Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 20:58

Le Maire Kuete Jean a fait voter son budget 2018 il y a quelques jours seulement. Il est monté en recettes et en dépenses à la somme de  850 716 625 FCFA. Avant cela, il y a eu, sous la modération du SG Jean Gaspard Kodo, l’inauguration et la réception de 2 camions pour le ramassage des ordures. Les messages et félicitations au Receveur Municipal, Mme Ndome Pierrette pour la qualité du travail abattu à Melong avant son départ pour la Commune de Penja.

Ce budget arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 850 716 625 FCFA par rapport à celui de l’exercice 2017 subit une baisse de 185 285 192 FCFA en valeur absolue, soit 17,9% en valeur relative. Cette baisse est la conséquence de la non prise en compte des transferts de l’Etat ; et également une dimunition du montant du Plan d’Investissement Annuel (PIA).

Le Maire a également annoncé le retour du PNDP avec le financement des projets pour un montant de 141 058 246 FCFA. La mairie devant mobiliser une contre partie de 22 051 327 FCFA.

Avant la lecture des rapports des commissions, Ma Mefekongla née Tchoua Lucienne  et un groupe de jeunes ont offert des fleurs d’arbre de paix au Maire Kuete Jean pour ses actions sociales depuis son élection. Ce qui a été mis en évidence par le PDG Kwamou Jean Valery de Linda voyages lors de son entretien avec les médias.

Mr Irénée Galim Ngong, Préfet du Département du Moungo, au nom de la tutelle a félicité les conseillers pour les travaux en commission, attiré l’attention des membres de l’exécutif sur la qualité des documents et s’est engagé à faire des efforts pour que les CAC (Centimes Additionnels Communaux) de la Commune de Melong soient reversés par les hautes autorités  des finances dans l’optique de la réalisation des projets. Des deux véhicules qui venaient d’être mis à disposition pour la collecte des ordures dans la cité, il a exhorté les participants à sensibiliser les populations dans le but de faire de Melong la cité la plus propre du département du Moungo

Sylvain Timamo à Melong - Contact Rédaction : +237 663 956 404 / 699451920

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 20:44

En présence du Sous-préfet Zoa Pascal et la présidence du Maire KUATE Wambo Guy Mesmin du Social Démocratic Front, les conseillers municipaux de la Commune de Loum ont adopté à l'unanimité leur budget pour l'exercice 2018. Il est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 498 730 113 FCFA. Avec une baisse de 89471047 FCFA par rapport au précédent. Un exercice qui a duré de 10ho5 à 15h00 à notre montre. De nombreux projets seront financés sous fonds propres...

Le Maire Kuate Wambo Guy Mesmin avant le début de l’analyse du budget a sollicité l’attention du Conseil et des invités pour retracer les faits majeurs ayant marqué la vie de la Communauté. Notamment : sur le plan administratif, l’installation du Préfet du Département du Moungo par le Gouverneur de la Région du Littoral, l’installation du Sous-préfet de Loum et sa visite de prise de contact, la tournée de prise de contact et d’animation socio-économique de Mr Irénée galim Ngong dans l’arrondissement de Loum. Sur le plan fiscal, le lancement d’une vaste opération de recouvrement des loyers au Marché Central de Loum ; le lancement d’une vaste opération de recouvrement de l’Impôt libératoire et taxe sur les motos-taxi. Au plan économique, la tenue du COMES, la construction d’un bloc de 10 boutiques au Marché, le lancement de la Construction de la gare routière, le lancement de l’adduction d’eau de Km99, le lancement du Plan Communal de Développement (PCD), le lancement du Plan d’Occupation des sols (POS). Au plan social, la création d’un Centre d’Alphabétisation Fonctionnel/Centre d’Education de Base Non Formel (CAF/CEBNF).

Au plan strictement communal, l’atelier d’ouverture des manifestes pour l’étude de faisabilité de construction :

-les logements communaux,

-un centre de santé plus un bloc maternité équipé à Loum chantier Gare,

-deux blocs de 10 boutiques au marché central de Loum.

Du budget proprement dit, il faut retenir des recettes :

    • Recettes de fonctionnement de 442 932 807 FCFA
    • Recettes équipement et investissement de 55 797 306 FCFA

Des prévisions de dépenses, on peut retenir :

-dépenses de fonctionnement de 297 572 995 FCFA, soit 40,34%

- dépenses d’investissement de 201 157 118 FCFA, soit 59,66 %.

Après les réactions des conseillers municipaux sur les priorités de 2018, le Maire après une intervention du Sous-préfet Zoa Pascal a expliqué que l’investissement sera consacré :

-au remboursement de la dette de la Commune vis-à-vis de la CNPS ;

- la poursuite des travaux d’assainissement, d’électrification de MABOMBE, d’éclairage public ;

-L’aménagement des jardins, places publiques et espaces verts ;

- l’entretien du parc automobile de la Commune ;

- l’acquisition du matériel d’enlèvement des ordures ménagères et la poursuite de l’équipement des bureaux des services de la Mairie par l’amélioration du cadre de travail de l’exécutif et du personnel.

Avant le mot de fin du président de séance, Mr Zoa Pascal, le représentant de la tutelle administrative a insisté sur le contrôle rationnel des ressources propres de la Commune et pense que les recettes seront améliorées si les agents sont plus efficaces dans les marchés. Les dépenses d’investissement de l’ordre de 201 157 118 FCFA demandent la contribution de tous.

Sylvain Timamo à Loum - Contact Rédaction : +237 663 956 404 / 699451920

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 20:33

Convoquée en session ordinaire,  la Commune d'Arrondissement de Nkongsamba 1er a voté son budget 2018 le jeudi 14 décembre 2017 dans la salle des actes de ladite Commune,  en la présence du Dr Galim NGong Irénée, Préfet du Département du Moungo avec à son côté le Sous-préfet Garba Bakari. Le Maire El Hadj Oumarou Dandjouma présidait la séance en compagnie de ses adjoints Taffou Bernard et Moni Mbongue Monique.

Les travaux qui se sont déroulés dans la tranquillité ont débuté aux environs de 11heures par l'exécution de l'hymne national, suivi du mot d'ouverture de maître de cérémonie qui en premier lieu n'a pas manqué d'adresser une pensée pieuse pour un conseiller municipal décédé, connu sous le surnom de Souop Guinness. Il a par la suite mis l'accent sur le problème de promiscuité et d'insalubrité que connaît la ville et exhorte par là,  ses conseillers à œuvrer pour le développement participatif de la commune et des populations, car «Les problèmes politiques sont les problèmes de tout le monde et les problèmes de tout le monde sont les problèmes politiques» a-t-il ajouté. Sous la modération de Ngoh Priso Léopold, le Secrétaire Général, on a eu droit de manière générale aux rubriques du budget de l'exercice 2018 qui s'élève en recettes et en dépenses à la somme de 700 765 650 francs,  budget qui connaît une légère augmentation par rapport à celui de 2017 qui était de 693 265 650francs. Il a continué son allocution en énumérant tous les grands projets réalisés au cours de l'année, entre autre, l'achat du matériel roulant.
Les travaux se sont poursuivis par la présentation des rapports de chaque commission : la Commission des affaires sociales,  la Commission des grands travaux et celle des finances. Chacune de manière précise, a présenté ses doléances et suggestions à l'exécutif communal.  Les membres de la Commission des Grands Travaux ont par ailleurs souhaité que les réalisations des travaux suivants soient exécutées:
- l'aménagement de l'axe Ecole-publique Groupe 2-plateau ;
- le rechargement de l'axe Foyer Balengu-Cebec Centre Equestre ;
- l'électrification de l'axe place des fêtes préfecture de Nkongsamba.
L'éclairage permettra entre autre de réduire les agressions dans ces tronçons. En dépit de quelques insatisfactions de la part des conseillers,  Ceux-ci ont néanmoins donné leur approbation à l'adoption du budget 2018 et une observation à été faite par rapport au plan de campagne 2018.

Après vote et adoption de toutes les délibérations, Mr le Maire Oumarou Dandjouma a rassuré, s'est engagé à prendre en considération tout ce qui a été dit, notamment le problème  des recouvrements questionnés sur le service des recettes.
Prenant la parole à son tour en sa qualité de tutelle des Communes,  le Préfet Galim Ngong Irénée n'a pas manqué une fois de plus d'adresser ses félicitations aux membres des différentes commissions pour le travail abattu,  et recommande à ces derniers de travailler tous ensemble afin qu'aucun projet ne soit lésé en 2018 car,  à t-il ajouté, la commune a pour mission première de promouvoir le développement et le bien être des populations, en assurant un service de proximité. Il a par ailleurs recommandé que des arbres fruitiers soient plantés et que l'autel de ville de Nkongsamba 1er soit visible avant les prochaines élections.

Pour clôturer, Mr le Maire El Hadj Oumarou Dandjouma a rassuré, que chacun ferait sa part afin que la Commune de Nkongsamba 1er soit toujours vue d'un bon œil. On aurait cru voir, tout de même voir une insatisfaction sur les visages des conseillers municipaux Evina, Ekombo Raymond, Yamga Françoise, Ndengoue Noumbissi Jean-Marie. Selon des informations de coulisse, le Maire fait depuis plus de 10 ans son cinéma politique, mais ne dispose jamais du temps matériels pour résoudre les vrais problèmes de la ville de Nkongsamba1er peuplée de plus de 90 mille âmes. On a dans la gorge la non réhabilitation du stade de football de Mbaressoumtou, la perte par forclusion de la dotation de 10 millions allouées par l’Etat à la construction du monument du café, la non réalisation en quantité suffisantes des forages d’eau dans l'arrondissement et plus particulièrement dans le village Ngalmoa, la perte de dotation de plus de 24 millions pour la construction des salles de classe. L’immeuble de l’Hôtel de ville avait eu sa dotation de financement depuis 2012, mais c’est seulement au début de cette année 2018 que les travaux en pris corps. Au quartier 8 dans le Mantoum-Eboum-Mbeng, il y a des inondations récurrentes et des moustiques qui sont désagréables aux populations qui y vivent et payent des Impôts. Le sport est malade et les marchés présentent un squelette de zone sinistrées, sans toilettes ni commodités humaines, etc.

La seule note d’espoir vient de Mr Garba Bakari, le Sous-préfet de la localité qui dans sa tournée de prise de contact à diagnostiqué et proposé des solutions aux maux qui plombent le bien être et le vivre ensemble.

Madola Marie Claire et Sylvain Timamo-Contact Rédaction : +237 663 956 404 / 699451920

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 19:57

GRÂCE AU COURAGE POLITIQUE DE CERTAINS CHEFS D ÉTAT INSOUMIS COMME IDRISS DEBI ITNO
ENFIN ON A UN PLAN POUR QUITTER LE FCFA COLONIAL !!!
Présentation de la nouvelle monnaie communautaire en remplacement du FCFA en Décembre 2018 !!!
# Point_1 !!!

Délimitation de la nouvelle zone monétaire. La monnaie qui remplacera le Franc CFA: Ce sera une monnaie commune à tous les pays africains utilisant le CFA actuellement. La Guinée Conakry sera elle aussi approchée pour fusionner dans cette zone monétaire. Ce sera
une monnaie communautaire qui occasionnera la fusion de la BCEAO et de la BEAC. Nous aurons donc la nouvelle banque centrale dénommée CBA Central Bank of Africa (Tous les noms des institutions nouvelles à naitre seront en Anglais car l’abandon de la langue française pour l’Anglais d’abord et par la suite pour une ou des langues Africaines sera le combat juste après l’abandon du Franc CFA).
# Point_2 !!!
Valeur de la nouvelle monnaie et présentation des coupures.
Au départ, la valeur de notre monnaie sera établie égale au Dollars américain. La nouvelle monnaie Cedis Ghanéenne fut établie égale au Dollars US en 2007 en parité égale. Il nous
suffira de dire que l’obtention d’une unité de la nouvelle monnaie se fera contre environ
600FCFA (le cours du dollar au moment de la conversion) lorsqu’on procédera aux changes avec les populations. Ainsi, le PIB en US Dollar ne changera pas et le patrimoine de chacun restera inchangé. La nouvelle monnaie aura pour grande coupure un billet de 100 Unités.
Rappelons que la plus grosse coupure de Dollars US, de RMB Chinois font 100, 500 pour l'Euro et 50 pour le Ponds Britannique. C'est seulement chez nous on trouve jusqu'à 10mille unités de notre monnaie sur une seule coupure. Nous utiliserons également des centimes comme pour les Américains. Les motifs seront plus avec des images d’industries de production et de visages de Chefs d’Etats.

DR. ANTOINE DE PADOUE NDEMMANU, Economiste/CP

Contact Rédaction : +237 663 956 404 / 699451920

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 15:10

Il est de 275.022.090 FCFA,  équilibré en recettes et dépenses contre 291. 750.090 pour le précédent budget, est le budget adopté par la mairie de l'arrondissement de Nkongsamba 2ème pour le compte de l'année 2018. Selon le conseiller Henko Michel Wilson, il connait une légère baisse…

Comme ils ont pour coutume, les membres de la mairie de Nkongsamba 2ème constitués du maire, ses adjoints, secrétaire général et des 22 conseillés en la présence du Préfet du Département du Moungo et de sa suite ainsi que des organes de médias et quelques invités distingués ont pris part à la réunion  tenue le 5 Décembre 2017 dans la salle des actes de la portant sur l'adoption de son  budget  pour le compte de l'exercice 2018 .

Réunion ayant fait environ deux  heures, a donc député par l'exécution de l'hymne national suivit du discours de Monsieur le maire Wandji Thomas dans lequel après avoir présenté le budget, a également présenté  les différents axes principaux qui devraient être exécuté.

Il s'agit bel et bien du renforcement de l'éclairage public, l'approvisionnement en eau portable, l'aménagement de l'hôtel de ville, la construction et la réhabilitation de cinq salles de classe à Ekangté, pour ne citer que ceux-là. Par la suite le Secrétaire Général a présenté le budget :

  -RECETTES

Le volume des recettes du présent budget s'élève 275.022.090 FCFA décrivant pour l'essentiel les recettes de fonctionnement évaluées à 204.062.186 FCFA de recettes d'investissement et d'équipements s'élevant seulement à 110.008.836 FCFA.

- DÉPENSES

Les dépenses de fonctionnement s'élevant à 165.013.254FCFA, soit  60 pourcent du volume total du budget. Dépenses d'investissement et d'équipements s'élevant à 110.008.036 FCFA,  soit 40 pourcent du volume total du budget. Bien plus, les trois commissions à savoir la Commission des Affaires Sociales et Culturelles, Commission des Grands Travaux, Commission des Finances ont approuvé le budget adopté, et prient  Monsieur le Préfet de demander à la Communauté Urbaine de Nkongsamba (CUN) de  leur rembourser la dette de 35.000.000 qui demeure jusqu'ici impayée. Pour terminer, Monsieur le Préfet félicite le l’exécutif et les conseillers pour le travail, il précise  que, le budget doit prendre corps afin d'améliorer les performances, également  que, les salaires des employés de la mairie  ne soient pas payés avec les centimes additionnels communaux, que tous les recouvrements soient versés dans les caisses à temps.

Ongomele Marie Cécile/Stagiaire

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 14:23

Après des heures d’attente, les autorités venues assister à cette séance annoncée houleuse ont fait leur entrée. Après des échanges, on entendu ce message repris par la presse locale : «La culture paix sociale restera le seul gage de développement de la Commune du troisième arrondissement».

Les travaux qui ont eu pour cadre la salle des actes de la dite municipalité étaient présidés par le Maire Dr Mboula Elise-Henriette epse ESSAME en présence de la tutelle administrative représentée par le Préfet GALIM NGONG Irénée.
Les travaux qui ont connu la participation de 22 conseillers sur les 25 que compte la Commune de Nkongsamba 3ème et se sont déroulés dans une atmosphère marquée par la recherche de l’amour, l’unité et la fraternité entre ces acteurs qui sont appelés à se mettre ensemble pour mener à bien le développement dans cette jeune commune en quête d’émergence . Dans son mot d’ouverture de cette session, le Maire Mboula Elise-Henriette epse Essamè a exhorté les siens à bâtir une paix durable pour un développement harmonieux de la Commune, un symbole qui passera par l’humilité, la tolérance et le pardon. Sortant de cette phase dont l’objectif visé fut l’appel à la réconciliation, le Maire a présenté de manière générale le Budget communal de l’exercice 2018 arrêté de façon prévisionnel à la somme de 681 207 728 FCFA. Selon Damen Toka Bathlemy, il connait une augmentation par rapport à celui de 2017 qui était de 494 422 902 FCFA, soit 186 784 726 FCFA en valeur absolue et  relative de 37 % en valeur relative.

Mr Matike Daniel se confiant aux médias, reconnais les faiblesses en ressources humaines engagées de la mairie, des zones d’ombre dans les échanges de groupe, mais est certain que cette commune va véritablement contribuer au bien être des populations de Nkongsamba avec le chantier de réconciliation sur lequel il travaille. Rappelant le vivre ensemble et le partage équitable des fruits de la croissance.

Ongomele Marie Cécile/Stagiaire-Contact Rédaction : +237 663 956 404 / 699451920

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 18:21

Le basketteur camerounais Luc Richard Mbah a Moute a eu droit à l’honneur d’avoir une journée à son nom, le “Luc Mbah a Moute Day” qui sera désormais tous les 28 novembre. Une proclamation faite par le maire de la ville Sylvester Turner. L’ailier des Rockets de Houston a été honoré pour ses nombreuses contributions à la ville et ses oeuvres caritatifs à travers sa fondation.

Luc Mbah a Moute a rejoint les Rockets de Houston depuis le mois de juillet 2017 après avoir quitté les Los Angels Clippers.

La proclamation complète se lit comme suit:

« ATTENDU QU’un joueur influent de basketball de la NBA pour les Rockets de Houston, Luc Mbah A Moute, est un serviteur et un leader de la communauté, il est un conférencier qui partage son histoire, motivant et inspirant les gens à surmonter les défis de la vie et à réaliser leurs rêves ; et,

à but non lucratif, vouée à inspirer les enfants du monde entier à croire en eux-mêmes et les nombreuses possibilités qui leurs sont offertes pour leur avenir, malgré les épreuves et les tribulations de la vie. Son organisation aide également les jeunes en contribuant à l’amélioration de problèmes tels que l’éducation, la santé et la nutrition ; et,

ATTENDU QUE, en partenariat avec des organisations établies, la Fondation Luc Mbah A Moute continue d’avoir un impact sur les communautés et les personnes qui ont besoin d’aide, aidant des milliers de personnes à obtenir des traitements médicaux et des fournitures scolaires; et,

ATTENDU QUE, le 28 novembre 2017, Luc Mbah A Moute pour ses innombrables contributions à travers la Fondation Luc Mbah A Moute, notamment lors de l’ouragan Harvey, la ville de Houston félicite et remercie Luc Mbah A Moute pour son service, impactant la vie de la jeunesse en tant que véritable modèle et en améliorant la vie des communautés grâce à son don de cœur.

PAR CONSÉQUENT, Moi, Sylvester Turner, Maire de la Ville de Houston, proclame par la présente, le 28 novembre 2017, la journée de Luc Mbah A Moute à Houston, Texas. »

La révolution est en marche/CP

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 21:05

Le vendredi 8 décembre 2017, le Conseil Municipal de la Commune de Fiko-Bonalea entre 14H05 et 16H 52 a approuvé son Budget pour l’année 2018. Ceci selon le programme proposé par le Maire Bellè Titi. Par 19 voix sur 19, devant Mr Boukar Malloum Oumate, Sous-préfet de Fiko-Bonalea,  le représentant de la tutelle administrative. Etaient présents, Sa Majesté Gom Priso Emmanuel, Chef Supérieur et de nombreux invités. Ceci sous la modération de Mr Pierre Edu, Son Secrétaire Général sortant appelé à servir à la Mairie de Douala 5ème.

Ce

 Budget en attendant l'approbation de la tutelle est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 667 935 000 francs. Il accuse une diminution de 186 998 510 francs en valeur absolue, soit 21,87% en valeur relative, par rapport au budget primitif de l'exercice 2017; et de 247 352 610 francs en valeur absolue, soit 37% en valeur relative, par rapport au budget global de l'exercice 2017, après avoir intégré les transferts reçus de l'Etat et l'excédent budgétaire de l'exercice 2016.

Parmi les auditeurs, Mr Mbonwo Charles, un ancien secrétaire général de la Commune, invité du Maire, Mr Moukouelle Joseph Raymond, le nouveau secrétaire général nommé le 1er décembre 2017 à ce poste.

On a suivi le rapport général des commissions présenté par le conseiller Biloa Nkolo Julien, suivi des débats nourris par le Président Mpocko Ernest, les conseillers Misse Ngoh Jean ou encore Pokossi  Ebongue Jean-Claude de la Commission des finances. Le Maire Bellè Titi a répondu à toutes les questions en précisant qu'il serait utile que chaque membre du conseil apporte en annexe au PIA les projets de sa circonscription, rendant ainsi crédible et transparent tout ce qui a été élaboré.

Le représentant de la tutelle, Mr Boukar Malloum Oumate a félicité les uns et les autres tout en invitant certains agents communaux à travailler dans la sérénité parce que leurs problèmes  seront d'avantages étudiés par la commission mise sur pied avec l'expertise des autorités compétentes.

Sylvain Timamo à Bonaléa

..... La suite dans votre journal en préparation...

 DELIBERATION MUNICIPALE N°2016/16/DM/CB/M

 CONSTATANT LES COMMISSIONS ET LEURS MEMBRES AU SEIN  DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BONALEA

          LE CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BONALEA

Réuni en session ordinaire du 8 décembre 2017

Vu           la constitution,

Vu           la loi n°2004/17 du 22 juillet 2004 d’orientation de la décentralisation ;

Vu           la loi n°2004/18 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux Communes,

Vu           la loi n°2009/11 du 10 juillet 2009  portant régime financier des Collectivités Territoriales Décentralisées ;

Vu           la loi n°2009/19 du 15 décembre 2009 portant fiscalité locale ;

Vu           le décret n°77/91 du 25 Mars 1977 déterminant les pouvoirs de tutelle sur les Communes, Syndicats de Communes et Etablissements communaux ;

Vu           le décret n°95/082 du 24 avril 1995 portant création de la Commune de Bonaléa ;

Vu           le décret n°2008/0752/PM du 24 avril 2008 précisant certaines modalités d’organisation et de fonctionnement des organes délibérants et des Exécutifs de la Commune ;

Vu           le décret n°2010/1734/PM du 01 juin 2010 fixant le plan comptable sectoriel des Collectivités Territoriales Décentralisées ;

Vu           le décret n°2010/1735/PM du 01 juin 2010 fixant la nomenclature budgétaire des Collectivités Territoriales Décentralisées ;

Vu           le décret n°2017/343 du 03 juillet 2017 portant nomination de Monsieur GALIM NGONG Irénée aux fonctions de Préfet du Département du Moungo ;

Vu           l’arrêté n°00000187/A/MINATD/DCTD du 04 novembre 2013 constatant l’élection du Maire et des Adjoints au Maire à l’issue du scrutin municipal du 30 septembre 2013 dans la Commune de Bonaléa, Département du Moungo, Région du Littoral ;

Vu           l’arrêté n°00000008/A/MINATD/DCTD du 07 avril 2016 constatant l’élection du Maire et des Adjoints au Maire de la Commune de Bonaléa, Département du Moungo, Région du Littoral ;

Considérant la circulaire n°338/C/MINAT/DCPL/SAF du 04 avril 1980 relative à la présentation matérielle des délibérations et actes règlementaires ;

Considérant la convocation n°06/2017/C/CB/M du ………………… 2017 du Maire de la Commune de Bonaléa,

DELIBERE :

Article 1er (Nouveau) : Est constaté au sein du Conseil Municipal de la Commune de Bonaléa, cinq (05) Commissions ainsi qu’il suit :

  1. La Commission des Finances ;
  2. La Commission des grands travaux ;
  3. La Commission des affaires sociales et culturelles ;
  4. La Commission du développement urbain et des affaires foncières ;
  5. La Commission de la coopération décentralisée et de jumelage.

 Article 2 (Nouveau) : De la composition.

Les Commissions ci-dessus constatées sont composées de la manière suivante :

  1. Commission des Finances :
  • Président : POKOSSI EBONGUE Jean Claude ;
  • Viceprésident : MBONGO EBONGUE Rabelais ;
  • Rapporteur : TOUSSOM Gualbert ;
  • Membre :
  1. Commission des grands travaux :
  • Président : MBONJI MBONJI ;
  • Viceprésident : SONA Albert ;
  • Rapporteur : MISSE NGOH Jean ;
  • Membre : BILOA NKOLO Julien.

 Commission des affaires sociales et culturelles :

  • Président : NGOBO Epse MAKOTA NGALLE Julienne ;
  • Viceprésident : NGUEMI Epse KEMEGNI Célestine ;
  • Rapporteur : EWONLE Jean Pierre ;
  • Membre : DEUMANI Augustine Epse MASSEPO.

 Commission du développement urbain et des affaires foncières :

  • Président : EKWA Salomon ;
  • Viceprésident : HAPPI Julienne Epse NGOM PRISO ;
  • Rapporteur : EWOH OTTO ;
  • Membre : DICKA DICKA Etienne.

 Commission de la coopération décentralisée et de jumelage :

  • Président : MPOCKO Ernest ;
  • Viceprésident : NKOTTI François ;
  • Rapporteur : MPACKO Célestin ;
  • Membre : EPEH NDIP BESSY.

 Article 3 : La présente délibération sera enregistrée et communiquée partout où besoin sera.

Fait et délibéré en séance plénière, le 8 décembre 2017

 LE SECRETAIRE DE SEANCE                                                              

                EDU PIERRE

LE MAIRE, BELLE TITTI

Contact Rédaction de Scores2000 : +237 663 956 404 / 699451920

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2017 3 29 /11 /novembre /2017 03:07

En fait, il s’agit du Renouvellement du Serment d’Expert Judiciaire  dans le Ressort de la Cour d’appel de l’Extrême-Nord à Maroua  qui compte à ce jour 25 Experts Judiciaires  toutes disciplines confondues. Cérémonie organisée en présence de  Mr Gang Foncham Georges, ci-devant Président de la Cour, le 16 novembre 2017 dans le triptyque visant la crédibilité de la profession.

Notons que le Révérend Pasteur Emmanuel NOUMSI  est Expert en police Scientifique, Graphologie, techniques d’authentification, détection du faux et usage de Faux  et surtout Expert en Sceaux. Il convient de signaler qu’en marge des travaux de Prestation de serment présidés par le Président de la Cour, Mr Gang Foncham Georges, en Présence du Procureur Général  Joseph Belporo qui a lui-même prononcé les réquisitions. Un Bureau  de la Compagnie des Experts des Céans  a été mis en place dont le Révérend Pasteur Emmanuel NOUMSI  occupe le fauteuil de Vice-président à côté du Président Semdi Soulaye pour un mandat de deux ans et renouvelable.

Tous les ans ou tous les deux ans au moins, à Douala, Yaoundé, Bafoussam, Garoua et dans d’autres grandes juridictions, des experts judiciaires sont agréés par le Ministère de la Justice dans l’optique de parfaire le système de collecte, de traitement de l’information judiciaire et de la crédibilité des jugements rendus.

Il faut signaler en passant que la Composition du Bureau de la Chambre Régionale des Experts Judiciaires de la Cour d’Appel du Nord est la suivante :

  1. Oumarou Bagoudou, spécialisé en Audits-Contrôles et Finances ; Président ;
  2. Rev. Pasteur Emmanuel Noumsi, Police Scientifique, Faux et Usage de Faux, Authentification et Graphologie, Vice-président ;
  3. Detchou Charles, Electricité et incendie, Secrétaire Général ;
  4. Nya Finke Charles Victorien, Immobilier, Trésorier ;
  5. Djomo Tchewou S., BTP, Conseiller ;
  6. Ndong rené Finances, Auditeur ;
  7. Serge Fozeu, Immobilier, Conseiller

A Nkongsamba il y a quelques mois, dans l’émission radiophonique à forte audience internationale baptisée "Nkongsamba Hebdo", les communicateurs et analystes se sont interrogés sur le rôle de l’Expert Judiciaire, tractant ainsi un article paru dans l’Hebdomadaire Scores2000. Et Dr Ananfah, pressenti pour être un des premiers experts de la localité pour la santé, les risques et accidents a ajouté que leur rôle est d’apporter la preuve à la Cour pour la prise du Verdict ou l’orientation à toute fin utile de l’enquête. Et Me Ndongue Eugène Wilfried de rajouter que comme l’huissier de justice, les officiers de la police judiciaire (Gendarmes, policiers) sont des maillons préliminaires de l’enquête.

Patrice Elongbil Ngoma/CP

Contact Rédaction Scores2000 : +237 663 956 404 / 699451920

 

……………………..Communiqué de Presse : Pour large diffusion

Formation d’Expert International.

1)      Nouveaux formateurs agréés :

M. Abdoulaye BOUHARI

M. Joseph YOSSI

            2) Nous souhaitons homogénéiser un peu plus les cours de formation d’expert international.

Pouvez-vous vous manifester par retour de mail si vous intervenez sur l’unité de formation numéro 3 qui est la suivante :

III INSCRIRE sa MISSION   INTERNATIONALE dans les OBJECTIFS de l'ONU  

UF 5. maîtriser les objectifs de l'ONU                                                                                                                                                                                                               

UC 51  expertises dans le cadre des 17 objectifs du développement durable de l'ONU et coopération internationale

UC 52 global compact, le pacte mondial de l'ONU

UC 53  Transparence, éthique, déontologie, bonne gouvernance, non corruption.

UC 54  Géopolitique de la Paix et développement post conflit.

option : agrément global compact

UF 6. Optimiser son activité                                                                                                                                                                                                                                                    

UC 61  Proposer et répondre aux problématiques de recherches et publications

UC 62  intégrer l'Ordre des experts internationaux, choisir les corps constitués, les comités, les commissions…

 3)      Propositions transmises par notre partenaire Orientation Durable : « Cette semaine nous diffusons deux offres d'emplois pour La Fédération de l'Entraide Protestante, une fédération qui intègre rien de moins que 1 000 établissements et services au sein desquels interviennent 28 000 bénévoles et salariés. 

La FEP intègre aussi bien des acteurs plutôt très reconnus (on citera notamment l'Armée du salut) que de petites associations constituées uniquement de bénévoles.

On recherche donc un CDD, un CDI et beaucoup d'expertise en relations institutionnelles ! 

- un Chef de projet H/F disponible immédiatement en CDD pour une mission de 4 à 6 mois qui nécessite une grande rapidité de compréhension de problématiques diverses ainsi qu'une grande diplomatie. 

- un Secrétaire général adjoint H/F en CDI, un poste qui nécessite les mêmes qualités et une vision de long terme de la vie associative. »

Au cas où ces annonces intéressent l’un d’entre vous… 

Bonne semaine.

Cordiales salutations.

Ordre Des Experts  Internationaux
Fiduciaire Jacques Morand et Cie
rôtisserie 2
CP 5208
CH 1211 Genève 11
Switzerland

Téléphone : + 33 ( 0)4 76 50 11 11
Fax : + 33 (0)4 76 50 85 90
Email : contact@ordre-experts-internationaux.com
Site internet : http://www.ordre-experts-internationaux.com

………………………………………..Communiqué des OSC-Littoral

Nous vous informons qu'en raison de la programmation le 23 novembre 2017 du "Café-Débat"  par l'ONG Un Monde Avenir auquel la plupart des OSC est conviée, le Point Focal Régional-DCL vous prie de noter dans vos agendas que la Coordination Régionale initialement prévue le 23 novembre est reportée au jeudi 30 novembre aux mêmes lieux,  heure et conditions.

En espérant que vous allez tous bien, je viens vous rappeler que le délai pour le retour des tableaux de reporting des activités de vos OSC respectives était fixé hier, 28 novembre.

Compte tenu de l'importance de cet exercice, je me permets de vous renvoyer en pièce jointe le même document. Nul besoin de préciser que lesdites informations sont utiles non seulement pour la visibilité de vos OSC mais également pour l'enrichissement du rapport d'activités de la Région.

Cordialement,

Anicet Omer MENYOU TSALA
Communicateur social
Membre et Militant de l'ONG Un Monde Avenir (1MA)
Secrétaire Exécutif / Dynamique Citoyenne Littoral (DCL)

Tél: (237) 651 978 240 / 696 608 837

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 11:20

Avec les hautes autorités républicaines et la présence particulière de Mr IVAHA Diboua Samuel Dieudonné, Gouverneur de la Région du Littoral, la modération de l'ancien Ministre ABOUEM; la ville de Douala, à l'initiative des CVUC a organisé cette rencontre d'échange et de présentation des réalisations achevées, ou en cours. Avec l'expertise de Outdoor Cameroun, entreprise de Marketing et de Communication.

Sa Majesté Nguime Ekollo Frédéric, Président des CVUC-Littoral et par ailleurs Maire de la Commune de Dibombari a profité de cette opportunité pour attirer l'attention des dirigeants Camerounais sur la capitalisation de nos entreprises. On a écouté avec intérêt la présentation sur les Rapports des travaux de maturation et la recherche de financement des projets communaux et intercommunaux, l'intervention sur les stratégies du développement local et  entrepreneuriat, les présentations des entreprises expertes.

Mme  Béatrice Ketchemen-Tandia qui est hydrologue et Dr d'Etat es Sciences a donné des astuces sur l'accès à l'eau potable et la maitrise des forages; Mr Eric Kepeden de Geospac  est intervenu sur la cartographie aérienne dans les communes et l’agriculture de précision; l'utilisation du numérique, la dématérialisation, la gestion optimale dans les communes, la sécurisation des recettes par un système informatisé ou encore TIC, outil pour faciliter l'inclusion financière, la lutte contre l'exploitation forestière, la Démarche qualité dans les communes, la Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE) et le Contenu local ; contribution du secteur privé au Développement local âpreté par Chief NGUIME EKOLLO Frédéric; etc

Selon Mr Wangue Georges Liberté, Secrétaire Général de la Communauté Urbaine de Nkongsamba, les questions des participants venus de plusieurs Régions du Cameroun, des entreprises outillées au développement des stratégies et des systèmes de gestion, lors de ces trois journées de conférences-ateliers à la salle des fêtes d'Akwa à Douala ont permis de mettre en évidence les goulôts d’étranglement qui plombent le décollage vers l'émergence dans les communes.

A la fin, les points focaux, responsables des stands d'exposition ont été intéressés sur la nécessité de la visibilité de leur municipalité sur le plan local, régional, sous-régional et international. Ce qui passe par l'exploitation d'une bonne vitrine, un personnel expérimenté et motivé, la communication sur le plan interne, externe et en utilisant les supports modernes de communication (affiches, banderoles, journaux magazines, site web et réseaux sociaux).

Nous avons eu un entretien avec Mr NEUWA DJAMGA Giscard, Chef du Service Technique à la Commune de Loum, DIKOUME Kuntz de la Communauté Urbaine de Nkongsamba, Awal Mama, Directeur de l’entreprise de jus de fruits Awal Bio de Loum, Lembe Mbappe qui est Maire de la Commune de Mbanga, Mr TETANG André qui est le Chef Service Développement Local de la Commune de Mombo. Le dossier spécial est publié sur la toile l’adresse www.scores2000.info

Sylvain Timamo à Douala - whasap +237 663956404

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens