Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 11:34

Préparation de l'Election Présidentielle de 2011 à la Maison de la paix de Nkongsamba

Etame-Massoma-david.jpgLe samedi 18 septembre 2010, s’est organisée dans la salle des manifestations de la Maison de la Paix, sur la coordination de M. Siegfried David Etame Massossa, Ministre en charge du controle supérieur de l'Etat, et en présence du Préfet du Moungo, M. Justin Mvondo, une réunion de concertation.

Les observateurs ont noté la présence des Présidents des 5 Sections, des députés anciens et nouveaux, des anciens ministres, des directeurs de société, des maires et leurs adjoints et de quelques chargés de mission du Rdpc.

Dans son propos d’introduction, le Ministre Siegfried David Etame Massoma a laissé entendre que c’est une réunion restreinte destinée aux cadres du parti pour préparer la prochaine élection présidentielle qui devrait se tenir dans les 12 ou 13 prochains mois.

Après plus de trois heures de travaux, les responsables présents ont créé une commission spéciale chargée d’élaborer la feuille de route qui permettra de remporter les élections en faveur du candidat Paul Biya.

Le plus urgent est d’amener les militants et sympathisants à s’inscrire sur les listes électorales, à taire les querelles personnelles entre membres du parti et à faire une évaluation des réalisations du renouveau dans cette partie du territoire. Il sera confectionné un support de communication pour convaince les derniers sceptiques. Dans la même optique, M. Gilbert Nguongue, conseiller spécial du Premier Ministre pense qu’il faut mettre en valeur les projets structurants du gouvernement.

M. David Bile, Directeur de AES-SONEL démontrera à la suite de M. Epoube de la Société HYDRAC  que depuis quelques années, le gouvernement de la république a permis de recruter et de donner des emplois durables au camerounais et les fils du Moungo n’ont pas été laissés en reste. Un argument qui ne maquera pas d’attirer l’électorat jeunes. Le Dr Nguéa Anette Angouan, Directeur de l’Institut de Beaux Arts de l'Université de Douala à Nkongsamba a saisi l’opportunité pour faire un plaidoyer en direction des élites sur le manque criard en infrastructures de son institution.

M. Mpocko Ernest, président des jeunes du parti dans le Moungo-Sud, parlant au nom du collectif des présidents des 5 Sections OJRDPC, regrette que les jeunes du Moungo ne soient pas suffisamment aidés par les élites et le gouvernement.

Pour Justin Mvondo, Préfet du Moungo, tout doit se passer dans la paix et le respect de la loi. Il a tout de même fait constater que "Elections Cameroon" n’a pas encore commencé les inscriptions dans son département

Le Ministre en charge du Controle Supérieur de l'Etat, M. Siegfried David Etamé Massoma avant de clore avec les interventions a annoncé que le Secrétaire Général du RDPC, le Camarade Réné Sadi a accepté une visite de travail dans le Moungo et marquera un arrêt à la Maison du Parti de Mbanga pour constater l’action du camarade Mpacko Kotto Jean Claude et des militants.

Sylvain Timamo

www.scores2000.info

Contact Rédaction : +237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20 

Centre de Formation Médicale ANANFAH

Rentrée Académique 2010/2011

Les inscriptions ont commencé

Formation : Assistant du Médecin, Secrétaire dans une formation hospitalière, Laboratoire

Ananfah Medical Center (Cabane de Jetro) apporte un appui psychologique aux personnes agées.

Bp: 232 Nkongsamba - Tél .: 33 49 37 87 ou 33 02 35 51 ou 77 71 48 77

Aut.: 0143/MINEFOP/SG/DFOP/SDGSF/SACD du 28 juillet 2009

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 11:30

Escroquerie à ciel ouvert ?

Sur instruction du Procureur de la République au TPI du Mfoundi , le Commissariat numéro 8 de Yaoundé a saisi tous les livres de comptes de cette association le dimanche 12 septembre 2010. Selon des informations concordantes, la présidente de l’antenne du Centre, Mme Akide Anastasie serait accusé de trafic d’influence, de corruption et d’escroquerie.

Camion-Yde-4.jpgPour certains membres, elle aurait changé en faveur de quelques acteurs le statut de l’association voté en 2006. Le bureau jadis composé de 6 membres en compterait environ 10 de nos jours, incluant 3 vice-présidents qui vivraient sur le dos des épargnants. Conséquence, l’association qui en 2007 comptait près de 90 membres ne compterait que moins de 60 qui ne sont  encore là que parce qu’ils veulent régler des comptes.


M. Tchimkap Dieudonné, agent des PTT serait plus qu'insatisfait de l’attitude de la présidente. Cette dernière aurait amputé le Styliste-Modéliste Tcheuko Pierre Boanchie des intérêts sur son épargne de près de 700 mille francs, sur le fait des recouvrements supposés non autorisés.

Pourtant, quelques adhérents racontent que Tchapda Ngnangang Alain Clautaire avait assuré un intérim sans bilan et avait constaté qu’il y avait des fautes de gestion. Fautes partagées avec l'ancien trésorier de l'époque, M. Bouithe Engelbert qui aurait été apprehendé à l'aéoroport par les éléments de la police avec une ardoise de 3 millions. Même si le président ayant assuré l'intérim, M. Alain Tchapda tenterait dans ses déclarations de défendre la présidente Akide Anastasie, la justice sera seule à faire la lumière sur les fonds de cette association des enfants de Nkongsamba de la diaspora supposée poser des actes d’entraide pour le rayonnement de cette communauté.


Tcheuko Pierre Bonachie demande pourtant un audit depuis 2008 et pensent que l’association est prise en otage par un groupe d’hommes et de femmes qui  font des transactions sans le respect du règlement intérieur. La question récurente de savoir qui est allogène ou autochtone mine l'organisation. Mais la majorité des adhérents saints d'esprit espèrent que la justice fera la lumière et confondra le Président National Patengou Bertin resté trop silencieux dans cette infamie.

http://www.scores2000.info

Contact Rédaction : +237 33 14 59 54 ou +237 99 45 19 20

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 11:27

"il faut faire inscrire les populations sur les listes électorales car l’objectif à atteindre est de voir au moins 9 millions de camerounais  participer à la prochaine élection présidentielle"

ngollo ngama emmanuelIl y a quelques semaines, les membres titulaires du Comité Central du parti au pouvoir ont effectué une tournée d’information dans le Moungo-Nord. L’objectif visé était d’informer les militants sur les dernières assises du Comité Central des 24 et 25 août 2010 à Yaoundé.


Une tournée qui ne s’est pas fait sans difficultés parcequ' à Nkongsamba, après l’ouverture des travaux, certains militants ont quitté la salle.  M. Ewané Christian s'est vu administrer une leçon de science politique sur la notion de Président de section ou de représentant du président de la section. La liste de présence aurait tout de même été paraphée par plus de 150 militants, sans compter quels jeunes de l'OJRDPC manipulés par M. Zoutam Francis qui auraient refusé de signer.

A Mélong,  il y a également eu des mots d’ordre pour que les militants ne participent pas à la rencontre, mais tout s’est bien passé parce que les responsables de la Section du Moungo-Nord Est sont restés dans la salle avec les représentants des 12 sous-sections de Baré-Bakem.  M. Ekoué Blaise Bienvenu, président de cette Section qui est arrivé le matin, se serait entretenu longtemps au téléphone avec un correspondant inconnu, puis a fait semblant d'aller "pisser" pour prendre la poudre d'escampette. Geste qualifié de maladroit par son Secrétaire Général, M. Tcho Ndongo.

A Manjo, les membres du Comité Central auraient trouvé de gros cadenas sur les portes de la Maison du parti et seraient repartis sans tenir de réunion dans la circoncription du Dr Kollo Basile. Fait surprenant dans une zone supposée bénéficier d'une maturité politique, si l'on s'en tient au nombre de conférences statutaires déjà organisées.

A Loum, le Président Ngamondji Simon qui est un politicien averti a bien reçu la délégation du Comité Central. Il a fait venir tous les maires, les conseillers municipaux, les responsables des sous-sections du Moungo-Nord Centre. La rencontre s’est achevée par un repas copieux et un message selon lequel le désordre orchestré par certains militants du Rdpc qui veulent s’éterniser aux postes juteux ne passera pas par le Moungo-Nord Centre. Il faut aussi retenir que Loum, Baré-Bakem et Ebonè reclament la création de Section autonome.

Pour le Dr Ngollo Ngama Emmanuel, il faut faire inscrire les populations sur les listes électorales car l’objectif à atteindre est de voir  au moins 9 millions de camerounais participer à la prochaine élection présidentielle.

