Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 14:23

Après des heures d’attente, les autorités venues assister à cette séance annoncée houleuse ont fait leur entrée. Après des échanges, on entendu ce message repris par la presse locale : «La culture paix sociale restera le seul gage de développement de la Commune du troisième arrondissement».

Les travaux qui ont eu pour cadre la salle des actes de la dite municipalité étaient présidés par le Maire Dr Mboula Elise-Henriette epse ESSAME en présence de la tutelle administrative représentée par le Préfet GALIM NGONG Irénée.
Les travaux qui ont connu la participation de 22 conseillers sur les 25 que compte la Commune de Nkongsamba 3ème et se sont déroulés dans une atmosphère marquée par la recherche de l’amour, l’unité et la fraternité entre ces acteurs qui sont appelés à se mettre ensemble pour mener à bien le développement dans cette jeune commune en quête d’émergence . Dans son mot d’ouverture de cette session, le Maire Mboula Elise-Henriette epse Essamè a exhorté les siens à bâtir une paix durable pour un développement harmonieux de la Commune, un symbole qui passera par l’humilité, la tolérance et le pardon. Sortant de cette phase dont l’objectif visé fut l’appel à la réconciliation, le Maire a présenté de manière générale le Budget communal de l’exercice 2018 arrêté de façon prévisionnel à la somme de 681 207 728 FCFA. Selon Damen Toka Bathlemy, il connait une augmentation par rapport à celui de 2017 qui était de 494 422 902 FCFA, soit 186 784 726 FCFA en valeur absolue et  relative de 37 % en valeur relative.

Mr Matike Daniel se confiant aux médias, reconnais les faiblesses en ressources humaines engagées de la mairie, des zones d’ombre dans les échanges de groupe, mais est certain que cette commune va véritablement contribuer au bien être des populations de Nkongsamba avec le chantier de réconciliation sur lequel il travaille. Rappelant le vivre ensemble et le partage équitable des fruits de la croissance.

Ongomele Marie Cécile/Stagiaire-Contact Rédaction : +237 663 956 404 / 699451920

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 18:21

Le basketteur camerounais Luc Richard Mbah a Moute a eu droit à l’honneur d’avoir une journée à son nom, le “Luc Mbah a Moute Day” qui sera désormais tous les 28 novembre. Une proclamation faite par le maire de la ville Sylvester Turner. L’ailier des Rockets de Houston a été honoré pour ses nombreuses contributions à la ville et ses oeuvres caritatifs à travers sa fondation.

Luc Mbah a Moute a rejoint les Rockets de Houston depuis le mois de juillet 2017 après avoir quitté les Los Angels Clippers.

La proclamation complète se lit comme suit:

« ATTENDU QU’un joueur influent de basketball de la NBA pour les Rockets de Houston, Luc Mbah A Moute, est un serviteur et un leader de la communauté, il est un conférencier qui partage son histoire, motivant et inspirant les gens à surmonter les défis de la vie et à réaliser leurs rêves ; et,

à but non lucratif, vouée à inspirer les enfants du monde entier à croire en eux-mêmes et les nombreuses possibilités qui leurs sont offertes pour leur avenir, malgré les épreuves et les tribulations de la vie. Son organisation aide également les jeunes en contribuant à l’amélioration de problèmes tels que l’éducation, la santé et la nutrition ; et,

ATTENDU QUE, en partenariat avec des organisations établies, la Fondation Luc Mbah A Moute continue d’avoir un impact sur les communautés et les personnes qui ont besoin d’aide, aidant des milliers de personnes à obtenir des traitements médicaux et des fournitures scolaires; et,

ATTENDU QUE, le 28 novembre 2017, Luc Mbah A Moute pour ses innombrables contributions à travers la Fondation Luc Mbah A Moute, notamment lors de l’ouragan Harvey, la ville de Houston félicite et remercie Luc Mbah A Moute pour son service, impactant la vie de la jeunesse en tant que véritable modèle et en améliorant la vie des communautés grâce à son don de cœur.

PAR CONSÉQUENT, Moi, Sylvester Turner, Maire de la Ville de Houston, proclame par la présente, le 28 novembre 2017, la journée de Luc Mbah A Moute à Houston, Texas. »

La révolution est en marche/CP

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 21:05

Le vendredi 8 décembre 2017, le Conseil Municipal de la Commune de Fiko-Bonalea entre 14H05 et 16H 52 a approuvé son Budget pour l’année 2018. Ceci selon le programme proposé par le Maire Bellè Titi. Par 19 voix sur 19, devant Mr Boukar Malloum Oumate, Sous-préfet de Fiko-Bonalea,  le représentant de la tutelle administrative. Etaient présents, Sa Majesté Gom Priso Emmanuel, Chef Supérieur et de nombreux invités. Ceci sous la modération de Mr Pierre Edu, Son Secrétaire Général sortant appelé à servir à la Mairie de Douala 5ème.

Ce

 Budget en attendant l'approbation de la tutelle est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 667 935 000 francs. Il accuse une diminution de 186 998 510 francs en valeur absolue, soit 21,87% en valeur relative, par rapport au budget primitif de l'exercice 2017; et de 247 352 610 francs en valeur absolue, soit 37% en valeur relative, par rapport au budget global de l'exercice 2017, après avoir intégré les transferts reçus de l'Etat et l'excédent budgétaire de l'exercice 2016.

Parmi les auditeurs, Mr Mbonwo Charles, un ancien secrétaire général de la Commune, invité du Maire, Mr Moukouelle Joseph Raymond, le nouveau secrétaire général nommé le 1er décembre 2017 à ce poste.

On a suivi le rapport général des commissions présenté par le conseiller Biloa Nkolo Julien, suivi des débats nourris par le Président Mpocko Ernest, les conseillers Misse Ngoh Jean ou encore Pokossi  Ebongue Jean-Claude de la Commission des finances. Le Maire Bellè Titi a répondu à toutes les questions en précisant qu'il serait utile que chaque membre du conseil apporte en annexe au PIA les projets de sa circonscription, rendant ainsi crédible et transparent tout ce qui a été élaboré.

Le représentant de la tutelle, Mr Boukar Malloum Oumate a félicité les uns et les autres tout en invitant certains agents communaux à travailler dans la sérénité parce que leurs problèmes  seront d'avantages étudiés par la commission mise sur pied avec l'expertise des autorités compétentes.

Sylvain Timamo à Bonaléa

..... La suite dans votre journal en préparation...

 DELIBERATION MUNICIPALE N°2016/16/DM/CB/M

 CONSTATANT LES COMMISSIONS ET LEURS MEMBRES AU SEIN  DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BONALEA

          LE CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BONALEA

Réuni en session ordinaire du 8 décembre 2017

Vu           la constitution,

Vu           la loi n°2004/17 du 22 juillet 2004 d’orientation de la décentralisation ;

Vu           la loi n°2004/18 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux Communes,

Vu           la loi n°2009/11 du 10 juillet 2009  portant régime financier des Collectivités Territoriales Décentralisées ;

Vu           la loi n°2009/19 du 15 décembre 2009 portant fiscalité locale ;

Vu           le décret n°77/91 du 25 Mars 1977 déterminant les pouvoirs de tutelle sur les Communes, Syndicats de Communes et Etablissements communaux ;

Vu           le décret n°95/082 du 24 avril 1995 portant création de la Commune de Bonaléa ;

Vu           le décret n°2008/0752/PM du 24 avril 2008 précisant certaines modalités d’organisation et de fonctionnement des organes délibérants et des Exécutifs de la Commune ;

Vu           le décret n°2010/1734/PM du 01 juin 2010 fixant le plan comptable sectoriel des Collectivités Territoriales Décentralisées ;

Vu           le décret n°2010/1735/PM du 01 juin 2010 fixant la nomenclature budgétaire des Collectivités Territoriales Décentralisées ;

Vu           le décret n°2017/343 du 03 juillet 2017 portant nomination de Monsieur GALIM NGONG Irénée aux fonctions de Préfet du Département du Moungo ;

Vu           l’arrêté n°00000187/A/MINATD/DCTD du 04 novembre 2013 constatant l’élection du Maire et des Adjoints au Maire à l’issue du scrutin municipal du 30 septembre 2013 dans la Commune de Bonaléa, Département du Moungo, Région du Littoral ;

Vu           l’arrêté n°00000008/A/MINATD/DCTD du 07 avril 2016 constatant l’élection du Maire et des Adjoints au Maire de la Commune de Bonaléa, Département du Moungo, Région du Littoral ;

Considérant la circulaire n°338/C/MINAT/DCPL/SAF du 04 avril 1980 relative à la présentation matérielle des délibérations et actes règlementaires ;

Considérant la convocation n°06/2017/C/CB/M du ………………… 2017 du Maire de la Commune de Bonaléa,

DELIBERE :

Article 1er (Nouveau) : Est constaté au sein du Conseil Municipal de la Commune de Bonaléa, cinq (05) Commissions ainsi qu’il suit :

  1. La Commission des Finances ;
  2. La Commission des grands travaux ;
  3. La Commission des affaires sociales et culturelles ;
  4. La Commission du développement urbain et des affaires foncières ;
  5. La Commission de la coopération décentralisée et de jumelage.

 Article 2 (Nouveau) : De la composition.

Les Commissions ci-dessus constatées sont composées de la manière suivante :

  1. Commission des Finances :
  • Président : POKOSSI EBONGUE Jean Claude ;
  • Viceprésident : MBONGO EBONGUE Rabelais ;
  • Rapporteur : TOUSSOM Gualbert ;
  • Membre :
  1. Commission des grands travaux :
  • Président : MBONJI MBONJI ;
  • Viceprésident : SONA Albert ;
  • Rapporteur : MISSE NGOH Jean ;
  • Membre : BILOA NKOLO Julien.

 Commission des affaires sociales et culturelles :

  • Président : NGOBO Epse MAKOTA NGALLE Julienne ;
  • Viceprésident : NGUEMI Epse KEMEGNI Célestine ;
  • Rapporteur : EWONLE Jean Pierre ;
  • Membre : DEUMANI Augustine Epse MASSEPO.

 Commission du développement urbain et des affaires foncières :

  • Président : EKWA Salomon ;
  • Viceprésident : HAPPI Julienne Epse NGOM PRISO ;
  • Rapporteur : EWOH OTTO ;
  • Membre : DICKA DICKA Etienne.

 Commission de la coopération décentralisée et de jumelage :

  • Président : MPOCKO Ernest ;
  • Viceprésident : NKOTTI François ;
  • Rapporteur : MPACKO Célestin ;
  • Membre : EPEH NDIP BESSY.

 Article 3 : La présente délibération sera enregistrée et communiquée partout où besoin sera.

Fait et délibéré en séance plénière, le 8 décembre 2017

 LE SECRETAIRE DE SEANCE                                                              

                EDU PIERRE

LE MAIRE, BELLE TITTI

Contact Rédaction de Scores2000 : +237 663 956 404 / 699451920

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2017 3 29 /11 /novembre /2017 03:07

En fait, il s’agit du Renouvellement du Serment d’Expert Judiciaire  dans le Ressort de la Cour d’appel de l’Extrême-Nord à Maroua  qui compte à ce jour 25 Experts Judiciaires  toutes disciplines confondues. Cérémonie organisée en présence de  Mr Gang Foncham Georges, ci-devant Président de la Cour, le 16 novembre 2017 dans le triptyque visant la crédibilité de la profession.

Notons que le Révérend Pasteur Emmanuel NOUMSI  est Expert en police Scientifique, Graphologie, techniques d’authentification, détection du faux et usage de Faux  et surtout Expert en Sceaux. Il convient de signaler qu’en marge des travaux de Prestation de serment présidés par le Président de la Cour, Mr Gang Foncham Georges, en Présence du Procureur Général  Joseph Belporo qui a lui-même prononcé les réquisitions. Un Bureau  de la Compagnie des Experts des Céans  a été mis en place dont le Révérend Pasteur Emmanuel NOUMSI  occupe le fauteuil de Vice-président à côté du Président Semdi Soulaye pour un mandat de deux ans et renouvelable.

Tous les ans ou tous les deux ans au moins, à Douala, Yaoundé, Bafoussam, Garoua et dans d’autres grandes juridictions, des experts judiciaires sont agréés par le Ministère de la Justice dans l’optique de parfaire le système de collecte, de traitement de l’information judiciaire et de la crédibilité des jugements rendus.

Il faut signaler en passant que la Composition du Bureau de la Chambre Régionale des Experts Judiciaires de la Cour d’Appel du Nord est la suivante :

  1. Oumarou Bagoudou, spécialisé en Audits-Contrôles et Finances ; Président ;
  2. Rev. Pasteur Emmanuel Noumsi, Police Scientifique, Faux et Usage de Faux, Authentification et Graphologie, Vice-président ;
  3. Detchou Charles, Electricité et incendie, Secrétaire Général ;
  4. Nya Finke Charles Victorien, Immobilier, Trésorier ;
  5. Djomo Tchewou S., BTP, Conseiller ;
  6. Ndong rené Finances, Auditeur ;
  7. Serge Fozeu, Immobilier, Conseiller

A Nkongsamba il y a quelques mois, dans l’émission radiophonique à forte audience internationale baptisée "Nkongsamba Hebdo", les communicateurs et analystes se sont interrogés sur le rôle de l’Expert Judiciaire, tractant ainsi un article paru dans l’Hebdomadaire Scores2000. Et Dr Ananfah, pressenti pour être un des premiers experts de la localité pour la santé, les risques et accidents a ajouté que leur rôle est d’apporter la preuve à la Cour pour la prise du Verdict ou l’orientation à toute fin utile de l’enquête. Et Me Ndongue Eugène Wilfried de rajouter que comme l’huissier de justice, les officiers de la police judiciaire (Gendarmes, policiers) sont des maillons préliminaires de l’enquête.

Patrice Elongbil Ngoma/CP

Contact Rédaction Scores2000 : +237 663 956 404 / 699451920

 

……………………..Communiqué de Presse : Pour large diffusion

Formation d’Expert International.

1)      Nouveaux formateurs agréés :

M. Abdoulaye BOUHARI

M. Joseph YOSSI

            2) Nous souhaitons homogénéiser un peu plus les cours de formation d’expert international.

Pouvez-vous vous manifester par retour de mail si vous intervenez sur l’unité de formation numéro 3 qui est la suivante :

III INSCRIRE sa MISSION   INTERNATIONALE dans les OBJECTIFS de l'ONU  

UF 5. maîtriser les objectifs de l'ONU                                                                                                                                                                                                               

UC 51  expertises dans le cadre des 17 objectifs du développement durable de l'ONU et coopération internationale

UC 52 global compact, le pacte mondial de l'ONU

UC 53  Transparence, éthique, déontologie, bonne gouvernance, non corruption.

UC 54  Géopolitique de la Paix et développement post conflit.

option : agrément global compact

UF 6. Optimiser son activité                                                                                                                                                                                                                                                    

UC 61  Proposer et répondre aux problématiques de recherches et publications

UC 62  intégrer l'Ordre des experts internationaux, choisir les corps constitués, les comités, les commissions…

 3)      Propositions transmises par notre partenaire Orientation Durable : « Cette semaine nous diffusons deux offres d'emplois pour La Fédération de l'Entraide Protestante, une fédération qui intègre rien de moins que 1 000 établissements et services au sein desquels interviennent 28 000 bénévoles et salariés. 

La FEP intègre aussi bien des acteurs plutôt très reconnus (on citera notamment l'Armée du salut) que de petites associations constituées uniquement de bénévoles.

On recherche donc un CDD, un CDI et beaucoup d'expertise en relations institutionnelles ! 

- un Chef de projet H/F disponible immédiatement en CDD pour une mission de 4 à 6 mois qui nécessite une grande rapidité de compréhension de problématiques diverses ainsi qu'une grande diplomatie. 

- un Secrétaire général adjoint H/F en CDI, un poste qui nécessite les mêmes qualités et une vision de long terme de la vie associative. »

Au cas où ces annonces intéressent l’un d’entre vous… 

Bonne semaine.

Cordiales salutations.

Ordre Des Experts  Internationaux
Fiduciaire Jacques Morand et Cie
rôtisserie 2
CP 5208
CH 1211 Genève 11
Switzerland

Téléphone : + 33 ( 0)4 76 50 11 11
Fax : + 33 (0)4 76 50 85 90
Email : contact@ordre-experts-internationaux.com
Site internet : http://www.ordre-experts-internationaux.com

………………………………………..Communiqué des OSC-Littoral

Nous vous informons qu'en raison de la programmation le 23 novembre 2017 du "Café-Débat"  par l'ONG Un Monde Avenir auquel la plupart des OSC est conviée, le Point Focal Régional-DCL vous prie de noter dans vos agendas que la Coordination Régionale initialement prévue le 23 novembre est reportée au jeudi 30 novembre aux mêmes lieux,  heure et conditions.

En espérant que vous allez tous bien, je viens vous rappeler que le délai pour le retour des tableaux de reporting des activités de vos OSC respectives était fixé hier, 28 novembre.

Compte tenu de l'importance de cet exercice, je me permets de vous renvoyer en pièce jointe le même document. Nul besoin de préciser que lesdites informations sont utiles non seulement pour la visibilité de vos OSC mais également pour l'enrichissement du rapport d'activités de la Région.

Cordialement,

Anicet Omer MENYOU TSALA
Communicateur social
Membre et Militant de l'ONG Un Monde Avenir (1MA)
Secrétaire Exécutif / Dynamique Citoyenne Littoral (DCL)

Tél: (237) 651 978 240 / 696 608 837

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 11:20

Avec les hautes autorités républicaines et la présence particulière de Mr IVAHA Diboua Samuel Dieudonné, Gouverneur de la Région du Littoral, la modération de l'ancien Ministre ABOUEM; la ville de Douala, à l'initiative des CVUC a organisé cette rencontre d'échange et de présentation des réalisations achevées, ou en cours. Avec l'expertise de Outdoor Cameroun, entreprise de Marketing et de Communication.

Sa Majesté Nguime Ekollo Frédéric, Président des CVUC-Littoral et par ailleurs Maire de la Commune de Dibombari a profité de cette opportunité pour attirer l'attention des dirigeants Camerounais sur la capitalisation de nos entreprises. On a écouté avec intérêt la présentation sur les Rapports des travaux de maturation et la recherche de financement des projets communaux et intercommunaux, l'intervention sur les stratégies du développement local et  entrepreneuriat, les présentations des entreprises expertes.

Mme  Béatrice Ketchemen-Tandia qui est hydrologue et Dr d'Etat es Sciences a donné des astuces sur l'accès à l'eau potable et la maitrise des forages; Mr Eric Kepeden de Geospac  est intervenu sur la cartographie aérienne dans les communes et l’agriculture de précision; l'utilisation du numérique, la dématérialisation, la gestion optimale dans les communes, la sécurisation des recettes par un système informatisé ou encore TIC, outil pour faciliter l'inclusion financière, la lutte contre l'exploitation forestière, la Démarche qualité dans les communes, la Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE) et le Contenu local ; contribution du secteur privé au Développement local âpreté par Chief NGUIME EKOLLO Frédéric; etc

Selon Mr Wangue Georges Liberté, Secrétaire Général de la Communauté Urbaine de Nkongsamba, les questions des participants venus de plusieurs Régions du Cameroun, des entreprises outillées au développement des stratégies et des systèmes de gestion, lors de ces trois journées de conférences-ateliers à la salle des fêtes d'Akwa à Douala ont permis de mettre en évidence les goulôts d’étranglement qui plombent le décollage vers l'émergence dans les communes.

A la fin, les points focaux, responsables des stands d'exposition ont été intéressés sur la nécessité de la visibilité de leur municipalité sur le plan local, régional, sous-régional et international. Ce qui passe par l'exploitation d'une bonne vitrine, un personnel expérimenté et motivé, la communication sur le plan interne, externe et en utilisant les supports modernes de communication (affiches, banderoles, journaux magazines, site web et réseaux sociaux).

Nous avons eu un entretien avec Mr NEUWA DJAMGA Giscard, Chef du Service Technique à la Commune de Loum, DIKOUME Kuntz de la Communauté Urbaine de Nkongsamba, Awal Mama, Directeur de l’entreprise de jus de fruits Awal Bio de Loum, Lembe Mbappe qui est Maire de la Commune de Mbanga, Mr TETANG André qui est le Chef Service Développement Local de la Commune de Mombo. Le dossier spécial est publié sur la toile l’adresse www.scores2000.info

Sylvain Timamo à Douala - whasap +237 663956404

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 11:13

Le Budget 2018 de la Communauté Urbaine de Nkongsamba est adopté par 17 voix/17 depuis quelques jours, il est arrêté à la somme de 694 898 344 FCFA (six cent quatre-vingt dis-huit millions huit cent quatre-vingt dix-huit mille trois cent quarante quatre francs). Séance Présidée par le Dr KOLLO Basile, Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Nkongsamba, en présence de Irénée Galim Ngong, Représentant la tutelle et sous la modération de Mr Wangue Georges Liberté, Secrétaire Général de ladite institution.

En comparaison au budget de l'exercice 2017 en cours d'exécution et dont le montant est de 770 598 344 (sept cent soixante dix millions cinq cent quatre-vingt dix-huit millions mille trois cent quarante quatre francs), in consacre une diminution de FCFA 75 700 000 en valeur absolue, soit 9,82 en valeur relative.

Cette variation significative vers la baisse trouve son fondement dans les principales mesures prises par le Gouvernement de la République en vue de traduire concrètement et opérationnellement la réduction du train de vie de l’État dont la mise en relief actuelle constitue le fil conducteur des résolutions prises au cours du Sommet des Chefs d’Etat de la CEMAC de décembre 2016 sur la situation macroéconomique préoccupante de la sous région, amplifiée par le Programme que le FMI vient de mettre en place avec le Cameroun pour résorber le déficit budgétaire.

Cette tendance est d'ailleurs accentuée par la Lettre Circulaire N°00005183/LC/DCTD du 04 octobre 2017 relative à la préparation et à l'exécution des budgets communaux au titre de l'Exercice 2018 qui a revu à la baisse le montant trimestriel de la dotation Générale de Fonctionnement (DGF) à servir aux Communes d’Arrondissement de Nkongsamba dès janvier 2018. Ce montant pour ce qui concerne la Communauté Urbaine de Nkongsamba passe de FCFA 7 500 000 à FCFA 3 750 000 par trimestre et par Commune d’Arrondissement, soit une diminution annuelle non négligeable de FCFA 4 500 000.

Prenant la parole, le Préfet du Moungo, Mr Irénée Galim Gong a attiré l’attention des Grands Conseillers et de l’exécutif communautaire sur les manquements, notamment l’éclairage insuffisant dans la ville de Nkongsamba, les mauvaises conditions d’hygiène et de salubrité, les nids de poule qui jonchent la chaussée. Pour lui, il faudrait œuvrer à avoir au moins 10 taxis de ville afin que les usagers en costumes ou les personnes malades n’aient pas pour seul moyen de locomotion la moto. On a suivi aussi les Rapport des travaux en commission et les interviews de Moussa Issa Malam, Fowoa Aimé René, Mbongo Huberte.

En dehors du Maire Wandji Alain Thomas de Nkongsamba2ème, ses collègues El Hadj Oumarou Dandjouma de Nkongsamba1er et Mboula Elise-Henriette de Nkongsamba3ème étaient une fois de plus absents, mais avaient donné procuration aux conseillers provenant de leur Commune. Ndjeme Léopold par ailleurs président controversé de  de la Croix-Rouge ou de la Presby-Littoral et impliqué dans l’organisation de la 9ème Ascension du Mont Manengouba du 11 novembre dernier était absent…

Mr Evina Raymond, s'exprimant au nom de la Commission des finances a relevé les points important de ce budget, il connait une baissé, mais le chalenge reste toujours le choix de s priorités dans l'exécution... Le Délégué du Gouvernement, ordonnateur étant accusé à tord ou à raison des choisir  les rubriques bénéfiques pour les prestataires...

Dr Kollo Basile, Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Nkongsama, sous le contrôle des Grands conseillers, des invités spéciaux et de son Receveur Municipal Akolea Jeannot, s’est engagé a respecter avis, recommandations et instructions de la tutelle des communes. Cette journée s’est achevée par un repas copieux au profit du restaurateur habituel de la maison…

Madola Marie Claire, stagiaire

Contact Rédaction Scores2000 : +237 663 956 404 / 699451920

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 11:09

Note d'Information, pour diffusion immédiate : Bonjour chers membres et sympathisants de l'Ajsc. Ci dessous le rapport de l'Assemblée générale de l'Ajsc tenue à Sangmelima le 18 novembre 2017. Bonne exploitation.

RAPPORT DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE L’ASSOCIATION DES JOURNALISTES SPORTIFS DU CAMEROUN
Le 18 novembre de l’an 2017 s’est tenue dans la salle des actes de la mairie de Sangmélima chef lieu du département de la Mefou et Afamba l’assemblée générale ordinaire des journalistes sportifs du Cameroun (Ajsc). Prévue à 9h30min, c’est aux environs de 11h que les travaux ont été ouverts officiellement par le deuxième adjoint au maire de la commune de Sangmélima Monti Akoulou Cosmas.

 

A l’ordre du jour, on avait cinq grands points
1-La prière
2- mot du président national de l’Ajsc
3- Mot de bienvenu du représentant du maire de la commune de Sangmélima
4- Bilan des différentes coordinations
-Centre
- l’Ouest
- Le Sud-ouest
- Le Nord-Ouest
-Le Littoral
Après l’exécution de l’hymne nationale du Cameroun par l’assemblée, la prière a été faite par le vice président de l’Ajsc coordination du Nord Ouest . ce dernier dans la langue de Shakespeare a remercier Dieu pour l’organisation de cette assemblée Générale et surtout pour le fait qu’ila voulu que cela se tienne dans la ville de Sangmelima. Il a demandé que sa sagesse accompagne les membres de l’assemblée afin que les travaux se déroulent bien et que les résolutions prises soient faites pour la bonne marche de l’Association dans son ensemble.
Bien avant le discours d’ouverture des travaux, une minute de silence a été observé en mémoire du membre de la coordination du Sud Ouest décédé de même qu’en mémoire du petit frère de Mathieu Nathaniel Njog, le Secrétaire générale nationale adjoint empêché pour la cause.
dans son mot de bienvenue, le président de la coordination du centre Janvier Njikam s'est dit heureux de la présence massive des membres des differentes coordinations. il a remercié le maire de Sangmelima pour son implication personnelle dans la réussite de cet événement. il a souhaité que les travaux se déroulent dans la quiétude.
Au sujuet de l’Ajsc national Eric Martial Djomo qui présidait les travaux dans son discours a rappelé que l’association est présente dans sept régions et qu’elle connait de nombreux problèmes. Notamment de fonctionnement (toutes les coordinations),les problèmes financiers puisque le bureau nationale ne perçoit pas toujours les cotisations des membres reversées dans les coordinations régionales. Dans ce chapitre la coordination du Littoral a été citée comme mauvais exemple. Le président a pareillement rappelé à l’assistance que la dette de l’Ajsc au plan international s’élève à plus de 1345 dollars.
Activités
Dans son discours de circonstance, Eric Martial Djomo a parlé des activités menées par l’association et notamment du tournoi inter medias remporté par l’Ajsc Littoral à Limbé.

Mot de bienvenue du Maire de Sangmelima.

Après avoir remercié le comité d’organisation de l’Assemblée générale sur le choix porté sur la ville de Sangmelima, le deuxième adjoint au maire de la commune de Sangmélima Monti Akoulou Cosmas a invité tous les membres à être sage. Il a émis le vœux de voir le journalisme sportif prospérer et surtout à œuvrer pour la promotion du sport.

Rapports d’activités

Dans la suite des travaux, l’on est revenu sur le rapport des activités des différentes coordinations, c’est la Coordination du Centre qui a ouvert le bal
Janvier Njikam le président de cette coordination a rappelé que depuis la tenue de l’Ag extraordinaire de Douala, la coordination du centre a pris la résolution de prendre part à toutes les activités organisées par l’Ajsc sur le plan national. Elle a pris part au Timef organisé à Limbé.
Dans le cadre de la relance des activités dans la région du centre, cette coordination a organisée un séminaire sur la responsabilité du journaliste sportif. Cette coordination a pareillement relancer les activités dans la coordination du Sud via l’assemblée générale qui se tient dans cette partie du Cameroun.

Rapport du Nord-Ouest

Le délégué du Nord-Ouest présent a rappelé que sa coordination compte à nos jours 20 memebres. Et que ces derniers siègent tous les jeudis de la semaine. Malgré le montant de 1000 francs cfa qu’ils cotisent pour être en règle, beaucoup de leurs membres n’ont pas toujours de cartes. Ayant été porté au poste de Vice président de la coordination après le décès de Christopher Ndikum le Bureau exécutif de leur coordination n’a jamais été installée. Ce dernier a aussi posé le problème de statut et de règlement intérieur de l’Ajsc dont leur coordination ne dispose pas.

Rapport Littoral

Le rapport du Littoral a été présenté par Hervé Villard Njiélé le secrétaire général de la coordination du Littoral sous l’onction de Narcisse Oum Vice Président et chefde
délégation.
Après la minute de silence demandée en mémoire du fils du vice président nationale Matute et du petit frère de Mathieu Nathanaël Njog adjoint au Secrétaire générale nationale, a laissé entendre que la coordination du Littoral connait des soucis de fonctionnement comme toutes les coordinations de l’Ajsc.
Au Chapitre des réalisations, il est revenu sur les différentes formations engagées dans la région du Littoral et les conférences avec les acteurs du sports pour avoir les informations fraiches de premières mains. Les problèmes de respect de l’éthique et de déontologie professionnelle qui minent le métier.

Résolutions

Au terme des travaux de l’assemblée générale de l’Association des journalistes sportifs du Cameroun tenue à Sangmélima le 18 novembre 2017 les recommandations ci après ont été adopté.

1-les coordinations régionales sont appelées à reverser au bureau national les contributions perçues pour l’établissement des Cartes Ajsc et aips pour la biennale 2016-2017. Ce d’autant plus que l’Ajsc a une dette de près 1345 dollars auprès de l’Aips. Cela doit être fait avant la date du 1er décembre2017 pour faciliter la production des prochaines cartes

2- L’assemblée générale recommande au Bureau exécutif national la mise sur pied d’un comité ad hoc pour statuer sur la délivrance des cartes aux membres de l’Ajsc.

3- Le bureau national tiendra une réunion extraordinaire à la veille de la finale de la coupe du Cameroun à Yaoundé pour résoudre la crise de leadership en cours dans cette coordination.

4-L’assemblée générale demande au bureau Exécutif d’envoyer dans les heures qui suivent une copie du statut et du règlement intérieur de l’Ajsc aux secrétaires généraux des différentes coordinations de l’Ajsc pour leur permettre de mieux connaitre l’association.

5- La coordination Ajsc Nord-Ouest doit proposer au bureau exécutif trois dates pour une descente en vue de l’installation des membres du bureau exécutif de leur coordination.

6- La commission du Bureau exécutif qui va au centre poursuivra sa mission dans la coordination du littoral Pour ramener la sérénité perdue. Les membres de cette coordination devront proposer trois dates au bureau national pour faciliter le déploiement de ses membres.

7- L’assemblée générale décide de la création d’un autre Forum Watssap de l’association dès le samedi 18 novembre au soir. Ce groupe dénommé Ajsc national officiel sera administré par tous les présidents des différentes coordinations et le secrétariat du bureau exécutif national. Ces derniers sont chargés d’y ajouter leurs membres.

8- L’assemblée générale adopte le nouveau logo de l'association et charge le Bureau National d'effectuer les modifications proposées et de le valider .

9- L’Assemblée générale a invité les responsables des différentes coordinations de l’Ajsc à faire parvenir au bureau national leur programme d’activités avant le 15 décembre 2017 pour faciliter le calendrier annuel des activités de l’ajsc pour l'année 2018.

10- La ville de Bamenda a été choisi pour la tenue de la prochaine assemblée générale en Aout 2018.
L'assemblée générale charge par ailleurs le bureau exécutif national de choisir la prochaine ville hote du TIMEF entre Obala et Buea.

11- Le président National conduira la délégation de l'Ajsc au Kenya pour la tenue du congrès AIPS Afrique.

12- Le Rapport de l’Assemblée générale sera publié en français et en Anglais

Fait à Sangmelima le 18 novembre 2017
Pour l’Ajsc
Eric Martial DJOMO
Journaliste
Président National AJSC
699444557

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 11:03
Le président de l’Union démocratique du Cameroun (UDC), a convié les personnalités politiques comme Elimby Lobe, Hubert Mono Dzana, Célestin Bedzigui, Jeanne Nsoga, Pierre Flambeau Ngayap et Hilaire Kamga pour revisiter les accords des assises de la Tripartite de novembre 1991 qui avait sauvé le Cameroun d’une guerre civile.

Le Palais des Congres de Yaoundé abrite le lundi 13 novembre 2017 à partir de 13h, une Conférence débat politique. A l’initiative du Docteur Adamou Ndam Njoya, le président du parti politique l’UDC (Union Démocratique Camerounaise), des acteurs politiques vont se retrouver pour revisiter les Accords de la Tripartie de novembre 1991.

«Sont attendus entre autres personnalités, Célestin Bedzigui, Dr sénateur P.Flambeau Ngayap, Pr Hubert Mono Dzana, Jeanne NSOGA, Dr Hilaire KAMGA» précise la note de la direction de l’UDC qui annonce ce rendez-vous.

En rappel, au début des années 1990 quand le vent de la démocratie souffle sur le continent africain, notamment sur les pays francophone, l’opposition exige aux régimes en place, l’organisation des conférences nationales pour trouver des solutions aux différentes revendications. Des revendications qui portaient entre autres sur le retour au multipartisme, la fin de la dictature et surtout la fin de la présidence à vie.

Au Cameroun, le régime Biya au pouvoir depuis 1982, avait déclaré cette conférence nationale sans objet. Il avait proposé en lieu et place, une Tripartite. Après l’avoir boudée, l’opposition finit par accepter cette proposition. Au terme de la Tripartite, plusieurs résolutions avaient été prises dont la plus importante portait sur la réforme constitutionnelle.

A nos jours, soit 26 ans après, certaines résolutions de la Tripartite ont été appliquées d’autres attendent encore dans les tiroirs.

Le Dr Adamou Ndam Njoya estime qu’il est temps de les ressortir des tiroirs afin d’amener le régime Biya qui est encore au pouvoir, à respecter ses engagements en mettant en pratique ces autres résolutions qui attendent depuis 26 ans.

Mais, la direction de l’UDC reconnait que la tripartite de 91 avaient sauvé le Cameroun d’une guerre civile. L’UDC estime donc qu’on peut s’inspirer du modèle de la tripartite pour trouver des solutions à la crise anglophone.

«C’est l’occasion pour nous, avec les personnalités politiques de tous bords, surtout avec les acteurs qui étaient à la tripartie de 1991, de revisiter les Accords issus de cette Tripartite pour voir qu’est ce qui est fait, pourquoi ce qui était convenu n’est pas appliqué, pourquoi ce qui devait être fait n’est pas fait. Et par rapport à la situation du Cameroun aujourd’hui, cette Conférence débat est aussi une occasion de voir comment attirer l’attention sur la nécessité de dialogue républicaine comme moyen de résoudre les problèmes qui se posent à la Nation» explique Adamou Koupith, membre de l’UDC.
Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net

Lu par la Rédaction de Scores2000 : +237 663956404/699451920

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 11:02

Tchad, Mali, Mauritanie, Niger, ou encore le Sénégal, l'organisation internationale Interpol a démantelé un réseau d'esclavage dans plusieurs pays d'Afrique. 40 personnes ont été arrêtées et 500 personnes libérées. "Cette opération internationale, aussi dénommée 'opération Epervier' s'est déroulée début novembre sur cinq jours. Elle a été financée par le ministère des Affaires étrangères allemand et coordonnée en grande partie depuis le siège d'Interpol, ici à Lyon (Rhône)", détaille Étienne Prigent. La moitié des 500 personnes libérées était des mineurs, forcés de s'adonner à la mendicité ou à la prostitution.

Un mineur sur le point d'être vendu et sauvé

Dans un communiqué Interpol cite notamment le cas de ce mineur de 15 ans. Voué au travail forcé, il était sur le point d'être vendu et a été sauvé in extremis. "Cette opération a aussi permis de mettre à jour un certain nombre d'autres réseaux de crimes organisés, ce qui va donner lieu à d'autres enquêtes et on peut l'espérer, d'autres démantèlements", poursuit le journaliste.

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 10:11

Dr GALIM NGONG Irénée, le Préfet du Moungo a débuté lundi 30 octobre dernier, une tournée de prise de contact et d'animation socioéconomique dans son territoire de commandement.

Il s'est rendu il y a quelques jours en compagnie de son Etat Major et d'une dizaine de Délégués Départementaux dans les arrondissements de Dibombari, Bonalea, Mbanga, Mombo et de Njombe-Penja en ce qui concerne l'Etape du Moungo-Sud.

Tout au long des deux premières qui l'ont conduit respectivement dans les Arrondissements de Dibombari, Fiko Bonalea , Mbanga et Mombo, il a noté l'ensemble des plaintes et attentes de ses administrés avant de prodiguer à tous quelques conseils et recommandations utiles.

Au sujet des plaintes des populations des unités administratives déjà visitées, l'on note entre autres : les problèmes de manque d'eau potable dont la durée n'est plus explicable selon les populations. Depuis près de 5 ans par exemple, certains quartiers de la ville de Mbanga manquent d'eau potable. A ces problèmes d'eau s'ajoutent ceux liés à l'insécurité, aux infrastructures routières pour la circulation et l'acheminement des vivres des villages vers les villes et à l'exode rural.

Comme recommandations, tout en souhaitant que son action et par conséquent celles des populations trouvent un écho favorable dans le développement et la cohésion sociale de l'unité, M. GALIM NGONG a rappelé à tous l'importance du vivre ensemble dans la paix pour des lendemains enchantées.

Le Préfet du Moungo a également appelé les Chefs Traditionnels à préparer leurs successions pendant qu'il est encore temps. En effet, dit-il, les Services de la Préfecture du Moungo et de plusieurs Sous-Préfectures sont assiégés tous les jours par des plaintes liées aux problèmes de succession dans les Chefferies. "Et pourtant, une succession bien préparée assure l'immortalité d'un Chef. "N'ayez pas peur de la mort les Majestés" a-t-il insisté.

Au sujet des Agents de l'État qui désertent les lieux de services, le Préfet du Moungo leur a envoyé le message de l'amour du service public. Ce phénomène est récurent dans le Moungo-Nord avec une absence remarquable des fonctionnaires à leur poste de travail. Soient ils sont dans les snacks et hôtels, soient ils sont dans leur seconde activité, les prestations de services ou tout autre business contribuant gagner beaucoup d'argent. A Melong chez le Maire Kuete Jean, à Loum Chez le Maire Kuate Wambo Guy Mesmin, à Baré-Bakem chez le Président Ngam Paul, à la Communauté Urbaine de Nkongsamba chez le Dr Kollo Basile, à Nkongsamba2ème chez Wandji Thomas ou à Manjo chez Sa majesté Ebako Charles, le représentant de l'Etat a demandé de se mettre véritablement au trvail pour le bien être des populations

Sylvain Timamo

Contact Rédaction de Scores2000 : +237 663956404/678894092/699451920

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens