Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 09:29

Mr Dipoko André Calvin a présidé le 1er octobre dernier, entre 13 et 17 heures, la cérémonie protocolaire de célébration de la journée internationale de la personne âgée. Autour de 45 membres, du président Ditchou David et Mme Eboa Hélène de la commission des affaires sociales de la commune d'arrondissement de Nkongsamba 1er, des responsables du Moungo Sud. On a retenu que le délégué des affaires social, Mr Dipoko André Calvin est un brave homme au service de ses citoyens, qu'il est partout où c'est nécessaire, avec les jeunes comme les vieux pour des problèmes qui sollicite son expertise; D’ailleurs il a été annoncé que les vieillards se retrouvent tous les jeudi à la délégation départementale du Moungo pour parler de leurs problèmes. Le discours de circonstance en dit long sur les questions abordées.

Par résolution 45/106 du 14 décembre 1990, l'Assemblée Générale des Nations-Unies décidait de la célébration le 1er octobre de chaque année de la journée ...

Discours du Président DITCHOU David :

Mr le Sous-préfet de l'arrondissement de Nkongsamba 1er,

Mr le Délégué Départemental des Affaires Sociales du Moungo,

Honorables Députés à l'Assemblée Nationale du Cameroun,

Chers Invités,

Mesdames et Messieurs.

Nous sommes très flattés que vous soyez venus si nombreux à la clôture de la célébration de la Journées Internationale des personnes âgées sous le thème : "Construire l'avenir en capitalisant les expériences et les contributions des personnes âgées".

Votre présence massive témoigne l'importance que vous accordez à l’Association des personnes âgées et son développement.

En effet, l'Association des personnes âgées que nous avons le privilège de construire a été déclarée pour reconnaissance administrative le 10 juillet 2008 sous le Récépissé de Déclaration N°32 de Mr le Préfet du Département du Moungo.

Mesdames et Messieurs,

Par Résolution 45/106 du 14 Décembre 1990, l'Assemblée Générale de l'ONU a décidé de la célébration le 1er Octobre de chaque année de la journée internationale des personnes Âgées (JIPA).

Ladite résolution répond à la préoccupation grandissante de la Communauté Internationale à l'égard du vieillissement dont les premières manifestations à l'échelle planétaire se sont traduites prés d'une décennie plut tôt, par le sommet mondial sur le vieillissement, tenu du 26 juillet au 6 aout 1982 à Vienne en Autriche.

La volonté de l'O.N.U de voir les états prendre désormais en compte les préoccupations liées au vieillissement dans leurs politiques et programmes en vue d'apporter des réponses adéquates aux problèmes et attentes spécifiques des personnes âgées.

A ce titre, et dans la perspective de la déclaration de la 27ème Edition, les personnes du 3ème age sont perçues comme des charges sociales au lieu de voir en elles de véritables actions et bénéficiaires du développement qui se lie à travers les objectifs du millénaire pour le développement....................................

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 09:22

KOMBOL Jean Raymond présente :

DEFINITION ASSISTANTS CLUB

L’Assistant club est le premier niveau de qualification de la FECAJUDO et permet d’évoluer dans l’enseignement du judo au Cameroun.

L’Assistant club apprend le métier  d’enseignant  de judo selon le modèle du judo et du jujitsu au Cameroun.

L’Assistant Club assiste  le professeur de son club pour l’enseignement du judo-jujitsu auprès des enfants baby judo, des mini poussins, des poussins, des  Benjamins et  des Minimes.

L’assistant club ne peut exercer que dans le club dans lequel il est licencié.

L’enseignant de judo du club est le tuteur de l’apprenant.

L’assistant de club n’est pas habilité à délivrer les grades de judo.

COMPETENCES 

Etre capable de conduire une séance d’animation et d’initiation  du judo du baby, des mini poussins, des poussins, des Benjamins et des Minimes.et les faire évoluer en toute sécurité.

connaître les caractéristiques morphologiques et psychologiques des enfants de 4 à 15 ans

savoir communiquer

connaître l’environnement du judo au Cameroun  (la ligue départementale, le club, la licence sportive, etc.)

CONDITIONS D’ADMISSION

Etre âgé de 18 ans au moins

Avoir au moins la Ceinture marron

Etre à jour de sa licence sportive de judo

Etre à jour de son assurance responsabilité civile

Avoir l’autorisation de son club pour passer le certificat d’assistant club

Les sportifs d’autres disciplines sont également admis à ces stages

AUTRES ACTIVITES

VISITE TOURISTIQUE DE NKONGSAMBA

Organisation d’un circuit touristique de Nkongsamba jusqu’au village Manengouba

SOIREE DE GALA

Organisation d’une soirée de gala pour la remise des parchemins aux apprenants

VENTE DES KIMONOS D’OCCASION

Il y aura une vente en gros de kimonos d’occasion et d’équipement de sport pour les stagiaires

PROGRAMME 

 

LUNDI   

MARDI  

MERCREDI  

JEUDI   

VENDREDI  

MATIN

Accueil des participants

 

Présentation des objectifs du stage

 

Le sport au Cameroun

le judo au Cameroun

 

 

 

 

 

Caractéristiques morphologiques et psychologiques des enfants de 5 à 15 ans

 

 

pédagogie

savoir élaborer un cycle d’entraînement

 

 

 

 

Visite touristique

De la ville et du village Manengouba

 

 

 

Pédagogie du baby

Pré poussins, poussins,

Benjamins, minimes

Examen final

 

 

 

Contrôle des compétences acquises

 

Rôle d’une fédération sportive au Cameroun

SOIR

 

La Préparation physique chez les jeunes

 

 

 

 

Les principes fondamentaux du  judo et jujitsu debout

 

Autre sport

 

Les principes fondamentaux du  judo

Et jujitsu au sol

 

Autre sport

 

 

Les principes du Nage-no-kata

 

 

Gala  de fin de stage et remise des parchemins

                                                                                                                                   

 FRAIS DE FORMATION

Les frais de formation s’élèvent à  10 000  Frs CFA

FRAIS DE SEJOUR

Hôtel et restauration : 15 000frs par jour

NB :    CE STAGE SE DEROULERA DU

- LUNDI  23 AU VENDREDI 27 OCTOBRE  A NKONGSAMBA POUR LE CYCLE COURT DES ASSISTANTS CLUBS

-  LUNDI 30 OCTOBRE AU  VENDREDI 3 NOVEMBRE A YAOUNDE POUR LE CYCLE LONG DU BREVET FEDERAL DE    PROFESSEUR DE JUDO QUI S’ACHEVERA EN AOUT 2018               

                      LA TEAM JR CONSULTING

          KOMBOL Jean Raymond

BEES 2 Entraîneur de Judo

Diplôme Universitaire de Préparateur physique et mental

BACHELOR Management du sport business

MASTER 2 de Sport - Management et Marketing   

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 09:21

D'abord, c'était la cérémonie de remise de médailles à certains gardiens de prison dans le département de Moungo, plus précisément à la place des fêtes de Nkongsamba. Le 06 septembre 2017,  sur le même lieu,  c'est l'installation du commandant du Groupement de gendarmerie de Nkongsamba, Mr   Beyem  Ebanga Armand par le Colegion Mr AbinaAhanda François en présence du Colonel Mebebe Michel, Commandant du Régiment d'Artillerie Sol-Sol.

Tout a commencé à 11h26 minutes avec l'arrivée des invités, autorités administratives, traditionnelles et religieuses, suivie de l'exécution de l'hymne national. Par la suite, la passation de commandement par un discours du Colonel Commandant de la Région du Littoral. Celui-ci commence d'abord par remercier le Chef de l'État pour la confiance, et fait un bref rappel sur les situations préoccupantes de l'État à savoir, les émeutes et autres dans la région du Nord-Ouest et Sud-Ouest. Bien plus, il fait la bibliographie de l'heureux du jour en la personne de Mr Beyem Ebanga Armand ; Né le 9 janvier 1972 à Doumé, ce dernier a eu son baccalauréat au lycée de Yokadouma dans la Région de l'Est, en 1990, il fait les études en faculté de lettres et de sciences humaines à l'Université de Yaoundé, en 1993, date à laquelle il a son concours d'entrer à l'EMIA. Ce qui lui a permis d'être Commandant de compagnie, Commandant de groupement de gendarmerie territoriale, Chef du personnel à Garoua et aujourd'hui Commandant de Groupement Gendarmerie Territoriale de Nkongsamba. Marié et père de deux enfants.

Toujours dans son discours, le Colonel Abina Ahanda François, Commandant de la Région du Littoral profite pour prodiguer des conseils au commandant Beyem  Ebanga Armand << avoir la maîtrise de l'environnement du travail, faire respecter les règles du jeu collectif, communiquer (causerie morale avec les autorités), être en conformité avec les règles et doctrines de la gendarmerie, sécuriser les personnes et les biens, lutter contre la grande criminalité en sachant que le Moungo abrite des grands malfrats>>. Après ce fameux discours, place au défilé militaire avec à sa tête le tout nouveau Commandant de gendarmerie de Nkongsamba. La remise du bouquet de fleur par l'épouse du commandant et les photos de famille ont bouclé la cérémonie. Ce haut gradé des forces de défense arrive sur les flancs du Mont Manengouba alors que la ville va bientôt abriter un événement sportif international de grande importance  qui demande à être sécurisé, l'ascension du Mont Manengouba du 11 novembre prochain. Il sera à cet effet jugé entre humaniste et efficacité... Le Colegion a saisi cette opportunité pour visiter les services et prendre le pouls des besoins.

Ongomele Marie Cécile, Stagiaire

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 09:15

Le partenariat déjà scellé entre le véritable leader de la téléphonie au Cameroun jusque-là apparemment inconscient de sa position, Camtel, et le poucet du même secteur Yoome va faire mal.

En réalité, les opérateurs de la téléphonie mobile au Cameroun, Orange Cameroun, Mtn Cameroun et Nexttel doivent-ils partiellement leur existence à Camtel ? Le mode opératoire dans la gestion de la fibre optique en laisse l'impression. De plus en plus, il se murmure que Camtel réclame au-delà de 1,6 milliard à Orange Cameroun. Dure sera la concurrence dans les prochains mois. Si elle est saine et sur ce que nous renseigne le passé, Camtel aura tout le mal à tenir. A moins de se faire entraîner par YooMee Cameroun.

A titre personnel, j'ai été parmi les tout premiers curieux à consommer les produits Camtel et partagé mes bonnes impressions, sur le feu de l"action, dans le Messager de Pius N. Njawé. Quelle ne fut pas ma surprise. Par exemple, le téléphone qui chauffe après quelques minutes de conversation etc. Récupéré pour échange, le service après vente s'est avéré inopérant.

Tant mieux si le partenariat hors SYSTÈME GMS Camtel et YOOME peut profiter aux consommateurs des produits du téléphone.

De coq à l'âne, un phénomène particulier observé à 5h30 ce dimanche 8 septembre 2017. A la coupure électrique, tous les oiseaux ont cessé de chanter. Au loin, un coq a continué son cocorico. Les oiseaux ont repris leur chant au lever du jour. Quelle explication ?

Fernant Nenkam/CP

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 14:09

L’an deux mil dix sept, les mercredi et jeudi trente et trente un août, il s’est tenu dans la salle de délibération de la Commune d’Arrondissement de Nkongsamba 2ième, le séminaire de formation des journalistes sportifs du Littoral-Ouest sur la collecte, le traitement et la diffusion des informations relatives aux événements sportifs avec pour point d’ancrage, le cas de l’Ascension du Mont Manengouba, sous la bienveillance du Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkongsamba 2ième et du Maire de séant.

  1. AGENDA DU SEMINAIRE
    Etalé sur deux jours, le séminaire comprenait les articulations suivantes :

1ière journée :

  1. Exécution de l’hymne national du Cameroun,
  2. Mot de bienvenu du président de l’ASSEPM,
  3. Exposé du thème 1 : Le management sportif.

2ième journée

  1. Accueil et installation des participants,
  2. Exposé 2 : Tourisme sportif et enjeux communicationnel,
  3. Exposé 3 : La Croix-Rouge, Rôle et Mission.
  4. Exposé 4 : Athlétisme et enjeux de développement local.
  1. DEROULEMENT DU SEMINAIRE
  1. De la cérémonie protocolaire

Etendu sur deux jours à savoir les 30 et 31 aout 2017, le séminaire a été ouvert mercredi à 14h 06 minutes avec l’exécution de l’hymne national du Cameroun.

  1. Du mot de bienvenu du Président de l’ASSEPM.

Après s’être acquitté de ce devoir républicain, le Président de l’ASSEPM, M. NGONGANG Claude Bernard, a présenté son mot de bienvenu à la dizaine des journalistes et autorités traditionnelles présents pour ce premier jour, sans manquer de souligner l’importance de cette rencontre, notamment au moment où, plus que par le passé, le sport est devenu au Cameroun un élément culturel. Il a exprimé le vœu que ce séminaire soit le tremplin pour capaciter les journalistes sportifs pour un rendu efficient et efficace des informations sportives, surtout en contexte de préparation de l’Ascension du Mont Mangengouba et de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 que le Cameroun devrait abriter en 2019.

  1. De l’exposé 1 : Le Management sportif. 

Thème ouvroir du séminaire, il a été présenté par Sylvain TIMAMO TEDJON, Directeur de Publication de Scores2000, Expert en Communication touristique et entrepreneur culturel. L’orateur de ce premier jour a axé son intervention sur deux points :

  • L’approche définitionnelle du concept de management sportif.
  • L’importance et les enjeux du management dans le domaine sportif  en général et celui de l’Ascension du Mont Manengouba en particulier.

La série des questions réponses a permis à l’orateur de repréciser certains points et de lever les équivoques.

  1. De l’exposé 2 : Tourisme sportif et enjeux communicationnel.

Le premier thème de cette deuxième journée, le tourisme sportif et enjeux communicationnel dans le contexte de la mondialisation, a été exposé par Georges Auréole LEKAMA, Enseignant-chercheur en sociologie et communication, spécialiste du tourisme. Ce dernier a édifié les participants sur les concepts clés du tourisme. Revisitant de fond en comble le secteur touristique camerounais, démonstration a été faite sur l’importance de ce secteur sur le développement socioéconomique du Cameroun.

Le deuxième moment a été la mise en relief du tourisme et de la communication pour la promotion, la valorisation du patrimoine culturel et naturel d’un lieu. L’importance de la communication et partant du journalisme a été ainsi mis en avant, quant à leur vocation à offrir à voir et à comprendre les différents biens culturels et naturels d’une région à travers des événements sportifs et touristiques à l’instar de l’Ascension du Mont Manengouba.

  1. De l’exposé 3 : La Croix-Rouge, Rôle et Mission.

Léopold NDJEME, entre autre Président départemental de la Croix-Rouge du Moungo a édifié les participants sur  la nature, le rôle et la fonction de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge pour les pays musulmans dont l’on peut retenir fondamentalement sa vocation humanitaire qui se décline au secourisme, l’accompagnement des événements regroupant plusieurs personnes en un lieu à l’instar des manifestations sportives, mais aussi lors des accidents et des catastrophes.

  1. De l’exposé 4 : Athlétisme en contexte de développement local.

Ce quatrième thème a été exposé par Yves-Désiré EKWE EKWALLA, Directeur de la communication à Fédération Camerounaise d’Athlétisme (FCA). Dans son propos, il a présenté de fond en comble la notion de l’athlétisme, les différents facteurs et acteurs de son développement dans une région. Rejoignant le sociologue, il a montré que le Moungo devrait en général promouvoir ce type d’événement en raison de sa dotation en montagne, ce qui devrait permettre de mettre les athlètes de ce département en jambe pour des compétitions plus grandes comme l’Ascension du Mont Cameroun et autres. Dès lors, il a exhorté les autorités administratives, politiques et sportives à jouer leur partition pour la réussite et le succès de l’Ascension du Mont Manengouba qu’il appelle de tous ses vœux.

Quelques conseils pratiques ont été donnés aux athlètes qui ont répondu présents à ce rendez-vous. Il les a exhortés notamment au travail, à l’organisation et surtout l’acquisition de leur licence.

Après ce dernier exposé, une série de questions – réponses a permis aux uns et aux autres de repréciser leur propos et d’améliorer de ce fait la compréhension des différentes communications.

Prenants la parole pour le mot de fin, le Présidents de l’ASSEPM, Mr NGONGANG Claude Bernard a remercié les uns et les autres, tout en promettant qu’après ce premier séminaire, d’autres seront organisés en direction des différents acteurs locaux de l’athlétisme du Moungo et de l’ouest afin de maximiser les points forts du département du Moungo pour la réussite de l’ascension prochaine du Mont Manengouba.

Fait à Nkongsamba ce 31 aout 2017

La secrétaire de séance

Madola Marie Claire (Contact : +237 696234411)

www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 14:04

Thème Général : ‘’ Jeunesse et émergence !!! ‘’

 CONTEXTE

Dans le souci de l’émulation sportive de ses filles et de ses fils, le Département du Moungo s’est engagé à promouvoir des activités sportives à l’instar de l’Ascension du Mont Manengouba. En effet, cet ancien fleuron de la vie économique et politique du Cameroun en plein redynamisation - Nkongsamba, ancienne 3ième ville du Cameroun, le Moungo l’un des grands départements du Cameroun  - doté d’un fort potentiel culturel et naturel, à l’instar du Mont Kupé, le Mont Nlonako et le Mont Manengouba, véritable atout pour la promotion du tourisme sportif, notamment les courses de montagne. Le Cameroun, qui s’illustre déjà dans ce domaine à travers l’Ascension du Mont Cameroun, voit là s’ouvrir des nouvelles opportunités de développer, par le truchement de l’Ascension du Mont Manengouba, la promotion d’autres sites et l’émulation sportive autour d’autres sommets d’envergure.

C’est dans ce contexte que le Moungo depuis huit éditions travaille à se frayer un chemin qui devrait faire de lui, une véritable destination touristique sportive au Cameroun.

INTERET

 Dès lors, cette manifestation d’envergure présente un intérêt certain :

Sur le plan sportif : la 9ième édition de l’Ascension du Mont Manengouba aidera à inscrire définitivement cette course de montagne dans le cercle très réservées des manifestations sportives d’envergure ;

Sur le plan culturel : au delà de la manifestation sportive, l’Ascension du Mont Manengouba s’affirme comme l’une des vitrines de tout le Moungo : art de vivre, danse et rythme, patrimoine naturel et culturel, son histoire, etc.

Sur le plan de la communication : la 9ième édition de l’Ascension du Mont Manengouba se présente comme une vitrine de promotion des atouts socio-économiques et culturels du département du Moungo.

Sur le plan économique : cet événement vise l’émulation des activités économiques du secteur du tourisme, notamment les transports, l’hôtellerie et la restauration, l’animation, l’artisanat, etc.

Au niveau des collectivités territoriales décentralisées, les communes abritant la course verront leur image promue, le développement des activités touristiques, etc.

OBJECTIFS

  • Offrir un véritable galop d’essai des athlètes des régions du Nord-ouest, de l’Ouest, du Sud-ouest et du Littoral les préparant aux compétitions plus relevées à l’instar de l’Ascension du Mont Cameroun.
  • Favoriser une saine émulation sportive entre les athlètes du Moungo et ceux venus d’ailleurs,
  • Promouvoir le tourisme en général et le tourisme sportif en particulier.

PRESENTATION DE LA 9ième EDITION

La 9ième édition de l’Ascension du Mont Manengouba s’inscrit dans le vaste programme de redynamisation socioéconomique et culturel de l’un des grands départements du Cameroun.

Course de montagne, au coté de l’Ascension du Mont Cameroun, elle se présente comme un véritable galop d’essaie des athlètes des régions du Nord-ouest, de l’Ouest, du Sud-ouest et du Littoral, mais aussi comme un grand rendez-vous entre les stars des pistes et leurs publics.

Plus de 200 athlètes des toutes les catégories sont attendus pour cette 9ième édition qui marque la charnière dans la classification de cet événement dans l’agenda des manifestations sportives nationales sous l’égide de la Fédération Camerounaise d’Athlétisme.

A cet effet, tous les petits plats sont mis dans des grands pour offrir une grande compétition, mais aussi un grand moment de réjouissance populaire : autorités administratives, politiques et traditionnelles, la Ligue Régionale d’athlétisme du Littoral, Scores2000, l’Association des athlètes du Moungo, l’Association des Editeurs et Correspondants de Presse du Moungo, l’Antenne départementale de la Croix-Rouge du Moungo, etc. élites du département du Moungo, populations, etc. tout un beau monde prêt à offrir ce que le Moungo a de meilleur ! «Venez, et vous verrez !»

ACTIVITES

Plusieurs activités sont programmées :

  • Course de montagne sur une distance de 39 km.
  • Animation culturelle et sociale avec la prestation des artistes–musiciens, comédiens et humoristes ; l’élection de la Miss des Montagnes, etc.
  • Evasion touristique à travers la ville de Nkongsamba.
  • Découverte du riche patrimoine culturel et naturel du Moungo.

FORMAT DES ACTIVITES

 Coté séminaire et conférence :

  • Séminaire de formation des journalistes sportifs de l’Ouest et du Moungo sur la collecte, le traitement et la diffusion de l’information sportive.
  • Séminaire de formation des acteurs locaux du développement sportif sur le management des événements sportifs.
  • Conférence débat sur «le rôle des manifestations sportives comme facteurs d’émergence et de consolidation du vivre ensemble et de l’unité du Cameroun».

Coté animation :

  • Animations diverses à la place des fêtes de Nkongsamba avant, pendant et après la compétition.
  • Election de la Miss des Montagne 2017.

Coté Course :

  • Tracé et aménagement du circuit de la course.
  • Inscription des athlètes.
  • Accueil des athlètes.
  • Visite médicale.
  • Lancement de la course.
  • Accueil des arrivées.
  • Remise des trophées.

DESCRIPTION DES ACTIVITÉS

ACTIVITES

OBJECTIFS

CONTENU

 

 

Séminaire et conférence

  • Stimuler la réflexion sur l’importance des manifestations sportives en contexte de décentralisation.
  • Capaciter les journalistes dans le reportage sportif.
  • Séminaire de formation des journalistes sportifs.
  • Séminaire de formation des acteurs locaux de développement.
  • Conférence-débat.

 

 

Animation diverses

  • Valoriser et promouvoir le patrimoine artistique, culturel et naturel du département du Moungo.
  • Fédérer les populations autour de leur culture.
  • Prestation des artistes musiciens, comédiens et humoristes.
  • Election de la Miss des Montagnes.

Course de montagne

  • Favoriser l’émulation sportive de la jeunesse.
  • Compétition sportive des différentes catégories.

PARTICIPATION DES MÉCÈNES ET SPONSORS

 Pourquoi y participer ?

 Plusieurs raisons incitent à la participation et à l’accompagnement de la 9ième édition de l’Ascension du Mont Manengouba :

  • Associer son image de marque à l’événement et aux valeurs sportives : Performance, Endurance, Courage, Bravoure, Fair-play, Partage, Fraternité, Amitié, etc.
  • Consolider son capital notoriété, son image de marque, son capital sympathie.
  • Améliorer son image de marque et de sa visibilité.
  • Promotion, publicité, vente sur le lieu des manifestations.
  • Etc.

CONTACTS UTILES

Téléphone : +237

  • 678894092
  • 699 45 19 20
  • 656 82 53 67

Whatsapp : 663 956 404

Facebook : Ascension-montmanengouba

Point focal :

  • Sylvain TIMAMO TEDJON (CTO) +237 663 956 404
  • Bassomo Sadrack (Président de la Ligue Régionale d'athlétisme) +237 699961446
  • Ngongang Claude Bernard (Association des Editeurs et Correspondants de Presse du Moungo) +237 696 695 900
  • Ntouba Emmanuel : +237 678 470 070 /
  • Yves-Désiré EKWE EKWALLA (Fédération Camerounaise d’Athlétisme)
  • Communauté Urbaine de Nkongsamba +237 23349123
  • Le comité d’organisation; www.assepm.org
Partager cet article
Repost0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 17:32

Tous ceux des Africains qui ont entendu parler de la Conférence de Berlin en 1884-1885 savent que cette rencontre où l'on discutait des Africains brillait surtout par l'absence des concernés. L'histoire a finalement retenu que ce fut profondément injuste.

La crise anglophone aujourd'hui ne manque pas de nous rappeler que l'une des manifestations de l'injustice est aussi l'absence de l'opprimé dans la réflexion, l'exécution et le suivi des discussions qui l'engage. Les débats du dimanche 03-09-2017 montrent clairement l'absence des anglophones sur les plateaux.

Partout, que ce soit dans La Brigade tribale, Vision4, sur Stv, Canal2 ou Equinoxe, les télévisions continuent d'organiser des "débats" entre francophones sur les anglophones sans le moindre anglophone (à l'exception d'Equinoxe). Aucune leçon apprise!! Les francophones jugent, commentent, donnent des conseils, arrêtent, torturent, libèrent ou lancent des fatwa contre les Anglophones. Ceux qui disent ne pas voir ce que c'est que l'oppression, voilà un exemple. C'est ce monologue permanent entre francophones en contraignant les Anglophones au statut de spectateur que ces derniers ne supportent plus. #FreeAllArrested, #PoliticalTransition, #JusticeInCameroon...

Bientôt, notre dossier sur ce sujet

Contact Rédaction de Scores2000 : +237 663956404/ 699451920

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 17:22

C’était ce mercredi lors de l’audience que le Chef de l’État a accordée à l’Ambassadrice de la République Italienne arrivé en fin de séjour au Cameroun.
En effet, Samuela Isopi est venu faire ses adieux au Chef de l’État. Les trois années de séjour de Mme Isopi au Cameroun ont été intenses, couronnées par la visite d’Etat au Cameroun du Président Sergio Mattarella au mois de mars 2016. Un an plus tard, au mois de mars 2017, le Président de la République accompagné de la Première Dame, Madame Chantal BIYA, effectuait à son tour une visite d’État en Italie.

Le Chef de l’État et madame Samuela Isopi ont reparlé de ces moments historiques de la coopération bilatérale. Ils ont également passé en revue les principaux axes de cette coopération dans laquelle la société civile italienne joue un rôle important.

L’Ambassadrice italienne, actualité oblige, a confirmé au Chef de l’État l’engagement sans faille des entreprises italiennes retenues dans la construction des infrastructures de la CAN 2019. Notamment le stade Olembé à Yaoundé. Pour terminer, Mme Isopi a loué le dynamisme du peuple camerounais qui continuera de bénéficier du soutien de l’Italie.

Il faut dire qu’au moment où Samuela Isopi quitte le Cameroun, les relations entre les deux pays vont bien. Notamment sur le plan économique. Le 10 août dernier, Samuela Isopi a justement invité des opérateurs économiques du Cameroun à l’ambassade d’Italie à Yaoundé pour évaluer l’état d’avancement des partenariats noués entre les entreprises camerounaises et italiennes en mars dernier en Italie, en marge de la visite du chef de l’Etat Paul Biya.

L’on retient qu’il y a du concret dans les quatre filières de partenariat privilégiés: bois, marbre, agroalimentaire et cuir. Dans la filière agroalimentaire, des partenariats ont été signés avec des constructeurs de machines pour la transformation de fruits en jus, de fèves de cacao en produits dérivés et la production industrielle des chips, etc.

Dans le secteur peau et cuir, deux partenariats sont en cours de préparation. Il s’agit d’une part, du partenariat NOTACAM-COPAR, pour une assistance technique dans le choix du matériel et des intrants. Et d’autre part, le partenariat Comité de compétitivité-Bombelli, pour le projet d’implantation d’une usine de production de chaussures en cuir à Bafoussam dans l’Ouest-Cameroun.

Concernant la filière bois, les opérateurs économiques camerounais disent avoir obtenu le contact du Groupement italien du bois FEDERLIGNO, ainsi que la disponibilité de CONFINDUSTRIA à promouvoir des partenariats dans cette branche avec les entreprises italiennes membres.

Par ailleurs, l’ambassadrice d’Italie annonce qu’une mission d’hommes d’affaires arrive au Cameroun en octobre prochain, pour le secteur des constructions, notamment le marbre, le granite, la pierre et autres matériaux.

Par Otric NGON
Cameroon-Info.Net - Contact Rédaction de Scores2000 : +237 663956404/699451920

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 17:19

Le ministère des Transports annonce que dès le mois de septembre prochain, de nouveaux permis de conduire répondant aux normes internationales en matière de sécurité et de contrôle seront mis en circulation.

Dans un communiqué radiodiffusé et publié sur le site internet du ministère des Transports ce jeudi 24 août 2017, il est annoncé une réforme majeure du processus de suivi, d’obtention et de retrait des permis de conduire au Cameroun. Ainsi, dès septembre prochain, «de nouveaux permis de conduire répondant aux normes internationales en matière de sécurité et de contrôle seront mis en circulation», informe le communiqué.

Et dans cette optique, poursuit le communiqué signé du ministre délégué des Transports, Mefiro Oumarou, un nouveau formulaire réglementé et sécurisé de demande de permis est disponible gratuitement dans tous les différents services compétents de ce ministère. «Grâce à ceux-ci, les usagers pourront avoir un suivi de l’évolution de leurs demandes en temps réel par SMS». Une conférence de presse gouvernementale sera bientôt organisée pour expliquer les détails de ces réformes à l’ensemble des citoyens

C’est la deuxième innovation majeure opérée sur le permis de conduire au Cameroun, après le passage à la carte informatisée en janvier 2009. Un changement qui n’avait pas réussi à enrayer le phénomène des obtentions frauduleuses de permis de conduire. Cette fois cependant, les autorités en charge des transports au Cameroun se montrent plus confiantes, et annoncent une vaste campagne de formation des principaux acteurs de l’implémentation de ladite réforme, dans les 10 régions du Cameroun.

Au moment de cette annonce, une série d’accidents de la circulation s’est produite la semaine dernière, faisant une soixantaine de morts. À chaque fois, l’excès de vitesse et le mauvais dépassement sont pointés du doigt, ainsi que l’état des véhicules et de la route. Le dernier accident mortel s’est produit hier sur l’axe Bertoua-Yaoundé. Un premier bilan fait état de 4 morts et 53 blessés, dont 5 ont un pronostic vital engagé.

Source : Camerouninfo.net

Redaction Scores2000: +237 663956404/699451920

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 17:07

Le 04 Septembre dernier, la rentrée scolaire 2017-2018 dans la ville de Nkongsamba n’a pas connu l'engouement que l'on retrouve dans certaines autres villes du pays, à l'instar de Douala, Yaoundé, Bafoussam où les marchés sont pris d'assaut par les parents qui se bousculent dans les magasins, librairies  et autres étalages pour l'achat des fournitures et autres matériels scolaires. Selon l'avis de certains parents et du Délégué des Enseignements secondaires Edjang Ndjienji Guillaume, les difficultés financières et la sortie tardive des manuels scolaires pourraient être la cause de ce laxisme dans les préparatifs de la rentrée.

Pour Mme Dadam parent d'élève et femme au foyer, " il nous est très difficile de joindre les deux bouts à la veille de la rentrée, car dit-elle, nos moyens financiers sont très limite". Quant aux tenants de librairies, Mr Denis, fils à qui nous avons demandé ce qu'il en est de l'avancement dans l'achat du matériel scolaire, ces derniers ont répondu que : "nous continuons toujours à attendre les potentiels clients, bien que certains parents viennent tout de même de manière timide s'enquérir des prix".

Bien que les salaires des fonctionnaires soient déjà payés, beaucoup peinent à aller inscrire leurs enfants ; la raison est que les moyens sont insuffisants pour payer les frais de pension et les fournitures au même moment, en dehors des parents nantis qui n'attendent que le jour "J" pour envoyer leurs enfants à l'école.

Un autre constat qui a également été fait dans les établissements est que, avec la vague des affectations qui a eu lieu ces derniers jours dans l'enseignement secondaire, certains établissements de la place ont stoppé toute activité à cause du changement de proviseur ou d'intendant. C'est le cas par exemple au Lycée du Manengouba qui vient d'être doté d'un nouveau proviseur en la personne de Mr Manang Emmanuel Michel Noël installé par le Délégué des Enseignements Secondaires, Edjang Ndjienji Guillaume. Il remplace de ce fait Mr Nzoki Epoh Frédéric; proviseur sortant envoyé au Lycée de Melong Centre. La-bas, il va remplacer Mme Nkeng Peh Essoh envoyée au Lycée de Manjo. Pas de changement majeur dans les 2 Lycées techniques et à la SAR. Confirmation du proviseur Elat Gutemberg.
En dépit de ces timides préparatifs à la veille de la rentrée, tout ce que nous pourrons garder à l'esprit est que la rentrée a bel et bien lieu lundi 04 septembre dans tout le territoire national. Les autres établissements secondaires de grand calibre sont : Collège Fultang, Collège Mbamy Fochada André, Collège Lélé, Institut Privé Mitoukem, Collège de l’espérance, Collège Socka Bongue, CCCS, Mont Koupé, CEN… Notre dossier est en préparation sur le niveau des formation à Nkongsamba, comparativement à d’autre grandes villes du pays.

Madola Marie Claire; Stagiaire - Rédaction : +237 663956404/699451920

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique &quot;Le Chasseur&quot;.
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique &quot;Le Chasseur&quot;.

Recherche

Pages

Liens