Richard Mboma

http://www.scores2000.info - B.p. : 375 Nkongsamba-Cameroun

Contact Rédaction : +237 33 49 18 21 / +237 99 45 19 20 / +237 78 89 40 92


Partager cet article
Repost0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 11:22

 

Le tournoi de l’Ambassadeur de Chine au Cameroun a un avenir prometteur


Le 12 septembre, s’est tenue dans le gymnase 1000 de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports à Yaoundé la 3ème édition du tournoi de tennis de table dédié à l’Ambassadeur de Chine au Cameroun.


La tradition semble se perpétrer. Quel que soit l’Ambassadeur de Chine qui sera affecté au Cameroun, le tournoi portant son titre sera toujours organisé à Yaoundé. C’est la grande leçon que nous pouvons tirer de ce que nous avons vécu le week-end dernier au gymnase 1000 de l’ INJS. Une fête de la petite balle qui entre progressivement dans la mœurs des pongistes camerounais. Côté compétitions, le niveau y était et l’on a bien apprécié en finale le duel des cadets qui a mis prises la famille NICKWANGO (Davy le cadet et Alex l’aîné). Le cadet ayant au tie break brûlé le droit d’aînesse ne mérite pas de sanction. Un beau spectacle. La finale senior dames a aussi permis au public de voir sur la table la N1 actuelle TAYIM Mercy venir à bout de sa dauphine Céline EJOH. Chez les vétérans, le tenant du titre à savoir Alfred BAGUEKA ASSOBO, président de la fédération a été battu en finale par un Paulin VOUFFO maîtrisant les faiblesses de son adversaire qui ne supporte pas assez les attaques. Chez les seniors messieurs, l’on a enregistré le retour gagnant de VIANG BENGONO qui dit n’avoir pas profité de l’absence du N1 camerounais de l’heure EBODE MVILONGO. « Je l’ai récemment battu aux internationaux de Yaoundé. Dans son mot de circonstance, l’Ambassadeur de Chine au Cameroun qui avait à ses côtés le Ministre camerounais des sports, a promis perpétrer la tradition, d’œuvrer pour le développement de cette discipline dont la crème mondiale se trouve dans son pays. Joignant l’acte à la parole, le diplomate chinois a offert du matériel de compétition à la fédération. Le patron des sports qui a apprécié le geste s’est dit impressionné par le dynamisme de cette fédération qui compte parmi les plus actives du pays à l’heure actuelle. Côté déclarations, EYENGA MBA Danielle (vainqueur chez les cadettes : « J’avoue que je n’étais pas sûre de moi, je n’étais pas sûre de pouvoir battre PAPALE Alida. On se connaît, on s’entraîne ensemble chaque jour, j’estime que je n’ai pas le niveau et je suis surprise d’avoir gagné. Je suis élève en classe de 4è. Je joue depuis 4 ans. » PAPALE Alida (malheureuse finaliste cadette) : « c’est le stress qui m’a eu. Il y a aussi le fait que travaillant ensemble en club, EYENGA connaît bien mes faiblesses e a joué sur ça. Il n’y avait pas moyen d’alterner le jeu. Nous travaillons six jours par semaines avec les mêmes coaches qui sont VIANG BENGONO et Yannick ». Alex Nickwango (malheureux finaliste cadets) « Une autre défaite qui ne constitue pas pour moi la fin du monde. Mon frère cadet et moi alternons les victoires et les défaites. On ne peut pas gagner tous les jours. Le tournoi passé, il a été éliminé aux1/2 finales, aujourd’hui, il a gagné et moi j’ai perdu. Il a joué sur mes erreurs, mais je vais continuer à travailler. » Paulin VOUFFO (vainqueur vétérans) » Le travail, rien que le travail est à la base de ma victoire. Lors qu’on est bien entraîné, on n’a pas crainte. La finale n’a pas été facile comme vous le pensez. C’est que je connais un peu trop bien mon adversaire. Il m’a fallu attaquer et encore attaquer avant lui… » VIANG BENGONO (vainqueur senior messieurs) » … Après mes dernières contre-performances, j’ai fait de ce tournoi et du championnat d’ Afrique, mes priorités. Je récolte déjà le fruit du travail. Je connaissais bien mon adversaire. Un jeune qui monte. Mais il lui faut encore de l’expérience pour pouvoir battre VIANG. Je n’ai pas profité de l’absence de EBODE parti au Nigeria. Je l’ai battu récemment aux internationaux de Yaoundé Les résultats de la finale par catégorie. Cadets : Filles : Eyenga Mba Danielle bat papale Alida 3sets à 0. (11-4), (11-7), (11-5). Garçons : Alex Nickwango perd face à Davy Nickwango 2sets à 3. (10-12), (11-8),(7-11),(11-4),(6-11). Vétérans : Baguéka perd face à Vouffo 0-3. (7-11)(7-11)(7-11). Seniors dames : Tayim Mercy bat Céline Ejoh 3 sets à 2 au tie break. (6-11)(11-2)(11-9)(7-11), (11-3). Messieurs : Viang Bengono bat Ngwé Emmanuel 3sets à 0. (11-9)(11-7) et (11-5).


On a pu apprécier les prestations de Angèle Eyenga, de Kwambo David qui selon M. Ngba Adamou, président de la ligue du centre son actuellement les meileurs.


Deux tables de Tennis de Tennis, des raquettes et balles ont été offert au Ministère qui la ensuite rétrocédé à la Fédération conduite par son président, M. Baguela.

 

www.scores2000.info

Copntact Rédaction : +237 99 45 19 20 / +237 33 14 59 54

e-mail: scores2000@hotmail.com

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 09:41

Après avoir élaboré un plan de travail financièrement fiable en matière de gestion des richesses en ressources naturelles, l’ITIE (Initiative de Transparence dans les Industries Extractives), l’unique audit indépendant et transparent dans les industries extractives, a rendu public le jeudi 16 Septembre 2010 au Hilton hôtel, son troisième rapport de conciliation.

LA GENESE :

Après plus de vingt années passées dans le silence et dans la désuétude, le gouvernement Camerounais décide de briser la glace des accusations qui pesait sur le dos des dirigeants pétroliers. La gestion de “ l’or noir ” a constitué pour une caste politiste, un obstacle à relever, un géant serpent de mer dans la bouche des citoyens Camerounais en quelque sorte, dont seuls les plus téméraires osaient s’avanturer à en parler lesquels, pour la plupart, auraient payé de leurs vies. Selon certaines sources, l’ancien régime,après le boom pétrolier qu’a connu dans le temps la sous région principalement le Gabon, avait pensé ouvrir d’autres pans de l’économie notamment l’agriculture et l’élevage tout en notifiant des apointages dans des ”caisses noires”, dont il est clair de notifier que c’était un processus avancé mais non budgétisé.

Aujourd’hui ce processus s’est déclenché sur une certaine rentabilité engagé par le second régime qui, se voudrait d’être plus licite et transparent. Fort de ce fait, le Cameroun va déclarer en Mars 2005 à Londres, son intention officiel d’adhérer à l’Initiative de Transparence dans les Industries Extractives Pétrolières et Minières au bout du quel, un décret en juin de la même année, portant création d’un comité tripartite de suivi et de mise en oeuvre des principes de l’ I.T.I.E prend effet. Cette substantielle constituée des membres représentant le gouvernement, les compagnies et la société civile est placée sous la présidence du ministère des finances , a pour objectif d’ identifier les écarts potentiels entre les sommes versées/reçues par les entreprises d’exploitation tout en s’orientant vers des causes sous-ajacentes.

ETAT DES LIEUX :

Le principe de l’I.T.I.E est simple. Il s’agit en fait pour les compagnies de pétrole de gaz ou autre minerais, de rendre public leurs paiements au gouvernement et que, de leurs parts, les gouvernements rendent l’ascenseur de ce dont ils reçoivent venant de ces compagnies. Il devient alors plus facile de calculer et de gérer, les écarts des flux financiers générés par l’exploitation industrielle du pétrole du gaz et des mines. Depuis lors, trois rapports ont été publiés. Le premier, portant sur les années de 2001 en 2004 avait été ainsi publié en Décembre 2006. Un second rapport portant exercice de 2005 avait aussi été publié en Mars 2007 suivi du commentaire du comité et, le tout dernier rapport concernant les années 2006/07/2008 a été publié jeudi 16 septembre 2010 dernier au Hilton hôtel, le consortium Mazars Cameroun/Harp group étant les médiateurs agrées conformément aux normes ISRS (International Standard on Related Services).

Afin d’évaluer le processus de la mise en oeuvre de l’ITIE au regard des critères d’évaluations sus-sités, le Cameroun, après avoir remis le troisième rapport de validation dans les délais, se doit d’attendre le statut de PAYS CONFORME , lequel statut d’une durée de deux ans, inclus neuf compagnies minières et douze autres pétrolière dans le champ de conciliation, le rapport final et les statistiques étant disponibles sur le site www.eiticameroon.org.

Il devient plus clair que l’ITIE, peut aider à renforcer les efforts de surveillance de supervision budgétaires et pourrait intégrer les programmes de la CONAC en matière de bonne gouvernance et, améliorerait ainsi la done économique du Cameroun, en instaurant la confiance du public dans les institutions démocratique et, en fin de compte, assurer une plus grande part des revenus générés par les ressources naturelles pour le compte du bien public.

LIONNEL BAYONG (+237 70 10 42 48)

http://www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 17:40

Les Fils Sawa organisent du 10 au 12 Septembre 2010 au Palais des Sports à Yaoundé, 4ème édition de la Rencontre culturelle Baptisée «Ngondo Sawa à Yaoundé». Pour marquer  l’effectivité de cette cérémonie, une conférence de presse est organisée le jeudi 09 septembre à 11 heures dans la salle de conférence de la Croix Rouge Camerounaise à Yaoundé.

lac-municipal-de-yaounde.JPGPendant plus d’une heure, les principaux responsables à l’organisation à Yaoundé ont expliqué aux médias l’objectif de la tenue d’une telle manifestation dans la capitale politique du Cameroun, sous la modération du journaliste Richard Lobe.

Le Président Charles NDONGUE, le secrétaire Général Louis Roger MANGA et le responsable du Protocole, M. Richard EPOMA PENDA pendant trois jours démontreront que la culture SAWA a de la valeur dans la mondialisation et pourrait contribuer efficacement au développement du Cameroun. La première conférence ayant pour thème : " la culture sawa dans le Cameroun du 21ème siècle" sera présentée par d'éminents historiens et chercheurs.

Dans le programme établi, il y a d'autres conférences et notament celle qui parlera des Sawa dans le processus d'indépendance et de la réunification du Cameroun, des rencontres sportives pour jeunes et des soirées artistiques qui visent à péréniser la culture Sawa et en évidence ses mutations dans un grand ensembe multi-ethnique, dans la mondialisation. Les lieux choisis pour les manifestations sont : le Palais des Sports, le Lac Municipal, l’Eglise UEBC, le Cercle Municipal. Sa Majesté le Prince Douala Manga Bell est très attendu lors de cette rencontre du Ngondo à Yaoundé. Une occasion idouane pour présenter le projet de construction d'un monument achitectural siège national du Ngondo, le MUNOKO qui a déjà bénéficié d'un terrain de 5000 m² avec l'appui du Chef de l'Etat, Son Exccellence Paul Biya, fils du "MBAGNA"

 Il faut dire, pour les profanes que Le Ngondo festif, vieu de 300 ans, se déroule de la dernière semaine du mois de Novembre à la fin de la première semaine de décembre, sur les berges du Wouri à Douala.


Le Ngondo, grande assemblée coutumière et traditionnelle du peuple Sawa, a tourné le dos à une tradition de nomadisme structurel et infrastructurel en 2004, lorsque Sa Majesté Claude EKWALLA ESSAKA, Chef Supérieur de Deido, et Président en exercice du Ngondo, décide de doter le bureau du Ngondo d’un siège.

www.scores2000.info

Contact Rédaction : +237 33 14 59 54

e-mail : scores2000@hotmail.com

Programme des Festivités du Ngondo à Yaoundé 

Vendredi 10 septembre 2010

12 H 00 : Ouverture de la foire artistique et culturelle

17 H00 : Conférence – débat

Thème : «l’apport culturel Sawa dans le Cameroun du 21ème siècle»

Intervenants :

Pr NJOH MOUELLE, philosophe, ancien Ministre de la Communication ;

Pr Nicole Ndoko, Vice-recteur de l’Université de Douala ;

Pr MBONJI DJENGUELE, Philosophe ;

Rv Pasteur Priso MOUNGOLE, Vice-président de l’Eglise EEC ;

21H00 : Concert de Chant Choral

 

Samedi 11 Septembre 2010

  08 H 00 : départ du défilé de Paquita (Mvog Ada) au Lac Municipal

10 H 00 : parade nautique avec des pirogues Sawa

12 H 00 : rencontre entre les dirigeants du Ngondo conduit par Sa Majesté DOUALA MANGA Bell et la Communauté Sawa de Yaoundé

Installation du bureau de Yaoundé

13H00 : Jeux et spots Sawa destinés aux jeunes

17 H 00 : conférnce - débat

Thème : "le Ngondo, les sawa, l'indépendance et la réunification"

Intervenants :

- Pr ABWA Daniel, Historien, Ancien Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (UY1);

- Pr KANGUE EWANE, Historien, Philosophe;

- MANGA Henri, Président de la Commission Culturelle du Ngondo;

-Pr NJOH Mouelle, Ohilosophe, Ancien Ministre de la Communicaton;

21 H 00 : Soirée culturelle au Palais des Spotrs

1ère Partie/ Biingedi : MBOA

2ème Partie/ Dongo2 : MUNOKO MUA NGONDO

 

Dimanche 12 Septembre 2010

10 H 00 : Culte oecumenique au Temple UEBC (derrière la Maison de la radio CRTV)

12 H 00 : Collation au Cercle Municipal de Yaoundé

Contact : M. Lobe Richard au +237 77 73 62 63 (Communication) ou M. Richard Epoma Penda au +237 77 65 69 29 (Protocole en Chef)

www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 11:31

  Dans le but de lutter contre le banditisme, la drogue et les MST-SIDA, le Président Maire ABEGA THÉOPHILE a organisé et présidé, sous le houlette du Sous-préfet de Yaoundé IV, M. CHARLES BINENE MBOCKA, du 10 juillet au 28 Août dernier, la 11è édition du championnat de vacances ABEGA MBARGA THÉOPHILE.
dr-abega-theophile.jpgHuit cent soixante six matchs pour deux mille cent soixante onze buts dont, près de deux milles jeunes ont eu l'occasion de parler la même langue, celle du football. En effet, la battante pluie n'a pas réussie à déroger le cours des festivités qui ont eu pour cadre le mythique STADE MALIEN. Promouvoir  le développement communautaire. Pour Monsieur le maire, l'heure n'étant plus aux belles paroles, mais aux actes, a voulu faire d'une pierre deux coups dans un acte d'avant-gardisme et nous pourrions dire que l'essai a été d'un succès digne d'un vrai chef. Du moment où l'on est assisté dans une telle démarche par l'auguste ETOUNDI OYONO, les choses ne peuvent qu'aller croissant.
La cérémonie qui, au départ avait les allures d'une vulgaire finale de championnat, a pris une tournure  d'une soirée où, l'on venait assister à une cérémonie de remises des Awards. Pour bien sûr rehausser l'ampleur que prenait cette triple connotation à caractère sociale sportive et  notamment culturelle. NTI MAIRE comme il est affectueusement appelé, a fait appel non seulement à des anciens internationaux de renoms : OMGBA dit élastique, et le fameux YOUMBI, ancien sociétaire des Lions Indomptables, sans toute fois oublier les artistes qui font le beau temps du terroir.
L'articulation majeure de cet évènement est la remise des dons. Ainsi, porte-tout, paquets minimums remis aux 500 stagiaires et autres matériels didactiques en passant par les camions d'assainissements, rien n'est laissé sans compte.
Des articulations importantes donc qui sont embellies par différentes prouesses jonchées de passements de jambes. Pour Yaoundé IV, la suite est à venir.

 

Lionnel BAYONG (70 10 42 48)

Correspondance particulière

www.scores2000.info

B.p.: 375 Nkongsamba-Cameroun

e-mail: scores2000@hotmail.com 

 

 

Ets BATEAU ECOLE 2000

(Centre de Formation Professionnel Maritime - Prestations de services)

- Permis de conduire des pirogues à moteurs;

- Permis de conduire des bateaux de plaisance;

- Permis de conduire des pilotines;

- Capacité pour la conduite des remorqueurs;

- Capacité d'officier à la navigation (navigation côtière)

- Formation des Mécaniciens, Electricien de bateau, Froid et Climatisation de bateau, Graisseurs, Carte Marine, Radar Marine & GPS, Anglais Marine Internationale, Radio Communication, Tanker Familiarisation;

- Certificats de sécurité STCW95
"Bateau Ecole 20"00 est Situé à Bonateki à la Rue des Stars

Promoteur : Cdt Paul Ecke Eyoum

Contact : +237 22 66 10 79 / +237 22 66 10 80

Rentrée académique 2010/2011 à Douala le 15 octobre 2010

B.p.: 8918 Douala-Cameroun E-mail: ecolebateau@yahoo.com

Arrêté n° 99/A/002/MINT du 24 février 1994 - Contribuable : P064800280170N

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 17:27

"La prison principale de Nkongsamba jadis construite pour accueillir environ 100 détenus est aujourd’hui surpeuplée aves près de 600 occupants".

score.jpgLe jeudi 02 septembre 2010, la place des fêtes de Nkongsamba a abrité une cérémonie importante qui va s’inscrire dans l’histoire de la cité. En effet, M. Nono, Délégué régional de l’Administration Pénitentiaire du Littoral a présidé la cérémonie de passation de commandement entre le régisseur Ayissi Biyegue Simon Pierre muté et Asong Fouzon John, Administrateur Principal des Prisons.

Devant une cohorte d’administrateurs venus des quatre coins du pays, des personnels de la justice et des invités de marque, le maitre de cérémonie a remercié le régisseur sortant pour l’instauration de la discipline au sein du personnel et des détenus depuis sa prise de fonction à Nkongsamba, le 09 juillet 2009. Il a aussi fait allusion à l’amélioration sensible des recettes  de la main d’œuvre pénale à la prison principale de Nkongsamba, au démarrage effectif du projet IADM, la mise en route de la réfection et de l’électrification optimale du pénitencier, l’extension des champs prison de Melong.

M. Asong Fouzong John, né le 21 Octobre 1956 à Dschang est diplômé de la faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Yaoundé 1, sanctionné par une Licence en Histoire option Sociologie. Il a été précédemment régisseur de la prison de Bamenda, poste qu’il occupait depuis octobre 2006. Il aura pour tache de surveiller les détenus dans la discipline et de collaborer avec toutes les autres institutions et particulièrement entretenir un partenariat avec HYSACAM, la Communauté Urbaine et certaines ONG comme GTZ, en vue d’améliorer davantage les conditions de détention des détenus.

La prison principale de Nkongsamba jadis construite pour accueillir environ 100 détenus est aujourd’hui surpeuplée aves près de 600 occupants, manque du personnel et des conditions optimales de sécurité. Pour  M. Kwedi Jean Jacques, responsables de la discipline des détenus à la prison principale de Mbanga, il y a souvent transfert de prisonniers entre les deux prisons, mais les problèmes  sont les mêmes. A Mbanga, il y a environ 290 détenus dans un espace étroit.

Richard Mboma (Correspondance particulière)

www.scores2000.info

Contact Rédaction : +237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20 / +237 73 18 17 05

E-mail : scores2000@hotmail.com

B.p. : 375 Nkongsamba-Cameroun

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 18:40

Mme Essame Elise-Henriette a été nommée Délégué Départemental de ce Ministère dans le Moungo

youssouf-hadidja-alim.jpg

Les 24 et 25 août 2010, les responsables des services centraux du Ministère de l’Education de Base ce sont retrouvés à Yaoundé pour faire le bilan de l’année scolaire 2009-2010 et préparer l’année scolaire 2010-2011. Une rencontre au sommet sous la présidence de Mme Youssouf née Hadidja Alim.

Après de nombreux exposés, les participants ont eu droit aux documents sur les nouvelles orientations. Ils ont également préconisé des mesures pour combattre le choléra en milieu scolaire. Dans son discours d’ouverture, le Ministre Youssouf née Hadidja Alim a fait un rappel sur l’année écoulée qui a été globalement satisfaisante, et qui s’est déroulée dans le calme et la sérénité. L’inspecteur général du Ministère, M. NANGA Charles, s’est étalé sur les aspects de la décentralisation concernant le Ministère de l’Education de base, la restitution des travaux de l’Atelier sur la corruption en milieu scolaire, et surtout la sensibilisation de la communauté éducative sur l’épidémie de choléra qui sévit dans la partie septentrionale du pays.

Cette rencontre a permis d'évaluer le degré d'encadrement des enseignants et des élèves; d'évaluer les performances des apprenants au plan des examens internes et des examens officiels; d'inventorier les problèmes majeurs qui entravent la bonne marche de l'Education de Base et proposer des mesures de remédiation.

On a ainsi appris qu’une grande partie de choses à faire dans le cadre de la décentralisation seront confiées aux communes, comme la construction des salles de classe, le recrutement des personnels, le paquet minimum. Tout cela se passera naturellement avec  le contrôle du Ministère. Descendu sur le terrain, un constat est clair, cette décentralisation s’applique bien dans les localités. Les statistiques des résultats des examens du MINEDUB dans le Littoral sont les suivants: 47 261 inscrits au CEP pour 40 675, soit un pourcentage de réussite de 86,50 %; 8 166 inscrits au FSLC pour  6 569 admis, soit un pourcentage de réussite de 81, 31%; 6 031 inscrits au COMMON ENTRANCE pour 4 547 admis, soit un pourcentage de réussite de 76,02; 597 inscrits au CAPIEMP pour 591 admis, soit un taux de réussite de 100,00%. Sur le plan National, il y a eu 264 139 inscrits au CEP pour 211 173 admis; soit 82,58% de réussite; 86 295 inscrits au FSLC pour 66 805; soit 81, 78%; 57 677 inscrits au COMMON ENTRANCE pour 41 365 admis, soit 72, 25% de réussite: 9 751 inscrits au CAPIEMP pour 9 610 admis, soit 99, 30% de réussite.

M. Diwouta Mbengué, Délégué régional de ce Ministère dans le Littoral pense qu’il faut bien mener une campagne de sensibilisation de la communauté éducative. Mme Essame Elise-Henriette a été nommée Délégué départemental de ce Ministère dans le Moungo et nous  espérons recueillir sa réaction dans quelques jours.   

www.scores2000.info

Contact rédaction : +237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20 / +237 73 18 17 05

e-mail : scores2000@hotmail.com

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 18:12

  "Au finish, le match de football va se terminer à la satisfaction de tous"

codembo4Le Dimanche 29/8/2010 ont eu lieu au stade de l’école publique de Nkongsoug les cérémonies marquant la clôture des universiades du canton Mbo. Les activités principales vont véritablement commencées à partir de 15H35 avec l’arrivée du Sous-préfet de l’arrondissement de Melong, représentant le Préfet du Moungo empêché.

 

L’autorité administrative a donné le coup d’envoi du match opposant deux clubs cadet à savoir : CHICAGO FC d’EKANANG à LION CLUB de NKONGSOUG.

C’est dans une ambiance festive et de fair-play ce jour que les deux équipes vont évoluer, dans un stade qui a eu du mal à contenir des milliers de spectateurs venus des quatre coins du Canton Mbo et même d’ailleurs. L’on a noté particulièrement la présence du Prince héritier DJUWMOTO invité spécial qui en était à sa sixième édition, venu de Yaoundé pour la circonstance. Une forte mobilisation des chefs traditionnels, des danses culturelles, rivalisant d’adresses. Les chorales n’étant  en reste. Tout ceci se déroule sous l’œil bien veillant de Mr PENDA KEBA  Richard, Président National du CODEMBO et promoteur dudit tournoi. Au finish, le match de football va se terminer à la satisfaction de tous. L’équipe gagnante reçoit des mains du Sous-préfet une coupe contenant 50 000 FCFA.

Les statistiques sont les suivants : 46 équipes seniors reparties en 05 poules ; 11 équipes minimes reparties en 01 poule ; don de 15 tables-bancs à l’école Catholique de Nkongsoug ; 80 prix aux élèves du primaire ; 20 prix aux élèves du secondaire, 20 prix à l'école des Monts Bororo et Mbaouor.

Patrick Mboma

www.scores2000.info

Contact rédaction : +237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20

e-mail : scores2000@hotmail.com 

Ets BATEAU ECOLE 2000

(Centre de Formation Professionnel Maritime - Prestations de services)

- Permis de conduire des pirogues à moteurs;

- Permis de conduire des bateaux de plaisance;

- Permis de conduire des pilotines;

- Capacité pour la conduite des remorqueurs;

- Capacité d'officier à la navigation (navigation côtière)

- Formation des Mécaniciens, Electricien de bateau, Froid et Climatisation de bateau, Graisseurs, Carte Marine, Radar Marine & GPS, Anglais Marine Internationale, Radio Communication, Tanker Familiarisation;

- Certificats de sécurité STCW95

Bateau Ecole 2000 est Situé à Bonateki à la Rue des Stars

Promoteur : Cdt Paul Ecke Eyoum

Contact : +237 22 66 10 79 / +237 22 66 10 80

Rentrée académique 2010/2011 à Douala le 15 octobre 2010

B.p.: 8918 Douala-Cameroun E-mail: ecolebateau@yahoo.com

Arrêté n° 99/A/002/MINT du 24 février 1994 - Contibuable : P064800280170N

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens