Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 12:52
Partager cet article
Repost0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 11:35

3000 congressistes et touristes pour magnifier le nouvel élan de solidarité des enfants du Moungo.
moukete-ngoh-magellan.JPGLa ville mythique de Mbanga dans le Moungo-Sud a abrité du 13 au 15 août 2010 son tout Premier Congrès Ordinaire qui a connu une participation populaire avec la présence effective des Chefs traditionnels, une forte majorité d'associations culturelles et de danses mystiques.
mpacko-kotto-jean-claude.JPG

Pendant trois jours, les bureaux des antennes d'arrondissement, les élus locaux, les autorités traditionnelles et administratives ont passé au peigne fin les obstacles pour le développement de cette partie du territoire national camerounais qui, depuis 1960 est à la traine... Espoirs repris dans le mot de bienvenue de M. Jacques Mbonjo, Maire de Mbanga qui plus tard a apprécié la présence du Préfet de l'Océan.
Sa Majesté Mouketé Ngoh Magellan, Chef Supérieur du Canton Balong a pendant une vingtaine de minutes entretenu les filles et fils du Moungo, résidents ou non sur les grandes pistes de salut. Pour ce patriarche, il est impératif de multiplier les unités administratives dans le Moungo et permettre une augmentation du pouvoir d'achat des populations.  Le Moungo aurait presque la même superficie que la région de l'Ouest du Cameroun. Cependant, l'Ouest compte environ 8 départements alors que le Moungo ne dispose que d'un seul. Il faudrait que l'Etat crée quatre autres départements dans le Moungo et érige Nkongsamba en Chef-lieu de région. Que sur la répartition des responsabilités politiques, que le Moungo du Nord au Sud puisse compter au moins 8 députés à l'Assemblée Nationale et que le nombre d'intervenants dans les communes également soit revu à la hausse.
Le Président Jean Jules Ebongue Ngoh dans son discours de fin a apprécié le chemin parcouru depuis la prise de fonction du bureau exécutif provisoire du Regroupement des enfants du Moungo (REGEMO) à Douala, sans oublier une évolution dans la façon de penser des fils du Moungo, des autorités administratives qui ont été un grand soutien dans l'éclosion de cette synergie.

L'honorable Mpacko Kotto Jean Claude, député à l'Assemblée Nationale et principal responsable politique du Moungo-Sud pour mettre fin à une certaine suspicion a dit dans son discours qu'il ne s'agit point d'un repli identitaire, mais d'une prise de conscience collective sur des données réelles et une manière de contribuer à un solidarité agissante. Il s'est d'ailleurs engagé à porter les doléances des congressistes de cette assemblée historique et particulière à l'auguste chambre.

M. Justin Mvondo, Préfet du Moungo qui pour la circonstance représentait le Gouverneur de la Région du Littoral empêché a bien pris note des doléances et compte bien les transmettre au Président de

Partager cet article
Repost0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 14:29
Partager cet article
Repost0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 09:11

Son Excellence Sergiy MISHUSTIN, Ambassadeur de l’Ukraine en Afrique Centrale avec résidence au Gabon et le Professeur Viacheslov TYMOKHIN, Président de la conférence internationale et responsable de la promotion des études des expatriés en Ukraine étaient à l’Hôtel Djeuga Palace à Yaoundé le 10 août 2010 pour communiquer sur les avantages que peuvent tirer les étudiants africains des études dans ce vaste pays de l’Europe, ancien territoire des 15 républiques de l’Union Soviétique Socialiste.

photo-ukraine1.JPGPlus de 300 participants étaient présents dans la salle, face à un panel bien rempli, assisté des autorités universitaires camerounaises représentées par le Pr. PEGNYYEMB. Dans son Propos, l’Ambassadeur de l’Ukraine a présenté les pôles universitaires de son pays composés de plus de 900 universités publiques et privées. Dans cette frange, près de 200 universités ont l’autorisation de l’Etat Ukrainien pour dispenser des enseignements aux étrangers. Il faut dire en citant le Pr. PEGNYEMB, que le Cameroun compte environ 400 étudiants en Ukraine ; mais il serait souhaitable pour rendre profitable les diplômes de fin de formation, qu’il y ait une adéquation avec les besoins en terme d’emploi au Cameroun. Sur ce sujet, il a été rassuré par le Pr. Viacheslov TYMOKHIN en ce sens que dans les formations dispensées, il existe des ouvertures dans les métiers de la terre, du bois, l’aéronautique, la mécanique agricole, la construction mécanique, la chimie et la médecine.

 

L’avantage que les étudiants camerounais auront en étudiant dans ce pays est qu’il existe un système de sécurité à toute épreuve, les prix sont très abordables par rapport à ce qui se pratique en Amérique et dans beaucoup de pays d’Europe ; sans oublier que le climat aussi contribue à un atmosphère universitaire.

 

Dans cette même journée, le diplomate a procédé à l’ouverture d’un centre culturel de l'Ukraine au Carrefour du Rond point express, dans l’arrondissement de Yaoundé sixième, où les camerounais peuvent apprendre la langue et la culture ukrainienne; sans oublier qu’ils pourraient aussi se familiariser aux conditions d’obtention d’un visa étudiant. Ce centre est dirigé par le Dr Njende Fomenky Cecilia, Coordonnatrice de l’organisation CAMEDTEA.

 

On a aussi noté la présence effective de plusieurs étudiants camerounais qui avaient effectué leurs études en Ukraine et la démonstration de Thierry NYAMEN, directeur de la Société des bouillies de Soja TANTY est restée fort appréciée.

Contact Rédaction : +237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20 / +237 73 18 17 05

http://www.scores2000.info

B.P: 375 Nkongsamba-Cameroun

Partager cet article
Repost0
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 11:47

Le représentant de Canalsat Horizons dans le Moungo, après l’animation de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud a bien voulu avec sa direction nationale, offrir un championnat d’animation pour les jeunes sportifs en vacances.

 louis-tchouameni.JPGSelon M. Tchouameni Sanfack Louis, Directeur de TSL MULTISERVICES à Nkongsamba, un des promoteurs de la compétition, le tournoi se déroulera du 03 au 31 août 2010 au stade de Bonangho, avec huit équipes. de la localité Les équipes inscrites pour la compétition sont : Ekangté Mbeng, Ehalmoa Mbeng, Ndogmoa Mbeng, Love FC, Equipe du Dimanche, AS Scorpion, Ya-Kamata, Anciennes Gloires. Le démarrage du tournoi a été effectué en pompe le 03 aout en présence du 2ème adjoint au Maire de Nkongsamba 2ème, M. Wouapi Evariste, accompagné de l'dadjoint au commissaire de police de cet arrondissement, M. Ngoi Léonard.

Pour la journée du 08 août, est prévue une inauguration solennelle par le Directeur National de Canal+ Cameroun, M Jackson Njike, qui sera à Nkongsamba et saisira cette opportunité pour visiter le siège de son organisation dans le Grand Moungo, sans oublier le clin d’œil à la clientèle.

PROGRAMME DE L’OUVERTURE SOLENNELLE DU TOURNOI CANAL SAT

JOURNEE DU 08/08 2010

maire-wouapi-evariste.JPGMatinée : Animations diverses

13 h 00 : Arrivée du Directeur Canal Sat Cameroun et sa suite Accueil par le Directeur TSL Canal Sat et installation;

13 h 15 : Visite des locaux Canal Sat Moungo TSL; 

13 h 30 : Mise en place de la population et animation;

13 h 40 : Départ de la délégation Canal Sat Cameroun pour le Stade Municipal de Nkongsamba (BONANGOH)

13 h 45 : Arrivée des Invités abonnés VIP * ARRIVEE DES AUTORITES - Chefs Traditionnels et Religieux - Messieurs les Directeurs et Chef d’entreprise - Messieurs les Maires des Communes - Messieurs les Commissaires - Messieurs les Sous-préfets - Monsieur le Préfet du Moungo

13 h 50 : Installation

14 h : Début des cérémonies et coup d’envoi de la 1ère rencontre AS SCORPION # EHALMOA FC

16 h 00 : Fin de Match et Réception 16 h 30 :

Départ des hôtes TOURNOI DE FOOTBALL CANAL + / CANAL SAT HORIZONS T S L SOLIDARITE EKANGTE MBENG ET ENVIRONS 1ère édition 2010

Contacts des Organisateurs : Tél : 77.71.28.73 / 77.08.34.61/ 96.31.45.67

http://www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 18:12

Nkongsamba, les 06 et 07 août 2010 à la Maison de la Paix 

  Vendredi 06 août 2010

07h30 : Arrivée des Délégués à la Maison de la Paix et vérification des mandats

09h00 : Arrivée du Représentant du Bureau National de l’OJRDPC

09h30 : Arrivée du Préfet du Département du Moungo et Accueil par le Président de la Section OJRDPC

9h35 : Cérémonie solennelle d’ouverture

Exécution de l’Hymne National

Lecture du Récépissé de déclaration de tenue de réunion

Souhait de bienvenue de Monsieur le Président de la Section OJRDPC du Moungo-Nord

Suspension des travaux, départ des autorités

10h30 : Reprise des Travaux en plénière

Exposé N°1 : « Jeunes militants, Campagne de proximité et Election présidentielle de 2011 : Enjeux et défis à relevé »………….. Débats

Exposé N°2 : « La jeunesse active du Moungo, face au pari de la Formation, de l’Auto Emploi et de la Mondialisation » ……………………. Débats

Exposé N°3 : « Militantisme de base et exigence de la Discipline interne au sein du Parti » ……………………… Débats

Exposé N°4 : « Les jeunes du Moungo, face au double défi de l’éducation sexuelle et de la lutte contre le VIH/SIDA, Pandémie du Siècle »…………….. Débats

15h45 : Déjeuner

18h00 : Début des travaux en commissions

Samedi 07 Août 2010

08h00 – 11h00 : Reprise des Travaux en commissions (suite et fin)

10h30 – 11h00 : Restitution

12h00 : Pause

13h30 : Cérémonie de clôture (séance plénière)

Présentation du Rapport Général

Intervention du Président de la Section RDPC

Mot de Monsieur le Président de la Section OJRDPC

Intervention d’une Elite

Discours de clôture de Monsieur le Représentant de la Présidente ad intérim du Bureau National d L’OJRDPC

Lecture de la motion de soutien et de déférence adressée à S.E.M. Paul BIYA, Président National du RDPC, Chef d l’Etat, Président de la République

Exécution du Refrain de l’Hymne National

Cocktail de clôture et Fin des Cérémonies

Nkongsamba, le 21 juin 2010

(é)Simplice Njomé Epah, Président de la Section OJRDPC du Moungo-Nord

http://www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 17:05

Njomé Epah Simplice invite tous ses camarades à un échange fructueux malgré les divergences d’opinion.

simplice-njome-epah.jpgDepuis bientôt deux mois, le Président de la Section des jeunes du Rdpc dans le Moungo-Nord est allé vers les 21 sous-sections dans l'optique d'échanger et trouver des thèmes intéressants à débattre lors de la "Première conférence statutaire Ojrdpc du Moungo-Nord".

Un travail qui n’a pas du tout été facile, compte tenu du fait que les jeunes de cette ville sont face à des interrogations permanentes. Que faire dans la mondialisation ? Comment trouver un emploi fixe par les temps difficiles? Comment vivre décemment sans être astreints à des actes pervers ? Quelles relations entretenir avec les autres organes et les partis concurrents sur le terrain ? Comment mobiliser les jeunes et les fidéliser au parti au pouvoir avec des informations contradictoires, suivies des publications destabilisantes sur les antennes des médias audiovisuels ou la presse écrite ?

Les jeunes à Nkongsamba tenteront de répondre à ses multiples questions par étape, selon le programme proposé ou arrêté communément.

Mais il y a par ailleurs une invite particulière du Président à un exercice : c’est-à-dire que conformément aux dispositions pertinentes du règlement intérieur  du parti en ses articles 27 alinéa 2 et 30 (nouveau), les responsables Ojrdpc au niveau des sous-sections devront fournir les procès-verbaux des réunions et la synthèse des procès-verbaux des comités de base, ainsi que le sommier des organes inférieurs.

Rencontré ce matin, la commission de communication qui a déjà affiché à Nkongsamba ses banderoles et effectué une descente à la radio locale est sereine et confirme la tenue de cette conférence pour le vendredi 06 et samedi 07 août 2010. Pourrait-on mettre fin à la dissidence de quelques membres du bureau de la Section OJRDPC qui boudent la tenue de section rencontre? Les élites du Parti sauront-elles discerner et reconcilier les protagonistes?

Ce sera peut être une occasion importante pour des responsables de projets dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage  d’informer les jeunes sur les innovations et les financements disponibles.

Contact Rédaction : +237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20 / +237 73 18 17 05

e-mail:scores2000@hotmail.com

http://www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 18:17

Atelier Régional sur l’utilisation des pesticides et appareils de traitement phytosanitaires au Coop-gic de Nkongsamba les 20 et 21 juillet 2010.

 M. Nzouakeu Damdja Jean-Pierre est ingénieur général d’agriculture, Chef de la base régionale phytosanitaire du Littoral basé à Nkongsamba.

nzouakeu-Damdja-jean-piere.jpg

  • Scores2000 : Est-ce que vous pouvez nous donner le contenu et les objectifs du séminaire qui se déroule aujourd’hui à Nkongsamba ?
  • Je suis NZOUAKEU DAMDJA Jean Pierre, ingénieur général d’agriculture, Chef de la base phytosanitaire du littoral basé ici à Nkongsamba.  Aujourd’hui et demain, nous allons tenir un atelier de recyclage des acteurs de la filière des pesticides et appareils de traitement phytosanitaire. Ce qui signifie que nous tenons une session de formation chaque année et qui à pour cible tout ceux qui utilisent ou commercialisent les pesticides et appareils de traitements phytosanitaire à savoir : les distributeurs et revendeurs de pesticides et appareils, les producteurs et les encadreurs agricoles

 

  • Scores 2000 : Alors pourquoi est-ce que vous faites cette formation ?
  • Les produits phytosanitaires sont des substances à haut risques pour la santé de son utilisateur et pour l’environnement quand ils sont mal utilisés, tout comme la maîtrise des appareils de traitement est un gage pour une utilisation rationnelle des ce produits. Donc la formation vise à faire prendre connaissance du danger potentiel que constituent les pesticides afin que ceux qui sont formés puissent prendre les mesures de précaution qui s’imposent.

 

  • Scores 2000 : Pourquoi le choix de Nkongsamba alors que les produits agricoles sont en baisse sur le marché ? 
  • Cette formation qui réunit les participants venus de toute la Région di Littoral, se tient à Nkongsamba au lieu de Douala  parce qu’on peut dire que Nkongsamba est la capitale agricole de la Région du Littoral, d’une part, d’autre part, les phases pratiques, les démonstrations liées à  cette formation peuvent s’exécuter facilement ici  où il y a des exploitations agricoles. Pour ce qui est de la baisse de l’offre des produits agricoles sur les marchés, ceci tiendrait de la faible demande et du pouvoir d’achat du consommateur et qui fait orienter les productions vers les autres marchés comme Douala et autres.

 

  • Scores 2000 : Quels peut-être la durée du séminaire et quels sont les objectifs à atteindre ?
  •  Le séminaire à une durée de deux jours et les objectifs à atteindre sont les suivants : les participants au terme de la formation doivent pouvoir Maitriser les différents nuisibles des cultures afin de mieux poser un diagnostic, Maitriser les risques liés à une mauvaise utilisation des pesticides, Comprendre le message que véhiculent les étiquettes des produits, Connaitre les autres méthodes de contrôles des nuisibles des cultures autres que les pesticides ; c'est-à-dire les méthodes de la protection intégrée des cultures, Connaitre manipuler les différents appareils de traitements phytosanitaires, Maitriser la gestion des produits obsolètes et des emballages des produits phytosanitaires après utilisation

  Mme Etoundi Gisèle est sous-directeur des interventions phytosanitaires cumulativement avec les fonctions de chef de service de l’encadrement de la formation phytosanitaire au MINADER.

Scores 2000 : Quelles sont les différentes motivations ?

Etoundi Gisele : Vous savez que l’Etat s’est engagé à octroyer des appuis aux producteurs et nous ne pouvons pas mettre à la disposition des producteurs des produits alors qu’ils ne  connaissent pas les manipuler et aujourd’hui, avec les exigences internationales en matière des résidus des pesticides, l’Etat a pris l’engagement de sensibiliser et de former les acteurs de la filière des pesticides et appareils de traitement  phytosanitaires dans l’utilisation responsable des produits et appareils  de traitement phytosanitaire pour une bonne valorisation de ces produits et pour une meilleure production avec un minimum de résidus sur les produits récoltés.


Scores 2000 : Quels sont les acteurs concernés par cette formation ?

Nos cibles sont : les revendeurs, les distributeurs, les producteurs et les organisations paysannes.

Contact Rédaction : +237 33 01 75 32 / 99 45 19 20 / +237 73 18 17 05

http://www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 14:46

Un jeune couple homosexuel pris en flagrant délit d'ébats amoureux

La scène se déroule au quartier Bamyanga, quartier paisible de la ville de Ngaoundéré dans l'après-midi du samedi 24 juillet dernier. Tout a commencé par des bruits inhabituels  qui ont suscité la curiosité de la voisine proche de la fenêtre entrouverte.

Celtte voyeuse a vu les deux tourtereaux en pleine action, l'un couché sur l'autre et ne pouvant se retenir, elle a poussé un cri strident ; les deux amoureux coincés dans leur chambre ne savaient à quel saint se vouer. Puis encerclés par la population ahurie. Quelques minutes plus tard, les forces de l'ordre arrivés sur le lieu n'ont trouvé malheureusement que le nommé Mohamadou T. Son copain Saidou Maifounangue ayant pris la fuite on ne sait par quel moyen, tout en oubliant son téléphone portable. N'eut été la forte présence de la police face à des populations armés de gourdins, ces derniers n’auraient pu échapper à la vindicte populaire.

Rappelons que l'homosexualité est condamnée au Cameroun, selon l'ordonnance No 72/ 16 du 28  septembre 1972 dans l'article 347 bis du code pénal : est puni d'un emprisonnement de 6 mois à 5 ans et d'une amende de 20.000 FCFA à 200.000 FCFA toute personne qui aurait des rapports sexuels avec une personne du même sexe.

Le Cameroun est l'un des 38 Etats Africains qui criminalisent les relations Gays, lesbiennes et le seul pays francophone à majorité non musulmane ou l'homosexualité est pénalisée.

En outre la répression, la stigmatisation, le compromis n'ont rien de spécifique au Cameroun selon les associations des droits de l'homme et liberté ; du point de vue des camerounais, l'homosexualité viendrait de l'occident ; pour la communauté Musulmane, cette pratique est considérée comme une malédiction.

Mohamadou T. dit néanmoins que sa relation avec son amie (e) date depuis quatre bonnes années et ils sont à chaque fois persécutés par la police ou par les populations… Quand à Saidou, il est toujours en cavale...

Steve Seke (+237 74 84 87 88) Correspondance Particulière

http://www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 17:54

14 millions de bénéfice pour le dernier exercice, mais 16 millions d'impayés... Gilbert Njiké, le PCA en guerre contre les insolvables

njike-gilbert-et-mc2.jpgLe mercredi 21 juillet 2010, les mutualistes de la MC2 de Nkongsamba rural se sont retrouvés au gymnase du Lycée du Manengouba pour leur Assemblée Générale qui a connu le renouvellement du Conseil d’Administration composé de 11 membres. Les cérémonies d’ouverture et de clôture ont été présidées par le représentant du Sous-préfet de Nkongsamba 2ème, M. TIDO Justin. On a vu à ses cotés, Mme Eyidi Yvonne de la Commune de Nkongsamba deuxième, le représentant du parrain Pierre Tchomobé, M. Norbert Menankou de  Afriland First Bank, M. Kamgain Pierre de l’ONG allemande ADAF (Appropriate Development For Africa Foundation).

Pendant une longue journée marathon, près  de 500 participants venant d’horizon divers ont échangé sur l’avenir de la structure. Le bénéfice pour le dernier exercice tel que annoncé par Gilbert Njiké, Président du Conseil d’Administration est d’environ 14 millions.

Dans les recommandations, il est question de changer l’actuel secrétaire trésorier, de recruter deux nouveaux gestionnaires et enfin de procéder à l’acquisition d’un terrain pour la construction du siège. La Mc2 de Nkongsamba rural compte environ 3010 mutualistes. A l'ouverture des portes, ils y avaient 600 mutualistes en 2005. Depuis l'Assemblée Générale du 24 avril 2007, le nombre des épargnants est passé de 863 à 2915, le le nombre d'association de 135 à 368, selon Ekané Ngodjo Norbert et Ndoumbé Maurice.


A la date du 31/12/2007, 35 crédits ont été accordés pour un montant total de 101 080 000 francs et ce chiffre est revu à la hausse ce jour avec 1238 crédits accordés pour un montant de 662 003 535 FCFA.Ce qui témoigne d'une croissance d'activités et ces fluctuations peuvent faire envisager un redémarrage économique à Nkongsamba. 

Dans la rubrique des perspectives, le Conseil d'Administration suivi du Conseil des Sages compte promouvoir des campagnes de formation et de sensibilisation aux initiatives de groupes.

La structure a un système de découvert de 30000 FCFA qui permet aux petits épargnants de faire des emprunts pour leurs activités et offre également de service MoneyGram.  Seulement, il faut aussi dissiper les mal entendus qui laissent croire que la structure bénéficie plus à un groupe de privilégiés.

Mme Makougang Béatrice, Epse Temessé, comptable, est présentée comme "Secrétaire Trésorier" ad intérim. Il y a aussi eu une communication sur la mutuelle de santé très appréciée par M. Ibrahim Bobo et Nkwellé Germain.

Tout s’est achevé par un repas copieux au réfectoire du Lycée du Mamengouba.

Contact Rédaction : +237 33 01 75 32  ou +237 99 45 19 20 / +237 73 18 17 05

http://www.scores2000.info

B.p.: 375 Nkongsamba-Cameroun 

Réactions des partenaires et des Elites de la

MC2 de Nkongsamba Rural 

M. Njiké Gilbert (Président du Conseil d’Administration)

njike-gilbert3.JPGNous avons suivi les conseils des uns et des autres. et trouverons des astuces pour que les prestations servies soient rapides. Il y a eu un bénéfice de 14 millions, mais nous devons convaincre les insolvables de tout faire pour rembourser leurs emprunts. 

 

M. Kamgain Pierre (Représentant de ADAF)

kamguen pierre2Il faut continuer à sensibiliser et former les mutualistes. Bien qu’il y ait un adage qui dit : «qui ne risque rien n’a rien», il faudrait tout de même apprendre aux gens comment prendre des risques. Le Conseil d'Administration et les gestionnaires de la MC2 de Nkongsamba doivent respecter les règles fixées par l’Assemblée Générale.    

M. Norbert Menankou (Chef d’Agence Afriland first Bank de Nkongsamba)

norbert menankou2Il faut apprécier le travail effectué par tous les acteurs. Toutes les demandes de crédit sur les projets saints doivent trouver des réponses favorables. Il y a eu des résolutions qu’il faut respecter comme par exemple celle instituant la recherche d'un terrain pour construction de l'immeuble siège . 

 

Liste des Membres du Conseil d’Administration de la MC2 de Nkongsamba rural :

Pca : Njike Gilbert, 1er Vice-pca : Ntami Lydie Paulette, 2ème vice-pca Nkwelle Germain, rapporteur : Mendjiadeu Ambroise, Membres : Ndoumbé Maurice, Nantcho Marie Noel, Ngatcha Marie Claire, Fosso Marcel, Ngombé Mathias, Ibrahima  Bobbo, Heuya Roger, Ekane Ngodjo Norbert.

Comptable/Secrétaire trésorier par Intérim : Makougang Béatrice, Epse Temessé

Caissière : Mme Fotso Eugénie, Epse Fogue 

Propos recueillis par Sylvain Timamo et Richard Mboma

Contact Rédaction : +237 99 45 19 20 / +237 33 01 75 32 / +237 73 18 17 05

http://www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens