop c'est trop, une discrimination intolérable pour favoriser ces "élus" qui passeraient la grande partie de leur temps hors de leur circonscription.
 
Partager cet article
Repost0
25 octobre 2021 1 25 /10 /octobre /2021 17:57

On ne peut être partout au même moment, mais je sais que les membres de l'association CODECABA travaillent dans plusieurs commissions pour atteindre de bons résultats. Le plat favori de notre peuple est le "Ekoki" et les femmes du village qui accueille s'emploient à vous cuisiner cette spécialité avec amour. Sur le plan culturel, les visiteurs découvriront les danses Ngono et Mouankum, l’élection de la Miss CODECABA.

Sur le plan physique, il y aura l'épreuve de l'Ascension du Mont Nlonako avec pour point de départ et de retour la case communautaire d'Ekambeng. J'attends et espère une participation massive de tous les fils et filles Baneka de l'intérieur et de la diaspora..." Le 5ème Congrès ordinaire du Canton Baneka se tiendra du 25 au 27 novembre 2021.

Scores2000 : Bonjour Majesté et merci de nous recevoir dans cet espace. Etes-vous prêts à recevoir le 5ème Congrès ordinaire du CODECABA ?

Sa Majesté EBENE EPANDA Lambert : Oui, le village NGAMOA est prêt à recevoir ses filles et fils dans le cadre de ce Congrès ordinaire du peuple BAN’EKA.

Quel sera le programme des activités ?

On ne peut être partout au même moment, mais je sais que les membres de l'association CODECABA travaillent dans plusieurs commissions pour atteindre de bons résultats.

Qu’est-ce qui pourrait impressionner les visiteurs ou touriste lors de cette édition ? Quels sont les spéficités de cette localité dans la diversité culturelle Camerounaise ?

Le plat favori de notre peuple est le "Ekoki" et les femmes du village qui accueille s'emploient à vous cuisiner cette spécialité avec amour. Sur le plan culturel, les visiteurs découvriront les danses Ngono et Mouankum, l'élection de la Miss CODECABA.

Sur le plan physique, il y aura l'épreuve de l'Ascension du Mont Nlonako avec pour point de départ Ekambeng. J'attends et espère une participation massive de tous les fils et filles Baneka de l'intérieur et de la diaspora. Nous attendons avec fermeté le 5ème Congrès ordinaire du Canton Baneka prévu du 25 au 27 novembre prochain

Quel sera l’itinéraire de l’Ascension du Mont Nlonako ?

«Départ de la case communautaire d’Ekambeng, montée Kou à Ngalmoa, retour à la case communautaire d’Ekalbeng ». C’est une compétition pour l’endurance, la persévérance, et l’essentiel sera de participer. Tout le monde doit participer, marcher, grimper, ouvrir son cœur et ses poumons à l’air non pollué de cette montagne, disposer son esprit à la bénédiction du guerrier-chasseur, la bénédiction de nos ancêtres. Je vous informe en passant que nous avons beaucoup de sites de glissement des sols, des chutes d’eau et des cascades dans le village Ngalmoa. Je vous parlerai et présenterai lors du Congrès des grosses pierres volcaniques, des grottes et des reptiles de cette partie du continent africain. Nous avons de quoi développer une grande destination touristique, scientifique et le Mintoul devrait nous accompagner. L’ancien aérodrome de Nkongsamba était sur le sol du village Ngalmoa qui est le plus dense en terme de production artistique avec une diaspora à encourager par les pouvoirs publics. Les premières courses hippiques modernes du Cameroun se sont déroulées à Ngamoa. Nous avons un fort patrimoine et héritage historique à faire revivre à nos enfants et en appelons à la responsabilité sociale des entreprises.

Majesté EBENE EPANDA, c’est en réalité quoi le territoire du village Ngalmoa comme héritage à la postérité ?

Loin de toutes considérations empiriques, sans recherche de frustrations aucune, sans se calquer au cliché des «découpages administratifs», le territoire du village Ngalmoa est limité par le village Nkongsamba d’où vous venez, Ngwa, Badjoki, Balondo du cote du Nlonako, un village du Nkam, et un village de Bare-Bakem.

La chute d’eau d’Egnoki, le Lycée du Nlonako et le Collège technique d’Agriculture de Ngalmoa sont des « identités Ngalmoises »?

Effectivement ! (Rire de Sa majesté). Cela dépend du contenu que vous voulez bien y mettre. Nous attendons également beaucoup des résolutions des commissions de travail.

Merci Majesté pour l’honneur que vous faites aux médias locaux en accordant cet entretien exclusif.

C’est le village Ngalmoa du Canton BAN’EKA qui est fière d’accueillir les Hommes de médias, les historiens du présent et du futur.

Propos recueillis par Mohamadou Lawal et Sylvain Timamo

.......................................................

"baneka yoo, baneka yim" est le cri de ralliement des fils de Nkongsamba. Créé en 1996 le CODEBA a d’abord sombré dans une profonde léthargie avant de se réveiller en l'an 2010 sous l'impulsion de Prince Ndedi Eyango, digne fils du canton et natif de NGALMOA. cette association culturelle vise à rassembler tous les filles et fils de Nkongsamba. Edinga est le mot qui traduit en langue le sentiment d'appartenance et d'attachement à notre cher canton. A ce jour, le CODECABA est présidé par le juriste EKANJE NJANGA ETHEIL. Cette association culturelle fonctionne grâce aux contributions annuelles des adhérents qui se comptent désormais par milliers. Mais il est à noter que le CODECABA tient la dragée haute grâce aux volontariat indéfectible des élites telles l'honorable JOSEPH ESSAME, Docteur ELISE-HENRIETTE ESSAME, Docteur OTTI, EMMANUEL NGOLLO NGAMA, EPARA NJIKI, EYANGO NDEDI, NZOKI EPOH Frédéric, Princesse EDIMO Florence Martine, NKOMBA EPANLO, EPANDA EBOUEL, EYANGA, EYIDI, EWANE, NDJEME LEOPOLD, Reine EYIDI NTOUBA Léonel, NJOUMBA François, NGAME NGONDO Philibert, etc..."

Source informationnelle de Jean-Claude EPANDA (Celcom)...

Contacts: 699014988/694838916

.......................................................................................................................

VITOMO (VISITES TOURISTIQUES DU MOUNGO), C'EST VOTRE VICTOIRE....
C'est avec émoi que je viens vous dire merci pour votre énorme mobilisation. Pour toi qui a donné ta voix (ton vote) pour que nous en arrivons là, que dire alors pour toi qui a mobilisé tout ton répertoire pour l'occasion. Merci ne suffirait pas pour t'exprimer ma reconnaissance. Tu as abattu le meilleur boulot.
J'ai été agréablement surpris de constater le soutien indéfectible que vous représentez pour moi. Aujourd'hui ce n'est pas ma victoire mais c'est votre victoire.
Aujourd'hui grâce à vous, VITOMO (VISITES TOURISTIQUES DU MOUNGO) est reconnu comme étant MEILLEUR ORGANISATEUR DE VOYAGES TOURISTIQUES AU CAMEROUN,Je vous promets de bosser encore plus dur et de ne pas trahir la confiance que vous avez mis en moi. Ce n'est plus seulement la fierté du Moungo mais celle du Cameroun. Si tu lis ce message, sage que tu as été génial (e).
MA TEAM FORCE JE VOUS DIS HUMBLEMENT MERCI.
Contact: 677440904
Partager cet article
Repost0
25 octobre 2021 1 25 /10 /octobre /2021 17:45
Dr Mangala Nkwele Fulbert, Directeur de l'Hôpital Régional de Nkongsamba (HRN) a accordé un entretien ce matin aux médias : "nous avons la responsabilité sociale de communiquer avec notre environnement et lui extirper la peur du vaccin. Une vaccination collective, massive nous confère une immunité générale contre la Covid19... les vaccins Cinopharm et Jonhson & Johnson sont disponibles dans cette aire de vaccination... Les pouvoirs publics continuent de faire des efforts pour capaciter l'hôpital Régional de Nkongsamba. Sous peu, nous disposerons d'un scanner et renforcerons notre bloc - chirurgical, puis suivra un centre complet d'imagerie...

Nous sommes dans un hôpital de 3ème catégorie au Cameroun et avons pris des dispositions pour que nos équipes administrent le vaccin contre la Covid19 7/7 et même le dimanche sur simple appel téléphonique du patient qui se retrouve dans notre centre..."

.................................................................

Dr Mangala Nkwele Fulbert, Directeur de l'Hôpital Régional de Nkongsamba (HRN) a accordé un entretien il y a quelques jours aux médias. Plus de 400 camerounais sont déjà vaccinés contre la Covid19 par le personnel de l’Hôpital Régional de Nkongsamba.

Scores2000: Dr Mangala, c’est quoi les informations récentes en matière statistiquement parlant sur la pandémie dans votre hôpital ?

Dr Mangala Nkwele Fulbert : nous avons la responsabilité sociale de communiquer avec notre environnement et lui extirper la peur du vaccin. Une vaccination collective, massive nous confère une immunité générale contre la Covid19... les vaccins Cinopharm et Jonhson & Johnson sont disponibles dans cette aire de vaccination...

 Avez-vous les moyens pour réagir efficacement si la ville était face à une contamination exponentielle et à manifestation des autres maladies ?

Les pouvoirs publics continuent de faire des efforts pour capaciter l'Hôpital Régional de Nkongsamba. Sous peu, nous disposerons d'un scanner et renforcerons notre bloc - chirurgical, puis suivra un centre complet d'imagerie...

Comment et quand peut-on se faire vacciner ?

Nous sommes dans un hôpital de 3ème catégorie au Cameroun et avons pris des dispositions pour que nos équipes administrent le vaccin contre la Covid19 7/7 et même le dimanche sur simple appel téléphonique du patient qui se retrouve dans notre centre.

Pourquoi les populations ont-elle peur du vaccin ?

C’est surtout à cause de la désinformation. Il y a un tissu de mensonges sur les réseaux sociaux. La mise et la diffusion d’un vaccin à administrer aux êtres humains obéit à une démarche scientifique. J’ai personnellement déjà pris deux doses de vaccin. Je peux même affirmer sans réserve que j’ai été atteint de la Covid19 et soigné dans les règles de l’art médical. Par la suite, j’ai connu des attaques de mon système et je crois que c’est ce vaccin dans mon organisme qui a fait éviter des dégâts. Le Ministère de la Santé lance dans quelques jours une vaste campagne contre la « polio ». J’invite les parents à être responsable et faire vacciner leurs enfants. Protégez vos familles. Le prétexte de l’extermination des africains et faux et dénué de bon sens.

Sylvain Timamo et Lwal Mohamadou

.........................................................................

Chronique de droit de la Santé Publique, Droit médical et droit pharmaceutique!

Le Vaccin contre le Covid 19 doit-il être obligatoire au Cameroun ? Analyse juridique.

Du point de vue médical, le vaccin est une préparation biologique administrée à un organisme vivant afin d'y stimuler son système immunitaire et d'y développer une immunité adaptative protectrice et relativement durable contre l'agent infectieux d'une maladie particulière.

Le vaccin par essence a une vocation préventive contre une pathologie donnée ! Le consentement au vaccin sur une personne adulte en principe doit être recueilli avant qu'il ne lui soit administré ledit vaccin! Toutefois en cas d'urgence sanitaire, les pouvoirs publics peuvent décider de soumettre l'ensemble de la population à un vaccin afin de limiter la propagation rapide de la maladie.

Le Covid 19 aujourd’hui est devenue une pandémie, en ceci que c'est une maladie d'envergure mondiale, tant les milliers de morts enregistrés en Amérique, Asie, Afrique, Europe témoignent de la dangerosité du virus.

Il est aussi vrai que nombreux laboratoires ont mis à point plusieurs vaccins dont certains se sont révélés mortels à raison des difficultés liées à la recherche et la conduite des essais cliniques avant même l'obtention de l'autorisation de mise sur le marché desdits vaccins.

Tout être humain qui a des raisons suffisantes de douter de l'efficacité thérapeutique d'un médicament à raison des conséquences néfastes qu'il a produit sur un patient donné à raison du caractère foncièrement néfaste dudit médicament peut librement se priver de sa consommation. Il ne fait l'objet d'aucun doute qu'à compter du moment où des médias internationaux ont justifié le décès subit de certains patients suite à une vaccination contre le covid19, cela avait suscité dans le monde un fort niveau de panique. Certains médecins blancs expliquaient le décès par l'accélération du métabolisme chez le patient.

Si la communauté médicale internationale certifie et atteste des vertus d'un vaccin ou d'un médicament en ce contexte de pandémie à la covid 19, il peut être recommandé de se soumettre à la vaccination si tant est qu'il peut être prouvé médicalement que le ou les vaccins à administrer ne constituent pas un danger ou une menace à la vie de la personne qui le reçoit.

La population elle même a le droit d'être éduquée sur les vertus du vaccin que les pouvoirs publics se proposent de leur faire administrer. La communication sur les avancées en matière de recherche et développement autour des vaccins contre le Covid 19 doit être permanente car il est vrai que de nombreuses personnes ayant été vaccinées en Europe, en Asie, en Amérique voire en Afrique ont attrapé le covid 19 alors même que le vaccin était censé les en préserver! De nombreux patients sont décédés du covid 19 ayant déjà été pourtant préalablement vaccinés.

D'un point de vue purement juridique, il est important de préciser que le droit au refus du vaccin ne constitue qu'une exception au principe de l'obligation de se soumettre au vaccin en situation d'urgence sanitaire constituée dans le cas d'espèce par le covid19.

Il est également important de mettre un accent sur la responsabilité médicale et pharmaceutique au cas où surviennent chez les personnes vaccinées des dysfonctionnements imputables au vaccin. Le Code civil Camerounais constitue une base juridique parmi tant d'autres justifiant l'obligation de vaccination, y est traité aussi les conséquences dommageables nées du refus des personnes visées par le vaccin.

Les Laboratoires pourvoyeurs de vaccins doivent se tenir aussi prêts à répondre des conséquences dommageables de leurs vaccins sur les personnes vaccinées à l'égard de celles-ci et de leurs familles. Les Pouvoirs Publics doivent veiller à ce que les vaccins leur parviennent avec toute la documentation nécessaire (résultats d'essais cliniques et non simplement d'observations cliniques, garanties, procédés d'utilisation etc..).

En contexte camerounais actuel, le refus de se soumettre à l'obligation vaccinale peut exposer le contrevenant à des mesures de rétorsion prises par les pouvoirs au nom de la préservation de la santé publique. Il appartient à l'Etat d'assurer à sa population le droit à la santé. Le refus d'un petit nombre peut compromettre les chances de survie d'un plus grand nombre.

L'Etat est tenu à une information juridique médicale mesurée auprès des populations! Il n'est pas superflu de rappeler qu'une phobie s'est installée dans l'opinion au sujet du fait que le covid 19 et ses vaccins ont vocation à servir les desseins impérialistes des pays du Nord en Direction des pays du Sud. Les pouvoirs publics devraient lever toute équivoque au sujet d'une telle considération.

En situation d'urgence sanitaire, aucun texte de loi n'interdit à l'Etat du Cameroun d'agir par voie règlementaire en matière sanitaire. Il est cependant de la responsabilité de l'Etat d'assurer conformément à ses engagements pris sur le plan international la santé des populations. Qu’adviendrait-il s'il venait à faillir! Nombreux seront ceux-là qui décrèteraient sa incapacité légendaire à préserver la santé des populations. La protection de l'intégrité du corps humain ne saurait être un obstacle pour la mise en œuvre par les pouvoirs publics camerounais de la mesure de vaccination des populations en contexte d'urgence sanitaire ! En l'absence de situation d'urgence sanitaire, point n'est besoin de contraindre un individu à se soumettre à l'obligation vaccinale. Au nom de l'obligation de l'Etat d'assurer pour tous le droit à la santé conformément au droit international des droits de l'homme , il ne lui est pas interdit par voie règlementaire ( arrêtés, décrets...) d'intervenir en matière sanitaire.

Siméon WACHOU

Expert Criminel de Justice

Conseil Juridique.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2021 1 25 /10 /octobre /2021 17:43

Réunis en Assemblée Générale Elective au Palais des Congrès de Yaoundé jeudi 07 octobre dernier, les membres de démembrements régionaux de la Chambre d’agriculture ont élu les responsables des différentes sections. KAMGUE Rebecca, agricultrice dans le Département du Moungo prend la tête de la section agriculture. Installation directement actée par Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural, Gabriel Mbaïrobé avec à ses côtés tous les hauts responsables du secteur.

On se souvient que pour le scrutin du 12 septembre dernier à la base du CAPEF (Chambre d’Agriculture, des Pêches, de l’Elevage et des Forêts du Cameroun) du littoral, son équipe était outillée en plus d’une profession de foi alléchante. Le « nouveau souffle à la CAPEF Littoral » soumis à l’attention des électeurs était composée de : Sa Majesté Epouner Pierre (agriculteur de la Sanaga-Maritime), Emmanuel Loka Ekoka (Sylviculteur section foret du Nkam), Dr Jean Marie Nganko (pécheur industriel du Wouri), Martin Kamdjeu (agriculteur du Nkam), Colette DiengueOtti (Agriculture du Moungo), Joseph Claude Abena (Section foret de la Sanaga-Maritime), Flavien Kouatcha (Section élevage du Moungo), Célestin Normen Yimnga (Section foret du Wouri), Edith Essombe (Section pêche du Wouri). Une liste qui remplissait les critères de représentation géographique et de la composante sociologique professionnelle. Leur profession de foi était résumé en ces termes : « Nous, colistiers de la liste EPOUNER Pierre et KAMGUE Rebecca, Candidats aux élections de la Chambre d’Agriculture, des Pêches, de l’Elevage et des Forets du Cameroun,

Impliqués dans la production, la transformation et la commercialisation des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques, conscients du rôle important de notre secteur dans le développement socioéconomique et culturel de notre région le Littoral, et convaincus de la nécessité d’accompagner le Gouvernement dans la préservation et le renforcement de notre sécurité alimentaire, et de maintenir une paix durable à travers le développement de notre souvairenetté alimentaire, nous nous engageons à faire des propositions concrètes à la CAPEF au Gouvernement pour :

  1. La Transformation de notre paysage agricole, à travers la promotion des chaines de valeurs agro-sylvo-pastorales et halieutiques ;
  2. L’amélioration des conditions de vie et du cadre de vie des paysans ;
  3. La contribution au développement durable des zones rurales en cherchant des solutions appropriées et adaptées au contexte de changement climatique et de pénurie d’eau ;
  4. La protection de notre environnement ;
  5. L’accès aux opportunités de croissance pour tous les acteurs de l’espace rural.

Voter la liste EPOUNER Pierre et KAMGUE Rebecca, c’est voter pour la collaboration entre jeunesse dynamique et l’expérience de terrain.

Voter la liste EPOUNER Pierre et KAMGUE Rebecca, c’est participer activement à l’amélioration du paysage agricole du Littoral et du Cameroun ».

Après avoir traversé toutes les étapes du processus, il est temps de juger le mâcon au pied du mûr, a laissé entendre le Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural, Gabriel Mbaïrobé. Il a installé en cette cession de plein droit du jeudi 07 octobre le nouveau staff de la CAPEF pour la mandature 2021 – 2026 constitué de : Président (Martin Paul MindjosMomeni), Secrétaire Général (Jacob TanyiTochot), Vice-président (Foula Mangada), les présidents des Sections (Kamgue Rebecca en agriculture, Ndiko Fonderson aux pêches, Bobo Bakary à l’élevage et EkomboNdjemba aux forêts).  Ces membres de la CAPEF sont attendus à Mbanga du 15 décembre 2021 au 02 janvier 2022 pour la première édition de la foire agropastorale, artistique et culturelle du Moungo-Sud.

Richard Mboma et Sylvain Timamo

Contacts Rédaction de Scores2000 : +237 678894092/699451920

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2021 1 25 /10 /octobre /2021 17:39

La Communauté Urbaine de Nkongsamba organisera du 11 Octobre au 10 Novembre 2021, une campagne de recouvrement forcé des impôts et taxes suivants : (Loyers des marchés et immeubles, Occupation du Domaine Public, Publicité, Stationnement, Droits de permis de bâtir ou d’implanter, Droits de places sur les marchés, Tickets de quai, Certificat d’urbanisme, Etc…)

Tout en rappelant aux populations concernées de faire preuve de responsabilité en s’acquittant de ses droits, il invite par ailleurs tous les occupants des boutiques, immeubles et espaces communautaires de bien vouloir se présenter à la Communauté Urbaine de Nkongsamba munis des anciens contrats de location ou d’occupation pour leur renouvellement et la régularisation de la situation des occupants illégaux. Ceux qui ne se présenteront pas seront simplement expulsés et verront leur local attribué aux éventuels demandeurs.

Toutefois, au cours des opérations de recouvrement forcé, les agents de recouvrement seront identifiés par des chasubles et toutes les tentatives d’arnaque ou d’abus par ses derniers doivent être dénoncées. Aucun paiement ne se fera sur le terrain, mais dans les caisses du Receveur Municipal contre quittance.

Le Maire de la ville de Nkongsamba compte sur le civisme de tous pour la réussite de ces opérations./-

(é) NZOKI EPOH Frédéric

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2021 3 13 /10 /octobre /2021 08:52

Le catalogue d'élites dont regorge la ville de Dibombari serait fort à envier dans d'autres contrées. Qu’elles soient traditionnelles, politiques, culturelles, intellectuelles, Dibombari a de nombreuses élites et nous pouvons nous targuer d'avoir des fils et filles ici et ailleurs dont les seuls noms attirent respect et révérence. Mon papier n'a pas vocation de lister ces personnalités qui feraient la fierté de Dibombari, Non! (l'exhaustivité d'un tel travail ne serait que chimérique!). Il est surtout question de s'interroger sur l'impact que ces "têtes" de Dibombari ont sur le quotidien de leur arrondissement. Notre élite au-delà de briller par son absence dans notre ville (mis à part lors des obsèques importantes), brille également par son désintérêt flagrant pour les chantiers de développement de nos communautés.

L'élite de Dibombari est silencieuse, morte, morte pour sûr ! Mais on peut lire entre les lignes que cette élite avait simplement réduit ses actions dans les activités politiques et observe depuis de longs mois déjà une léthargie notoire quant à toute implication dans les choses du "village". A la faveur de la lutte contre le coronavirus, nous avons vu en Mai 2020, se mobiliser quelques fils et filles de chez nous pour offrir aux populations de quoi se protéger contre le virus. Une action ô combien louable! Mais depuis lors, c'est le grand silence. Les populations sont seules et abandonnées sans leurs "éclairés". De nombreux enfants de Dibombari sont dans divers postes dans le pays, mais la jeunesse diplômée ne tire aucun avantage de ces positions. Lorsqu'on se plaint, la phrase connue revient:" mais c'est vous qui ne nous approchez pas"... Cette élite est en panne, elle est inerte, handicapée par de nombreux conflits d'intérêt, par des guerres intestinales qui ne nous aident pas, par des déceptions politiques, par des fratricides au nom d'un bout de terrain, par ses égoïsmes et ses individualismes... Nous voulons de cette élite qui sait mettre l'intérêt des communautés avant le sien, de cette élite qui œuvre pour le progrès et le développement des communautés et de la ville, cette élite qui sache faire bouger les lignes, qui sache faire profiter aux plus jeunes les nombreuses opportunités liées à ses positions, qui sache s'impliquer au quotidien des mutations régulières que connaît notre ville face aux défis démographiques que nous connaissons. Bref, une élite qui VIT... L'enclavement socio-économique de Dibombari est en partie dû au refus de consolider les forces endogènes et exogènes pour un développement collectif. Nous ne progresserons JAMAIS sous ce prisme (prenez mes mots au sérieux) individualiste et en rangs dispersés. Un comité local de réflexion (non pas sur WhatsApp) devrait dès à présent se pencher sur les questions du futur de Dibombari et sur le sens à donner à notre ville dans divers plans. Les défis infrastructurels et d'énergie ou d'eau ne sont pas l'apanage de la Marie seule. Des actions consolidées peuvent être menées dans le but d'apporter des solutions aux cruciaux problèmes de formation et d'emploi des jeunes de Dibombari, aux questions essentielles de l'eau et de l'électricité qui restent toutefois épineuses. Au développement culturel et sportif, à l'épanouissement de notre population qui n'a que trop sombré d'avancer sans l'appui de ses forces vives. Il ne se sera pas agi de la victoire d'un tel ou d'une telle, mais de la fierté de toute une communauté, de la fierté de notre Dibombari à nous TOUS! Bientôt, une interview du Maire Justin BEJEDI NDAMÈ.

Par le Syndrome de Bomono/CP

Contact Rédaction de Scores2000 : +237 678894092 / 699451920

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens