Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 18:07
Son passage dans la ville de Dschang aura permis au Ministre Bello Bouba Maïgari de vivre la triste réalité dans laquelle sombre le centre climatique de Dschang ; un lieu qui par le passé faisait la fierté des visiteurs.

Il était une fois, le tout premier village de vacances d’Afrique centrale ; Le centre climatique de Dschang qui ne répond plus que de nom. Bâti  dans les années 1940, par les français, ce site touristique est à nos jours entré dans une décrépitude assez avancée qui laisse voir dès l’entrée le visage moche du lieu.  Dommage pour un département où l’on dit promouvoir le tourisme, partant pour un pays dans lequel les gouvernants disent faire du secteur touristique une des plaques tournantes de l’économie, génératrice des revenus. Alors que la Coupe d’Afrique des Nations arrive à grand pas, le manque d’équipements hôteliers dans la région de l’Ouest Cameroun habiletés selon les normes internationales pourra être comme un coup de chance pour ce centre. Il pourra éventuellement être réhabilité.

La récente visite du Ministre du tourisme et des loisirs, ce vendredi 10 Novembre 2017 augurera peut être des lendemains nouveau à ce joyau.  Bello Bouba Maigari de passage dans la région de l’Ouest n’a pas manqué de faire un crochet qui tout de même lui a permis ainsi qu’au reste de la délégation qu’il conduisait de visiter les différents pavillons ; les chalets, les courts de tennis, la piscine, les immenses espaces verts….etc,  bien partis pour mourir si rien n’est fait. Des trous visibles sur des toitures salut laissent le soleil et la pluie saluer au passage le visiteur, des hautes herbes y ont élu domicile. La date des dernières couches de peinture passées sur certains murs n’est plus qu’un lointain souvenir. On ne peut le nier, le centre climatique de Dschang est au bord du gouffre.  Peut-être bien qu’il finira un jour entre les mains d’un particulier qui pourra lui redonner vie vu que les Ministères en charge du secteur semblent le avoir fait de ceci un laisser pou compte. Au cas où la visite du Ministre du tourisme ne serait qu’une autre visite de plus comme celles qu’on a souvent vécu sans jamais connaitre  l’issue. L’avenir en fera le témoignage sur le sort qui est réservé à ce patrimoine.

Menouactu.com 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 17:44

Loumois et Loumoises, j'ai le regret de vous annoncer le décès de notre unique comédien Leonard Njiki, sur le nom de l'artiste "king tolly"

"Tio-zop"comme on s'appelait communément, j'ai eu l'honneur d'être ton meilleur ami dans cette vie, la chaine local canal10 et tes partenaires de l'émission " les Loumois a table" te disent adieu, que le seigneur t'accorde sa miséricorde.
Programme des obsèques vous sera communiqué ultérieurement.

Forest Tioukoup;

Cadre à la Commune de Loum

Berenger Nana Quoi aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! Ekieuh Forest c'est quoi cette nouvelle... S'il te plait dis moi que c'est une blague de mauvaise gout !!! Waaaaaaaah. Mon Dieu, Ou vas ce monde... Non non comment caaaaa ?

Forest Tiokoup Je t'assure j'ai faillir m'effrondrer au bureau, nous sortons comme ça de la morgue déposer le corps...

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2017 3 08 /11 /novembre /2017 08:46

Mr Wangue Georges Liberté, Président du Comité Local d'Organisation et Secrétaire Général de la Communauté Urbaine de Nkongsamba a présidé le 08 novembre 2017 et pour la 4ème fois depuis 2014, la réunion technique relative à l'Ascension du Mont Manengouba du 11 novembre dernier. Séance de travail au sommet qui a durée de 14H15 à 16H30. Elle a permis de faire une prospective du l’édition 2018 et à l’observation des démarches engagées, confie une fois le plus le mandat à l’entreprise Scores2000 pour les démarches marketing conduisant à la 10ème édition de novembre 2018.

Étaient présents, Mr Sylvain Timamo Tedjon, le Responsable du marketing et du sponsoring, par ailleurs Responsable du Comité de Suivi et de Pilotage de cette édition, Mr Ngoumou Pascal, Officiel Technique National d'Athlétisme, les athlètes, et au premier rang ISA Tambaya, la Croix-Rouge Camerounaise représentée par Essoua Fulbert, les 16 volontaires formés à la sécurité, les 6 communicateurs intéressés à porter le projet de 2018.

Le président de séance, Mr Wangué Georges Liberté, à l'analyse des documents et des explications des commissions, a annoncé que la compétition va se dérouler avec le soutien de la Communauté Urbaine de Nkongsamba (CUN) qui offre toutes les facilités aux entreprises afin qu’elles se déploient à Nkongsamba. La logistique pour l'organisation de la cérémonie protocolaire qui se tiendra le samedi 11 novembre en présence des autorités sportives et du représentant de l'Etat. Notamment, Mr IVAHA DIBOUA Samuel Dieudonné, Gouverneur de la Région du Littoral ou son représentant.

Dans sa dernière phase de travail, la commission activités sociales et culturelles pilotée par les dames Nkuisi Florence Hortense et Ongomele Marie Cécile a rencontré les hommes de médias et particulièrement Ngotty Elong Zavier Raoul, Président du SNJC (Syndicat National des Journalistes du Cameroun), section Moungo pour quelques détails...

Il a été aussi question de confirmer les invitations pour les artistes Eddy Michel de Loum, Sa Majesté Premier, Samboulou, Pierre Bareko et Massa Yakop.  Madola Marie, attachée de Presse de Scores2000 a laissé entendre que102 athlètes ont effectué la préinscription, mais il faudrait attendre la dernière liste des athlètes venus des autres villes et le test médical de présélection qui sera effectué soit par la Clinique Ananfah, Centre de Santé Fouenang ou encore l’Hôpital Régional de Nkongsamba (HRN).

Une motion de soutien est adressée à Me Ndongue Eugène Wilfried et au Président Ngam Paul pour leur neutralité et les facilités accordées dans l’optique du respect du règlement de la course. Il a été aussi demandé au Comité de Suivi et de Pilotage d’adresser une lettre de remerciement à Mme Essoungou Irène Patience et à Mr Bassomo Sadrack, respectivement Déléguée Régionale des Sports et de l’Education Physique du Littoral et Président de la Ligue Régionale d’Athlétisme du Littoral pour leur soutien et expertise multiformes.

Par Mireille Kuika/CP

Contacts : +237 699451920/ 663956404 / 678894092-email:sylvaintimamo@gmail.com

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2017 3 08 /11 /novembre /2017 08:44

Mise au point pour large diffusion : Contrairement aux annonces faites par un imposteur du nom de Ndjeme Léopold, la Course de l'émergence du Mont Manengouba est maintenue à la date du samedi 11 novembre prochain.

Ce dernier n'a aucune qualité pour agir, ni au nom de la Presby, ni au nom du comité d'organisation. La compétition que ce dernier prépare avec les ennemis du vivre ensemble dans le Moungo, à l'esprit mercantile n'a rien à voir avec celle soutenue par les autorités administratives et républicaines.

Après les Brasseries du Cameroun, Les responsables du marketing de TECNO se sont entretenus ce jour au siège de Scores2000 au sujet de l'appui et la participation à la 9eme Ascension du Mont Manengouba du 11 novembre prochain. Un tour de ville a été effectué pour identité les points d'animation et distribution d'eau aux athlètes

Pour toute informations complémentaires, contacter Sylvain Timamo Tedjon, Emmanuel Ntouba ou Madola Marie Claire au 663956404/699451920/696234411/678470070.

Les Termes de référence de cette 9eme Ascension populaire du Mont Manengouba sont publiés sur la toile.

"LE CHALLENGE DE LA COURSE À PIEDS" - ASCENSION DU MONT MANENGOUBA

FIN D'UNE SÉANCE DE TRAVAIL AU SIÈGE DU COMITE D'ORGANISATION
CET APRÈS MIDI

La séance de travail en question n'aura duré que deux heures, les participants se sont en effet séparés à quinze heures et trente minutes après avoir pris connaissance du contenu réel de tous les documents à leur disposition. Il est de féliciter la qualité des débats qui auront permis non seulement d'identifier les causes des difficultés que l'on rencontre habituellement dans le bouclage des préparatifs d'une compétition d'envergure, mais aussi de situer les niveaux de responsabilité et de tenter de trouver les moyens de faire face aux différents goulôts d’étranglement. La part des responsabilités des uns et des autres a pu être établie tant au niveau de la compétition qu'au niveau des autres points à l'ordre du jour en phase avec le programme, une toiletteuse pour le Comité d'Organisation qui en a profité pour rappeler qu'il s'agit là, d'une opération dont la réussite repose sur les méthodes et l'organisation, les membres engagés pour servir la même cause...

Tous les détails ont été abordés dont les accueils les plus enthousiastes qu'il va falloir réserver à des hôtes étrangers, un accueil fait d'acclamation, de danses et de chants avec un spectacles, exécutés par le public lui - même. Outre les musiques folkloriques dont chaque accueil d'athlète nous permettra d'en mesurer la richesse, pratiquement toutes les couches de la population seront présentes, des orchestres de balafon, de tambours et des tam - tam, mais également des groupes de danseurs.
Le parcours du cortège officiel a également été abordé avec des montés et des descentes avec passage dans les différents refuges, des athlètes qui vont évoluer vers la ville, entre deux véritables haies humaines.
Les populations de la ville ont certainement pu lire les banderoles annonçant l'événement et celles souhaitant la bienvenue aux touristes, avec les gestes d'amitié qui leur est adressés au niveau des grands axes, Parthénon, Mballa2, Carrefour Lélé et même Jean 23.
Le programme officiel de la semaine prévoit une autre séance de travail à la CUN (Communauté Urbaine de Nkongsamba) élargie à toutes les équipes techniques, avec les responsables de la presse privée et de la publicité, les artisans, les artistes et les photographes sont également conviés...

Le challenge de la course à pieds s'annonce déjà comme une réussite...Et ce n'est que tant mieux pour la ville de ce projet d'intérêt commun, consolider les relations et le partenariat avec le maximum d'entreprises au cœur du développement...

Par serges Nana sur les réseaux sociaux

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2017 3 08 /11 /novembre /2017 08:39

Sous le Haut Patronage de Monsieur IVAHA DIBOUA Samuel Dieudonné, Gouverneur de la Région du Littoral-

Itinéraire ascension du mont manengouba du 11 novembre prochain : place des fetes- Carrefou du Foyer Culturel- EP Groupe3-Carrefour Mbaressoumtou-Quartie8 Bis-Carrefour Massa Nga-Commissariat 1er arrondissement-Carrefour Mballa II-Carrefour Leroy-Stade Bonangoh-Clinique Fouenang-Carrefour Lele- Synergie Usine-Clinique Ananfah-Carrefour Ekangte-Chefferie Baneka-Village Bororo-3eme Refuge et retour Chefferie Baneka- Carrefour Lele-Carrefour de la femme-CNPS-RASS-Brasseries- Arrivée Place des fêtes,... Parcouru en 3h6'38 du vainqueur Nzossie Victor en 2014 Contacts : 663956404/696234411/678470070 et publié sur www.scores2000.info

NKONGSAMBA : BIENTÔT le 11 novembre 2017

Une foule très nombreuse est attendue à la place de l'indépendance au départ de l’éprouvante compétition d'athlétisme dénommée "challenge de la course à pieds,"

L'Ascension du Mont Manengouba, prévue pour le 11 novembre 2017 prochain. L'organisation de la fête a été très méticuleuse. Pour animer la cérémonie, les organisateurs de la compétition ont fait appel à un orchestre et un ensemble de danses traditionnelles de la localité. Jouant alternativement, ces différents groupes vont apporter des notes de gaieté et vont permettre au public de supporter la longue attente entre le départ et l'arrivée des compétiteurs
À l'occasion de cette neuvième Ascension par le groupe, l'attention sera surtout portée sur la montée de la célèbre colline d'Ekangté, Le compétition sera disputée. Sur la ligne de départ, des centaines de concurrents parmi lesquelles des dames, quelques supers favoris vainqueurs des précédentes éditions, mais surtout, très belles dans leurs tenues, pour cette occasion de fête...

Surtout, attention pour les délais des inscriptions, Une opération de contrôle aura lieu. Les fauteurs de trouble sont surveillés par les autorités.

Serges Nana/Cp

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 12:22

La compétition se déroulera du 07 au 14 novembre prochain à Sotchi en Russie. Le précédent Championnat du monde avait eu lieu en novembre 2016 à Sofia en Bulgarie et avait été remporté par la Russie. 92 pays y avaient pris part dont une quinzaine du Continent Africain. Il faut préciser qu'en ce qui concerne cette discipline sportive, les Championnats du monde se déroulent chaque année.

Le Sambo, ce sport créé en URSS dans les années 1930 par un trio (Viktor Spiridonov, Vassili Ochtchepkov et Anatoly Kharlempiev) est un art martial mélangeant principalement le judo, l'aikido, la lutte et la boxe.

C'est une discipline sportive largement pratiquée dans la plupart des pays de l'Europe de l'Est, de l'Amérique latine, de l'Asie et par une vingtaine de nations africaines. Toutes les armées des Pays de l'Europe de l'Est ont d'ailleurs pour discipline sportive particulière : le Sambo.

Le Cameroun qui est actuellement Champion d'Afrique dames en titre et Vice-champion en messieurs y participera pour la 6ieme fois.

En effet, la première participation officielle des athlètes Camerounais aux Championnats du monde seniors de Sambo remonte à 2012. C'était à la faveur de l'édition organisée à Minsk par la Biélorussie. Aucune médaille remportée par la délégation Camerounaise mais une bonne impression affichée. Les Sambistes Camerounais étaient d'ailleurs les seuls athlètes de peau noire à monter sur les tapis. Quatre athlètes seulement dont l'actuel Entraîneur National mais également Arbitre International, Me ALOG Belmond y avaient lutté pour valoriser le "Vert-Rouge-Jaune". Dans le même groupe, Me Michel TACHEM (actuel numéro 2 de l'encadrement technique National), Me François NAMA (devenu arbitre international mais aussi actuel Secrétaire Général de la Ligue Nationale de Sambo du Cameroun) et BOBO NGANGUE (retraité aujourd'hui).

Outre le Cameroun, seul le Maroc entre autre pays africain, avait été représenté en Biélorussie. Mais, le royaume chérifien n'avait présenté aucun athlète pour la compétition.

C'est de Minsk qu'à en tout cas débutée une fabuleuse histoire du Sambo Camerounais. Une histoire signalons-le, dont les premières pages avaient été toute de même écrites quelques années auparavant, par un Camerounais tout juste revenu de Russie et qui avait entrepris de développer cette discipline dans son pays. Me Jean-Paul Mbouelle, il s'appelait ainsi, avait eu à représenter le Cameroun tout seul et de manière officieuse lors des Tournois internationaux. Remportant quelques prix au passage. Mais des participations jamais médiatisées. Décédé en 2011 des suites de maladie alors qu'il occupait le poste de Secrétaire Général de la Confédération Africaine de Sambo (CAS), ses idées ont été reprises, améliorées et poursuivies par son compatriote Me François MBASSI, l'actuel Président de la Fédération Camerounaise de Nanbudo (FECANA). La Fédération qui héberge la Ligue Nationale de Sambo (LINASA). Ce dernier occupe d'ailleurs depuis 07 ans le poste de Secrétaire Général de la Confédération Africaine de Sambo après avoir été élu, poste pour poste à celui qu'occupait son compatriote.
La machine était lancée.

Le Président Mbassi choisit dès l'entame de demander l'appui et le soutien du Gouvernement de son pays contrairement au précurseur de la discipline au Cameroun. C'est ainsi que le Gouvernement Camerounais accepta de financer le déplacement de quelques sambistes Camerounais dans le cadre des Championnats du monde seniors de Sambo 2011. Mais, faute de visa, ceux-ci ne quittèrent point leur pays.

Celcom/Nanbudo-Sambo

Contact Rédaction de Scores2000 : +237 663956404/ 699451920/ 678894092

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 11:44

Le Tribunal de Première Instance de Nkongsamba grouillait de monde le mardi 17 octobre dernier, à l'occasion de la cérémonie d'installation des Nouveaux Chefs de Cours et Tribunaux de Nkongsamba. Cérémonie présidée par le Procureur de la République de la Cour d'Appel du littoral; Mr Emmanuel Arroye Betu et du Procureur Général près la dite Cour d'appel Awala Wodougue. Était entre autre présent le procureur général de la cour d'appel de Bafoussam Essoh Jean Bosco.

Lecture du récépissé des décrets no 2017/270 du 07 juin 2017 et celui no 2017/271 du 07 juin 2017 portant promotion des magistrats à été donné par Mme le greffier en chef du tribunal de première instance de Nkongsamba ; Le Président de la République Mr Paul Biya nommait au poste de Président du Tribunal de Première Instance de Nkongsamba , Mme Dicky Ndoumbe epse Mbangue, précédemment Juge d'Instruction au Tribunal de Première Instance de Douala Bonanjo, en remplacement de Mr Ndibo Bigong Jean-Jacques. Comme juge,  nous avons Mme Bawa Touzou Florence epse Frankel Garba, Magistrat de 1er Grade et Juge d'Instruction dudit Tribunal.
S'agissant des nominations au Tribunal de Grande Instance, nous avons comme Président du Tribunal de Grande Instance de Nkongsamba, Mr Ndibo Bigong Jean-Jacques, précédemment Président du Tribunal de Première Instance et Mr Messanga Mani Pascal Guy Serge comme Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance, précédemment Président de Première et de Grande Instance de Yokadouma.
Les magistrats nommés ont ensuite prêté serment devant Dieu et devant les Hommes, de servir honnêtement le peuple camerounais et de rendre justice avec impartialité. Ceux-ci auront droit aux avantages de toute nature prévus par la réglementation en vigueur.

En somme, une cérémonie grandiose, avec de nombreux participants de l’administration, des médias, des forces de maintien de l’ordre, des municipalités, des familles, etc…

Madola Marie Claire/Stagiaire

Contact Rédaction de Scores2000 : +237 663956404/ 699451920/ 678894092

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 11:41

Le dit comité a débuté  avec l'exécution de l'hymne national suivi du discours du Représentant de l'honorable Dissakè Marguerite,la présidente du comité régulièrement absente selon les participants. En présence de Nsoa Cedric et Ndoumbé Nkoa, respectivement Délégué du Minepat et du Minmap.

L'accent était donc mis sur les projets rencontrant des difficultés particulières. À propos de ses projets ,nombreuses préoccupations ont été soulevés à savoir ceux des robinets installés dans le Village Ninong  dans l'arrondissement de Mélong qui Jusqu'ici ne fonctionnent pas:le chef du dit Village a donc affirmé que le projet a été mal réalisé et que par conséquent il doit être refait .comme recommandation, Mr Essi Mbang, Chef de brigade des marchés publics a proposé l'intégration  de ce Projet dans le tableau des projets rencontrant les difficultés et que par la suite si ce problème n'est pas résolu dans les brefs délais, le contrat devra donc être résilié étant donné qu'il ne s'agit pas d'un contrat multi annuel ,par conséquent l'administration doit être froide. 

De même trois projets du cite d'Ekom-Nkam à savoir :l'addition d'eau potable(50millions) , le branchement réseau électrique (3millions), la construction du beungalow n'ont pas démarré ceci à cause de l'absence des entreprises  .Comme recommandation donc, il a été demandé au Maire de la Commune de Baré-Bakem de faire des mises en demeure dans les dates-lines et de donner les copies des notifications à tous les acteurs. Pour mener à bien ce problème,le délégué du MINEPAT a convoqué une réunion. 

Bien plus madame le délégué des PME a soulevé le problème de rejet d'appuis financier  au GIc des éleveurs  de porcs et poulets de Nkongsamba 3eme par le receveur  municipal, ceci sans motif. Il a donc été recommandé d'apporter sur papier les motifs du dit rejet.

Enfin donc le représentant de la présidente a procédé à la présentation des nouveaux sectoriels:on a donc comme nouveau délégué départemental des travaux public: M Diffo Victor, comme chef de service technique des travaux public : M Motte Paul Alain et enfin M TiTTi François  Roger du MINADER.

Ongomele Marie Cécile/Stagiaire

Contact Rédaction de Scores2000 : +237 663956404/ 699451920/ 678894092

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 11:38

Placé sous le thème " photographie et découverte touristique ", la deuxième édition du festival de la photographie a eu lieu du 18 au 21 octobre à la place de la communauté urbaine de Nkongsamba , avec comme promoteur Alfred Biock, et directeur du festival Benoît Ikeng.
 

De nombreuses activités ont meublé le festival entre autre: un voyage organisé dans les chutes d'Ekom- kam, des expositions photos et séances photos ont été faites sur le site, ainsi qu'un concours organisé avec 115 participants et 5 finalistes ont été retenus:
  _ dans la cathegorie " meilleur selfie" Ebongue Tchapda Leonel Richy
  _ "juste pour rire " Kamdem Yannick Rostand
  _ " unique dans l'ensemble " Speer Clara
  _ " meilleure photo artistique " Tong Grâce Dorothée
  _ " meilleure découverte touristique " Ngassam Tchatchoua Yvon Leolein.
  Le festival s'est clôturé par une soirée gala au cours de laquelle les finalistes ont pu recevoir leur prix des mains des autorités présentes et des promoteurs du dit événement. Le rendez vous à été donné pour la 3ème édition prochaine .

Madola Marie Claire/Stagiaire

+237 696 234 411

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 08:35

Le 28 septembre dernier, s'est tenu dans la salle des actes de la Commune de Nkongsamba 2eme, la session ordinaire des comptes sous la houlette de Mr Wandji Thomas, Maire de la dite Commune. Mr Youfedi Hamid, Sous-préfet de la localité avait accueilli la tutelle administrative…

Les conseillers municipaux ont voté et adopté le compte administratif 2016 à un montant de 346 234 377 francs pour les recettes et 303 274 473 pour les dépenses. Après l’exécution de l'hymne national, la vérification du quorum et la minute de silence à l'endroit du regretté Hona Thomas, le conseil s'est déroulé en toute sérénité. Dans le but de faire rehausser l'image de la Commune, le Maire a demandé à ses conseillers de resserrer les coudes pour la réalisation  d'actes palpables, il souhaite également que ces derniers fassent réellement leur travail en le représentant valablement partout ou le besoin nait, ceci afin d'éviter toute forme de problème. L'accent a été mis entre autre sur les projets en cours, notamment la construction de la route de l'hôtel le Moungo, la réhabilitation de la route carrefour Leroy, la construction d'un musée à la mairie, la relance de l'Ascension du Mont Manengouba. Les conseillers exhortent également l'exécutif communal de rétablir l'eau dans les locaux de la Commune. Cependant, quant à la construction d'une structure bancaire au sein de la mairie, il faut redoubler de sécurité.

Après présentation des rapports des différentes commissions en présence du Chef Supérieure Banéka, Sa Majesté Epanda Ebouel Henri, 22 délibérations ont étés votées et approuvées. Le préfet du Département du Moungo, Mr Galim Ngong Irénée ayant ensuite prit la parole pour remercier et féliciter les conseillers pour les travaux présentés.  Quant au problème des salaires rencontré dans la commune, Le Chef de la tutelle administrative exige que cela ne soit plus un souci car pour lui "les salaires devraient passer en seconde priorité". Il recommande également que le grand retard observé dans les documents de fonctionnement de la commune soit réglé et souhaite que le budget soit voté au plus tard le 30 novembre et l'adoption des comptes en mars.

Madola Marie Claire, stagiaire

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens