Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 08:21
SIEN2015 : De nombreux partenaires pour l’édition de mai prochain

SIEN2015 : Du 16 au 25 mai 2015 au Cercle Municipal/Hôtel Le Moungo

Avec le soutien des partenaires :

Communauté Urbaine de Nkongsamba (CUN), les communes de Nkongsamba 1er, Mombo, Dibombari, Mbanga, Manjo, Penja. Les entreprises Synergie Nord-Sud, Brasseries du Cameroun, Camtel, Bruleries du Moungo, Constant Ngako, Archi 5, Pat Événementiel, Guinness S.A, UCAL, Nkongsamba Express, Boulangerie Parthenon sarl.

Avec l’appui des départements Ministériels :

MINPMEESA, MINESUP, MINSEP, MINTRANSPORT, MINCOMMERCE, MINEPAT, MINEFOP, MINTOURL, MINCOM

Partenaires Médias :

Nkongsamba Fm, La Voix de la Diversité, Radio Bethany, Canal2 International International, Afrique Mon Afrique TV USA, CRTV, Le Soir, Scores2000, Ouest-Echos, Point Afrique Magazine, Cameroun Tribune, Le quotidien de l'économie, le jour, Le Messager, La Nouvelle Expression, 237online, yaoundeinfos.com, africa-info.org.

Contact des Organisateurs, Scores2000 (RDDA N°130/C16/BAPP du 22/09/2003)-Organisation à but non lucratif – Tél. : 233491921/663956404/678470070/675457932

Partager cet article
Repost0
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 08:15

Les populations de la région du Littoral, notamment de celles de Douala et de Nkongsamba, ont collecté respectivement 349 millions de francs CFA et 42 millions en l'espace de trois semaines, pour venir en aide aux forces de sécurité et de défense nationales en lutte dans l'extrême nord du pays contre la secte terroriste nigériane Boko Haram.

Sous le label «la contribution de la place des affaires contre le Boko Haram'', des industriels et des particuliers ont répondu présent à l'appel du gouverneur de la région du Littoral, Joseph Beti Assomo, qui a assuré que les ''fonds et les vivres collectés seront acheminés aux bénéficiaires».

Dans les détails, 287 millions de francs CFA en espèces et chèques ont été enregistrés, en plus de 62 millions de francs CFA représentant la contribution en produits alimentaires, soit au total, 349 millions de francs CFA.

Il s'agit de la plus grande contribution enregistrée au Cameroun, depuis que des citoyens, dans un élan de solidarité avec les soldats au front, ont entrepris de collecter des fonds et des vivres pour venir en soutien aux forces de sécurité et de défense nationales.

Il faut ajouter que sous la présidence du Préfet HONA Thomas, le Moungo s’était positivement distingué en contribuant pour 42 millions. Soit 31 millions en espèces et 11 millions en chèque. A cela il faut ajouter les dons en nature composés d’eau, d’huile et de riz, des facilités de transport pour les forces de défense et de sécurité. Ils restaient encore plusieurs entreprises qui n’avaient pas fait le geste. Parmi les plus gros contributeurs, on a enregistré : la PHP avec 10 millions, les usiniers du SUACC avec près de 5 millions, Me EDIMO NANA Ferdinand avec 1 million, SIME Pierre avec 1 million et demi, El Hadj Oumarou avec 1 million, KUETE Jean avec 1 million, DIMITRI KONTOS de Parthenon avec 500 mille, les grandes communes du Moungo avec 500 mille, etc.

Sur instruction du Président de la République, Paul Biya, le gouvernement a ouvert un compte spécial au Trésor public, où seront gardés les fonds collectés, et dont la gestion sera assurée par le ministère de la Défense.

Kengni Olga Arlette/Cp

Partager cet article
Repost0
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 06:36
Nkuissi Florence, Présidente de la commission
Nkuissi Florence, Présidente de la commission

Description : Concours Urbain de Beauté

Organisateur : SIEN

Pays : Cameroun

Date de création : 2015

Prix remis : - titre annuel de MISS NKONGSAMBA

  • Écharpes
  • Couronne et autres
  • DÉROULEMENT
  • Avant présélection

Consiste à sélectionner dans chacun des 29 villages et quartiers que compte la ville de Nkongsamba une MISS. Ces 29 candidates devront apprêter 4 tenues.

  • Présélection

Les candidates sont des filles sectionnées pour représenter les 29 villages ou quartiers de Nkongsamba. Cette phase consiste à faire élire par un comité de présélection quelques jours avant la finale, 10 MISS des 29 candidates selon des conditions physiques, de comportement, d’élocution et un test de culture générale. Cette élection se fera au village du SIEN, mardi le 19 mai 2015.

  • finale

Au cours de la phase finale, un jury composé d’un membre du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille, d’un membre du Ministère du Tourisme, des personnalités artistiques (mannequins, stylistes), médiatiques et neutres, etc., élit 3 finalistes parmi les 10 candidates ayant été présélectionnées. Elle se déroulera vendredi le 2 mai 2015. Les rubriques de notation seront :

  • note physique : le visage, la corpulence, l’allure générale de la candidate, le teint;
  • note vestimentaire : originalité de la recherche, de la prestance, adaptation du costume à la morphologie de la candidate ;
  • note intellectuelle : réponse à la question posée au préalable aux 10 finalistes par le comité d’organisation du SIEN.

Les notes du jury permettront de classer les 3 premières, c’est-à dire la MISS NKONGSAMBA et ses 02 Dauphines, qui pendant une année entière, porteront et promouvront le titre et les activités de MISS NKONGSAMBA et Dauphines. .

  • TENUE DE DÉFILE
  • LORS DE LA PRÉSÉLECTION
  1. tenue de ville
  2. tenue de plage
  • LORS DE LA FINALE
  1. tenue de plage ;
  2. tenue traditionnelle ;
  3. tenue de soirée.
  • CONDITION DE PARTICIPATION

Pour devenir MISS NKONGSAMBA,

Il faut impérativement :

  • être née de sexe féminin ;
  • avoir un âge entre 18 et 35 ans à la date du 16 mai de l’année en cours ;
  • ÊTRE NÉE A NKONGSAMBA ;
  • avoir fréquenté au moins pendant 2 ans dans un établissement maternel et ou scolaire et académique de Nkongsamba ;
  • AVOIR PASSE AU MOINS 7 ANS DE SA VIE DANS LA VILLE DE NKONGSAMBA ;
  • avoir ou pas des enfants ;
  • ETRE célibataire, divorcé, ou veuve ;
  • être de bonne moralité ;
  • Déposer un dossier de candidature à SCORES 2000(situé à coté du commissariat du 1e arrondissement), constitué de :
  1. 01 photocopie de la Carte Nationale d’Identité ou de la Carte Scolaire,
  2. 01 photo entière,
  3. Une fiche de candidature à retirer à SCORES 2000,
  4. Verser une somme de 500 Francs CFA, de frais d’inscription,
  5. UN CASIER JUDICIAIRE VIERGE

Il ne faut pas :

  • avoir des artifices, tel que perruque, lentilles de couleur, extensions ;
  • être tatouée (sauf tatouage discret) ;
  • être percée (exception aux oreilles) ;
  • Avoir eu recours à la chirurgie plastique (exception à la chirurgie réparatrice) ;
  • S’être livrée à la prostitution ;
  • Fumer ;
  • Avoir posé partiellement ou totalement dénudé.
  • OBJECTIFS
    • Objectif général

Célébrer la Beauté, l’Intelligence, l’Unité et la diversité culturelle de la ville de Nkongsamba.

  • Objectifs spécifiques
    1. Préparer l’organisation
    2. Réaliser le défilé
    3. Assurer la survie de l’image de la MISS ou des ses Dauphines, à travers l’assistance aux activités et événements divers
  • INTERVENANTS

Pour réaliser ce projet, le comité d’organisation a besoin de plusieurs niveaux d’intervention. Il s’agit notamment de :

  • La Préfecture et Les Sous-préfectures
  • LES MAIRIES
  • LES DELEGATIONS DE LA JEUNESSE ET DE L’EDUCATION CIVIQUE
  • Les Présidents Des Comités De Développement
  • LE CONSEIL NATIONAL DE LA JEUNESSE DES 1ER, 2EME, 3EME ARRONDISSEMENTS DE NKONGSAMBA
  • Les membres du comité de coordination du SIEN
  • LES CHEFFERIES
  • Les Mécènes
  • Les associations de la société civile
  • Les médias
  • Forces de Maintien de l’Ordre
  • Le Ministère du Tourisme
  • Le Ministère des Transports
  • Le Ministère de la promotion de la Femme et de la Famille
  • Les sponsors - Contacts de la Commission Miss Nkongsamba : +237 691732599
Partager cet article
Repost0
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 09:20
Bureau exécutif de l'Aigle Royal du Moungo
Bureau exécutif de l'Aigle Royal du Moungo

Le mercredi 08 avril 2015, répondant à la convocation du président exécutif de l’Aigle Royal du Moungo, les membres statutaires de l’assemblée générale et quelques invités spéciaux de la société civile couplés aux forces de maintien de l’ordre ont participé à la rédaction de nouveaux actes dans la salle des réunions du MILLENIUM au centre ville de Nkongsamba.

Les travaux ont débuté à 15 heures et 30 minutes avec sur la liste de présence 24 membres et 6 observateurs. L’ordre du jour portait sur le mot de bienvenu du président, le rapport de la saison dernière, la communication sur le comité de normalisation, l’élection du bureau exécutif et le divers.

Sur le premier point, le président NSEKE Jean Adolphe a remercié toutes les présences en salle avant d’ajouter que c’est pour la deuxième fois qu’il convoque cette assemblée générale. Il comprend que certains choisissent d’être absents alors qu’ils ont été invités et informés par des canaux appropriés. Sur le rapport de la saison dernière, il a annoncé qu’il achève le mandat du Président FOFIE Joseph qui dans l’extrême urgence et compte tenu de certaines difficultés et avec l’accord de l’équipe dirigeante lui avait confié le reste du mandat. L’équipe a échappé au pire en jouant les derniers matches, complété du fait que certains dirigeants manipulaient les joueurs pour que les forfaits rétrogrades l’Aigle du Moungo. S'agissant des deux dernières journées du championnat, les joueurs ont refusé d'aller au stade alors que toutes les primes étaient payées. Il a clôturé en annonçant que le championnat commence dans 10 jours et normalement, il doit quitter son poste de président exécutif intérimaire pour laisser la chance a qui voudrait continuer de piloter l’Aigle Royal du Moungo.

M. GOUBEYOU David, ancien joueur et dirigeant a remercié le président sortant, a prodigué quelques conseils et demandé que tout soit fait pour démarrer le championnat dans quelques jours. OUBABA MAMA, un des anciens vice-président de l’Aigle et chargé de la logistique a un peu critiqué la façon de faire du président NSEKE en lui rappelant que l’Aigle est l’équipe de la population et dans ses choix stratégiques, il devrait travailler en synergie avec une équipe et souvent écouter les avis des collaborateurs du bureau.

Plusieurs autres interventions en passant par ceux de ISSA SOULEYMANOU ont meublé les échanges. Informant sur le comité de normalisation, le rapporteur du jour LAMERE Jean Pierre a juste complété le président de séance en martelant que les pouvoirs publics et la fédération du football international trouvaient des solutions qui n'empercheront pas au championnat de se tenir.

Conséquence, un doyen a été élu pour conduire les opérations électorales en présence de l'huissier de justice Me TOCKO Clément Ebénezer. A la déclaration de candidature, on a eu la candidature du président NSEKE Jean Adolphe proposée par Mr OUBA MAMA, la candidature de M. TIMAMO TEDJON Sylvain et celle de M. NGOTCHO rejetée parce que arrivée hors délais du temps imparti. Après les 5 minutes allouées à chaque candidat pour sa campagne, on est passé au vote et M. NSEKE Jean Adolphe a obtenu 21 voix contre 3 pour son challenger. Les autres candidatures ont été approuvées par acclamation. Quitus est donné au président pour compléter son bureau avant le début du championnat dans moins de deux semaines.

Le bureau exécutif de l’Aigle est le suivant ;

Président : NSEKE Jean Adolphe,

1er Vice-président : NJANKO Joseph Ludovic

2ème Vice-président : BELLO BELLO

Secrétaire Général : LAMERE Jean-Pierre

Trésorier : FOPA Rostand

Directeur Administratif : NGOME Martin

Avant la séparante, le premier acte du président a été d’offrir des licences aux joueurs et du matériel de travail à l’équipe pour plus de 200 mille francs, de programmer le congrès ordinaire pour le 23 mai prochain, date où sont attendus plus de 500 supporters et enfants de la diaspora dans la salle des actes de la Communauté Urbaine de Nkongsamba. Parmi les observateurs, il faut signaler la présence de l’adjoint au commissaire de police de Nkongsamba 1er, M. MAKEMBE Maurice et des organes de presse du Moungo.

Lijouom Chetou - Contact Rédaction : +237 233 49 19 21 / 699451920/ 678894092

Partager cet article
Repost0
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 08:39
Des journalistes de l'ASSEPM au kiosque de Tantcha le 03 mai 2014 à Nkongsamba
Des journalistes de l'ASSEPM au kiosque de Tantcha le 03 mai 2014 à Nkongsamba

C’est dans une ambiance conviviale et empreinte de sincérité que les journalistes et autres communicateurs se sont retrouvés le mardi 07 avril 2015 dans la salle de conférence de l’Hôtel Zénith Palace pour examiner le programme du Forum de la presse du Moungo placé sous la coordination de l’Association des Editeurs et Correspondants de Presse du Moungo (ASSEPM).

Il était 12 heures et 15 minutes lorsque les travaux présidés par M. NGUECHUE NGAHOU Salomon, président de cette association ont démarré avec un retard de 45 minutes, les jeux de la FENASCO A obligeant. Il a juste souhaité la bienvenue et laissé la parole au Chef de Projet de l’Association, M. TIMAMO TEDJON Sylvain par ailleurs président du comité d’organisation du 8ème Salon International de l’Entreprenariat de Nkongsamba qui a présenté la genèse de cette opération qui se déroulera du 21 au 23 mai prochain.

Pour sa part, M. TIMAMO TEDJON Sylvain a été clair et limpide sur l’ensemble des articulations de projet « Nkongsamba va bouger en mai 2015 » qui est piloté par les enfants de Nkongsamba en particulier et du Moungo en général repartis dans toutes les grandes métropoles de la planète. En effet, du 16 au 23 mai prochain, Nkongsamba abritera une fois de plus une édition du salon international de l’entrepreneuriat avec pour thème général : « l’entreprise au centre de la création des richesses ». Les articulations projettent des activités sportives avec un semi-marathon sur 21km100 et un gala de football avec les anciennes gloires, l’élection de la miss Nkongsamba, un concours de la meilleur œuvre d’art, un concours du meilleur projet entrepreneurial. Quoi de plus normal que d’organiser en cette période qui connaitra la visite de tous les filles et fils du terroir le Forum de la presse du Moungo qui s’est modifié de par le fait que beaucoup de journalistes et communicateurs viendront de toutes les grandes métropoles pour échanger et poser les bases du développement des médias dans le Moungo.

M. Ngongang Claude du journal le Jeune Agriculteur, M. LEKAMA Georges, General Manager de Nkongsamba FM, MBOMA Richard de l’Essentiel, NGOMBA Emmanuel de Canal2, KAMENI Apollinaire de VISION 4, Zavier Raoul ELONG et NKUISSI Florence de l’Institut des Beaux Arts (IBA), ASSADE et TENI de l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques (ESSET), M. MBIOCK de l’agence ARCHI 5 ont été acteurs de l’harmonisation du programme de ce Forum. Il est prévu des conférences et tables-rondes.

La prochaine réunion prévue dans une semaine permettra de savoir si les dispositions sur le plan protocolaire, en capacité d’accueil et sécuritaire permettront d’accueillir près de 200 journalistes et patrons des médias du monde dans les bonnes conditions à Nkongsamba. La rencontre s'est achevée à 13 heures 38 minutes par un vin d'honneur financé par l'ASSEPM.

Richard MBOMA/CP

Partager cet article
Repost0
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 07:55
Infrastructures scolaires dans le Sud-Ouest : l’association des enfants solidaires offre un bâtiment de 3 salles de classe estimé à plus de 30 millions à Buea

C’est le 25 mars dernier que l’association qui a pour président d’honneur, l’avocat international, Me EDIMO NANA Ferdinand a remis solennellement un don important a un établissement public de la région du Sud-Ouest. Cérémonie présidée par le Gouverneur en personne, M. OKALIA BILAI.

Avant toute scène, il faut noter que la cérémonie à plusieurs volets a comporté à la veille une soirée culturelle d’accueil, présidée par le Chef du village hôte, Sa Majesté Chief MAFANI NJIE e présence de M. MUNA NJI Charles, représentant du Préfet du département du Moungo. Lors de cette soirée, les délégations venues de toutes les régions du Cameroun, particulièrement du Centre, du Sud, de l’Est, de L’Ouest avec les chefs traditionnels BANA et BACHINGOU, du littoral avec dans la suite la présence du des autorités traditionnels du Grand Moungo, a laissé découvrir les prestations des artistes musiciens de renom, un défilé de mode, un ballet classique et une présentation de l’originalité de cette édition de l’excellence scolaire une fois de plus encadrée par l’expertise de l’ex-gouverneur EYEYA ZANGA Louis.

En ce jour de cérémonie d’inauguration, on a écouté le mot du donateur, Me NANA EDIMO Ferdinand qui a émis le vœu que les élèves de cet établissement soient parmi les meilleurs du Cameroun. Ce don de 3 salles de classe, un bloc administratif et des toilettes qui aurait couté plus de 30 millions est un geste de plus de l’association que dirige sa mère, Mme NANA FEPA Lydie qui est une forte personnalité résidant à Nkongsamba. Cette dernière dans son propos à l’endroit de plus de mille invités a pensé que "si la société vient en aide aux orphelins, nous avons une chance de réduire les inégalités sociales en favorisant la scolarité pour le plus grand nombre". Elle a d’ailleurs profité de l’occasion pour présenter au Gouverneur une vingtaine d’enfants orphelins et démunis qui sont à sa charge à Nkongsamba et d’autres déjà dans les universités camerounaises.

Prenant la parole, le Gouverneur OKALIA BILAI a apprécié à juste titre le geste, donné les encouragements des pouvoirs publics au bienfaiteur, Me EDIMO NANA Ferdinand, au parrain de l’association et de l’œuvre, l'ancien Gouverneur EYEYA ZANGA Louis et au délégué régional des enseignements secondaires du Sud-Ouest pour les facilités et la détermination apportées à la matérialisation du projet. A Me NANA EDIMO Ferdinand, devenu prince de ce village du Sud-Ouest, il a demandé de faire d’avantage étant convaincu que les forces positives lui permettront de trouver des moyens dans le but de poursuivre cet engagent social. La cérémonie s’est terminée par la rétrocession du bâtiment aux bénéficiaires, la remise de plusieurs ordinateurs des amis japonais, des téléphones de Camtel, des fournitures, sous les applaudissements d’une forte délégation d’amis et sympathisants de l'association AES venue de Martinique, de France et des USA.

Sylvain Timamo, invité spécial à Buea

Partager cet article
Repost0
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 07:01

Ah oui, depuis quelques jours, la ville de Nkongsamba accueille les finales nationales des jeux scolaires ligues A. ils sont venus du nord au sud, de l’est à l’Ouest pour rivaliser d’adresse sur les différents aires de jeux. Nous disons bien rivaliser d’adresse sur les différentes aires de jeux ! Justement, parmi les aires des jeux, la vérité ce qu’il y a deux genres : il y a les aires conventionnelles et les aires non conventionnelles. Du coup entre en jeu, d’autre types d’athlètes que l’on n’avait pas vu concourir ! Il s’agit bien sûr de nos sœurs de Mballa II.
Depuis l’arrivée de ces jeux, les différentes pistes des Mballa II - on ne parle pas ici des pistes d’athlétisme, que non - mais les autres pistes là font leur part de fesse narco ! On dit bien les fesses et les narco ! Ah oui ! Nos sœurs sont d’ailleurs très remontées à cause de ces filles et femmes de délégations officielles qui laissent les autres pistes, stades et aires de jeux du Lymankong, Lybinkong, du Lytechnkong et autres pour venir jouer sur leurs terrains réservés. Elles demandent que si les athlètes là sautent deux mètres de hauteur, alors qu’elles calent en aire ! Pendant que nos sœurs ambitionnaient d’élever le coût du coup, j’allai le prix de la passe – marché oblige ! Ces petites filles qui sautent les barrières le soir et leurs femmes de délégation viennent leur couper l’herbe au nez, parfois njôh ! D’ailleurs elles menacent d’entrer en grève si les autorités ne font rien. Une curiosité, c’est que nos sœurs de Mballa II se présentent à leurs clients depuis quelques temps comme des élèves venus des collèges et lycées du Cameroun pour la Fenasco qui se déroule à Nkongsamba du 04 au 11 avril 2015. Certaines vous disent qu’elles font 1ère C espagnole, les plus petites font 3ième A4 mathématique ! Il y en a même qui font droit à l’IBA, d’autres font lettres à l’ISMAM ! Allez donc savoir où c’est ! En tout cas, vous avez dit Fenasco, ça se joue aussi partout !

LEKAMA Georges Auréoles/Cp

Partager cet article
Repost0
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 07:43
Voeux du Préfet Hona Thomas aux journalistes du Moungo
Voeux du Préfet Hona Thomas aux journalistes du Moungo

LE PREFET DU DÉPARTEMENT DU MOUNGO -NKONGSAMBA, LE 27 / 02 / 2015

  • M. le Premier Adjoint Préfectoral de Nkongsamba, porte parole des corps constitués départementaux ;
  • MM. les Sous - Préfets des Arrondissements du Moungo ;
  • M. le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Nkongsamba ;
  • Honorables membres du Parlement ;
  • M. le commandant d’armes de la place ;
  • Mme et MM. les Maires des Communes d’Arrondissement de Nkongsamba 1er, 2e et 3e ;
  • MM. les Procureurs de la République prés les Tribunaux de Première et de Grande Instances de Nkongsamba ;
  • Mmes et MM. les Directeurs Généraux des Sociétés Publiques, Para Publiques et Privées ;
  • MM. les Délégués et Chefs Services Régionaux et Assimilés ;
  • Mmes et MM. les Délégués, Chefs Services départementaux et Assimilés ;
  • Révérendes autorités Religieuses ;
  • Majestés les Chefs Traditionnels ;
  • Chères Collaboratrices et Collaborateurs ;
  • Mmes Et MM. les Représentants de la Société Civile ;
  • Mmes et MM. les Invités Spéciaux ;
  • Distingués Invités ;
  • Mesdames et Messieurs,

En vous souhaitant une chaleureuse et cordiale bienvenue dans cette salle du cercle municipal de Nkongsamba, je voudrais vous remercier profondément d’être venus nombreux en ce début d’année pour sacrifier au rituel civique, patriotique et convivial de présentation des vœux de nouvel an 2015 à votre Préfet, représentant statutaire du Chef de l’Etat et de chacun des Ministres.

Je me sens particulièrement honoré de recevoir les vœux, si émouvants, profonds et réconfortants que vous venez de m’adresser, ainsi qu’à ma famille et à mes collaborateurs par la voix de votre porte parole du jour, Monsieur le Premier Adjoint Préfectoral de Nkongsamba.

Monsieur le Premier Adjoint Préfectoral,

Permettez-moi à mon tour de vous adresser à vous-mêmes et à tous les corps constitués ici présents, mes vœux de santé, de prospérité, de succès, de longévité et de sérénité dans l’accomplissement de vos différentes missions et activités tout au long de l’année 2015 commencée il y a pratiquement deux mois.

Au-delà des vœux, raison fondamentale de cette cérémonie, vous avez fait un tour d’horizon du travail abattu par nos soins, avec le concours de l’ensemble des grands corps constitués et forces vives du Département du Moungo au cours de l’année 2014. Sans fausse modestie mais sans autosatisfaction de mauvais aloi, nous devons reconnaitre que ce travail a été dense, exaltant, ininterrompu et par moments complexe et délicat. Seul, votre Préfet n’aurait pu s’acquitter efficacement de ses missions et responsabilités. Votre présence à ses côtés et surtout le concours indéniable, l’assistance permanente, la bonne collaboration, la compréhension et également le sens de la concertation et l’appui de toutes les délégations présentes à cette cérémonie m’ont été d’une précieuse et incommensurable utilité. Je tiens à vous remercier solennellement, individuellement et collectivement pour toute votre magnanimité. Vous voudrez bien également transmettre les mêmes remerciements à vos collaborateurs et à toutes les entités institutionnelles que vous représentez ici cette après midi.

Mesdames et Messieurs,

L’année 2014 qui s’est achevée il y a deux mois n’a pas été de tout repos pour vous et moi dans le Moungo, mais pas comme 2013 de triste mémoire où le jeu a dépassé l’enjeu. Nous avons eu, entre autre à :

  • Mettre en œuvre les divers programmes gouvernementaux sur les plans administratifs, économiques et socio-culturels;
  • Encadrer les diverses visites ministérielles et celles des Chefs de missions diplomatiques et représentants des organisations internationales dans notre Département ;
  • Organiser les cérémonies, les fêtes officielles, les réunions, les obsèques d’illustres personnalités disparues ;
  • Assurer au quotidien la coordination de l’action des 13 Sous - Préfectures, des 14 Collectivités Territoriales Décentralisées et de la trentaine de services déconcentrées du Moungo ;
  • Veiller à la sécurité des personnes et des biens afin de permettre à l’activité économique de se dérouler sans heurt, notre Département étant le grenier agricole de notre Région et pourquoi pas de notre pays;
  • Encadrer et accompagner les diverses actions des secteurs publics et privés pour stimuler et faire épanouir les investissements dans le Département. A ce niveau, nous avons encore du pain sur la planche et c’est un grand défi que nous avons tous ensemble l’impérieux devoir de relever chacun en ce qui le concerne, car le Moungo a maintenant plus que jamais besoin de la croissance de son économie et de l’émergence de son développement pour enfin combler les espoirs déçus et réaliser son grand destin auquel s’attendent légitimement ses populations et toutes les opinions. Cela dit,

Notre Département a été honoré pour avoir été retenu comme la première étape de la tournée socio économique du Gouverneur de la Région du Littoral, Monsieur Joseph BETI ASSOMO, en avril 2014 afin que les autres suivent notre exemple. C’est pour cela qu’on a commencé par le Moungo pour qu’il serve toujours d’exemple. Ensemble, nous avons pu relever ce défi organisationnel au point d’être cité comme référence par notre illustre hôte. Pendant cette tournée, le Moungo profond a donné à voir ses atouts naturels et humains phénoménaux et à entendre des problèmes spécifiques qui ont été portés à l’attention du Gouverneur de la Région. Elle a aussi permis à notre Gouverneur de rencontrer les acteurs du développement à travers la visite des champs, des usines, des ateliers, des étangs piscicoles, des fermes d’élevages divers. Bien encadrées, nos populations accéléreraient davantage la marche vers l’émergence qui doit être visible et palpable à l’horizon 2035. J’invite par conséquent toutes les forces vives du Moungo à plus d’engagement au travail afin que le Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE) et le Plan d’urgence lancés il y a belle lurette et tout récemment par le chef de l’Etat dans son discours à la nation du 31 Décembre 2014, rencontre un écho des plus favorables parmi les forces endogènes dont regorge notre département et dont la réputation a dépassé les frontières de notre région et de notre pays. C’est dire qu’il faille tout simplement avoir foi en nous-mêmes, en notre Département et en l’avenir. C’est dire qu’il faille tout simplement intégrer, mutualiser nos efforts, notre intelligence et notre énergie pour atteindre le noble et légitime objectif de la grandeur et du développement rayonnants de notre Département. Pour cela, il ne faut pas continuer à nous laisser distraire par d’interminables, inutiles et nuisibles querelles de leadership qui, au contraire paralysent la vie du Département et découragent ses enfants. Après cette parenthèse, vous comprenez, Mesdames et Messieurs, aisément que le rythme et la densité de l’activité dans un Département à vitalité particulière et exceptionnelle comme le notre, rendraient ardus voire ennuyeux une revue ou un journal exhaustif de toutes les initiatives et activités coordonnées par nos soins en 2014.

Permettez moi de saluer la présence des invités spéciaux à ces vœux ensemble avec les représentants des media écrits et audio-visuels privés paraissant dans le Moungo. L’accompagnement désintéressé et la couverture des événements officiels et autres solennels dans le Département du Moungo nous ont permis de faire passer plus efficacement nos messages aux populations. Je leur dis particulièrement merci et je rends solennellement témoignage ici du travail remarquable de ces medias publics et privés, écrits et audio-visuels du Département tout au long de l’année 2014. Grâce à leur action, le reste du pays voire même l’étranger a été constamment informé de la vitalité du Département et parfois aussi des domaines dans lesquels les efforts de l’Etat et des populations mériteraient d’être davantage soutenus. Ils ont, par la percutance et la sagacité de leur marketing, un marketing qui ne dit pas son nom, bien vendu l’image du Département du Moungo. Ils ont fait connaître à l’intérieur et à l’extérieur du pays ses performances, ses capacités, son dynamisme, ses atouts et son potentiel économique et humain.

Mesdames et Messieurs ;

Cette cérémonie me donne aussi l’occasion de dire toute l’appréciation tout à fait favorable du Chef de l’Etat et la mienne propre aux Autorités Administratives, aux Parlementaires, aux dépositaires des pouvoirs judiciaires, ainsi qu’ aux garants du pouvoir traditionnel temporel et les Imams, Ministres du culte et Princes de l’église intemporelle, les chefs d’Entreprises, aux leaders de la Société civile et de dire à vous-mêmes et à tous ceux qui vous sont chers mes vœux les meilleurs de prospérité, de longévité, de sagesse encore plus accrue, de santé, de succès dans toutes vos entreprises au cours de l’année 2015. Bref une année 2015 qui doit être une année d’exhaussement de toutes vos prières, de toutes vos bonnes intentions et de tous vos désirs.

Je m’en voudrais, Mesdames et Messieurs, de terminer mon propos sans souligner les efforts louables de nos valeureux concitoyens du Régiment d’Artillerie Sol-Sol de Nkongsamba ainsi que les gendarmes du Moungo regroupés dans le grand ensemble des forces de défense qui sont au front pour la sécurité des populations, de leurs biens et pour la défense de notre intégrité territoriale dans la partie septentrionale du Cameroun où la secte terroriste Boko Haram sévit depuis quelque temps déjà. La bravoure de ces soldats, leur engagement et surtout le sacrifice de leur vie nous interpellent tous au plus profond de nos consciences, nous interpellant du même coup à un soutien de tous les instants. J’en appelle donc à tous et à chacun, la vigilance, une vigilance accrue et un patriotisme sans faille. Je demande à tous et à chacun de vous, de nous mettre ensemble, debout pour réaliser le grand destin tant attendu auquel est voué le Département du Moungo. Pour ce faire, il faudrait en 2015 entreprendre des actions simples mais décisives et encourager tous les porteurs d’initiatives susceptibles de contribuer à l’épanouissement de nos populations et à l’amélioration de leurs conditions de vie. Le spectacle et la fatalité désolants de Patengou et du Commandant Djomo doivent cesser. Il faudrait taire nos rancœurs, nos querelles, nos dissensions et nos égos pour le triomphe du vivre ensemble dans la paix, dans l’amour, dans l’harmonie, dans la fraternité et dans la convivialité. Et que tous unis par l’histoire et par le même destin que personne n’a choisi et que personne ne pourrait modifier que tous disais-je puissions regarder dans la même direction main, dans la main pour réaliser les grands chantiers de développement qui nous attendent. Il faut encourager les gardiens de l’ordre moral, les élus de Dieu qui sont venus bénir notre ville et notre Département. Il faut changer de mentalité, il faut se repentir pour un nouveau départ. Il faut sortir du maquis, il faut sortir de l’immobilisme. Il faut investir son intelligence, son génie, son énergie et tout son potentiel dans l’utile et l’agréable et non dans les intrigues. Il faut vivre propre en chair et en esprit.

  • Il faut vivre propre dans son milieu et dans son environnement.
  • Nos maisons d’habitation, de commerce ou d’atelier divers doivent être propres. Nos villes et nos villages doivent être propres. Un accent doit être mis sur la campagne d’hygiène et de salubrité ; En conséquence.
  • Les Autorités Administratives, Municipales et Traditionnelles doivent particulièrement y veiller.
  • HYSACAM doit venir et s’installer à Nkongsamba et ses environs par qui de droit.
  • L’enlèvement des ordures ménagères doit être assuré dans toutes les villes du Moungo, dans toutes les Communes par tous les moyens adaptés comme les tricycles moteurs à carrosserie.
  • Les performances des Collectivités Territoriales Décentralisées doivent être accrues et les projets de développement générateurs de revenus, les équipements marchands, mais aussi les projets de souveraineté (comme les hôtels de ville) sans oublier surtout les infrastructures socioculturelles et sportives qui doivent être réalisées pour assurer le bien être des populations et l’épanouissement des jeunes.
  • Les chefferies traditionnelles doivent davantage se moderniser, elles doivent davantage être organisées et structurées et la coutume doit davantage être harmonisée, stable et constante pour éviter les conflits et les contestations nuisibles à la paix.

Sur le plan sécuritaire :

La défense de la patrie doit être populaire sur le plan du renseignement prévisionnel où les populations doivent renseigner les Autorités à tous les niveaux et dénoncer toute attitude ou visage inhabituel pour encourager, aider et appuyer nos forces de défense et de sécurité à neutraliser sous toutes ses formes l’action pernicieuse, déstabilisatrice et grossièrement criminelle de la secte terroriste boko haram dont les exactions dépassent l’entendement humain. Unis et soudés, une telle action ne peut être vouée qu’à l’échec et au triomphe de la patrie, de l’amour et de la paix pour que

  • Vive le Département du Moungo
  • Vive la Région du Littoral
  • Vivent les Institutions Républicaines
  • Vive le Cameroun et le gardien et Garant des Institutions, le Président de la République Son Excellence Paul BIYA.

Bonne et Heureuse année 2015 à tous et à toutes ;

Vivement, que cette année, l’année 2015 soit une année d’exhaussement.

Je vous remercie de votre bienveillante et indulgente compréhension. /-

Partager cet article
Repost0
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 07:40
HONA Thomas et les sous-préfets du Moungo
HONA Thomas et les sous-préfets du Moungo

Cercle municipal de Nkongsamba, LE 27 février 2015

  • MONSIEUR LE PREFET DU DEPARTEMENT DU MOUNGO ;
  • DISTINGUES INVITES ;
  • MESDAMES ET MESSIEURS

Consacrée par les usages établis en République, la Cérémonie à laquelle nous sacrifions en ce jour, de bon cœur en cette auguste salle du cercle municipal de Nkongsamba, lieu dédié à la présentation des vœux au Représentant du Président de la République, Chef du Gouvernement et de l’ensemble des membres du Gouvernement par tous les corps constituées départementaux en bon ordre devant votre auguste personnalité.

En cette circonstance solennelle, et en remerciant le Tout Puissant pour nous avoir accordé cette longévité, l’aréopage de hautes personnalités ici rassemblées, pour rehausser l’éclat de la présente cérémonie, a bien voulu me confier le mandat, pour déclamer en leur nom les messages multiples qu’ils portent dans leur cœur et à votre endroit, au terme de cette nouvelle année de grâce dont la providence divine a bien voulu les gratifier, afin qu’ils accomplissent sous votre gouverne, les missions à eux assignées par les Administrations et structures dont-ils répondent.

Monsieur le Préfet, votre action a eu un impact indéniable sur le fonctionnement des services publics et privés dont la mission de coordination vous incombe au premier chef, de par votre statut de garant de la satisfaction et de l’intérêt collectif dans la sphère publique et privée.

Avec toute la déférence qui sied, nous sommes honorés de vous restituer, sans être exhaustif, les faits saillants de votre action telle que perçues par vos populations tout au long de l’année écoulée, ainsi que l’influence de ces faits et gestes sur leur vie quotidienne mieux encore, la quintessence des activités phares conduites sous votre impulsions sur le plan Administratif, Socio-économique, Consulaire et Sécuritaire assortie des perspectives formulées par diverses parties prenantes.

Monsieur le Préfet, les populations dont vous la charges vous incombe présentent un état d’esprit empreint de sérénité et d’espérance en l’avenir, fort du climat social apaisé et de la stabilité qui les fondent à demeurer attaché aux institutions de la République ainsi qu’à ceux qui les incarnent. Ils sont pleinement conscient, aujourd’hui plus que jamais, des efforts incommensurables consentis par les pouvoirs publics pour préserver l’intégrité territoriale de notre pays et partant leur intégrité physique. Ceci, pour garantir la pérennité des clauses auxquelles ils ont souscrit en adhérant à notre contrat social et en acceptant notre projet de société.

Vous avez contribué, par votre rigueur et votre impartialité, par votre accessibilité et votre humanisme, à donner un supplément d’âme à cette indéfectible volonté qui vous anime de vivre dans la paix, la concorde et la tranquillité, riche qualité de notre diversité.

Veuillez accepter de recevoir, Monsieur le Préfet, l’expression de notre profonde gratitude pour tous les efforts consentis aux fins d’éloigner de nous ce spectre et d’en venir à bout.

Monsieur le Préfet, dans l’exécution de vos missions de police administrative qui se déclinent en maintien de l’ordre matériel, du bon ordre moral, de la sureté et la sécurité publique ainsi que de la salubrité, visant à prévenir la propagation des maladies. Vous avez pris des actes.

Je pense notamment à la Lettre Circulaire no174/LC/C.16/S.A.A.J.P du 28 août 2014, portant lutte contre le désordre urbain et réinstauration des journées citoyennes à l’hygiène et à la propreté dans le Département du Moungo ; la Décision Préfectorale no001/DP/C.16/S.A.A.J.P du 05 Janvier 2015, portant interdiction de construction et entretien des fermes, de l’élevage des porcs, moutons, cabris, bœufs et autres animaux sources de nuisance olfactive dans les périmètres urbains des villes du Département du Moungo, ainsi que la Décision Préfectorale no482 /DP/C.16/S.A.A.J.P/ S.A.S.C du 29 Août 2014, portant suspension des campagnes de prédication effectuée par les prédicateurs non résidants dans le Département du Moungo.

Vous avez tout aussi instruit un train de mesure visant à assurer l’hygiène et le respect des règles de prophylaxie pour prémunir l’environnement national de la fièvre à virus Ebola. Ces mesures se sont révélées efficaces jusqu’à date.

Sur un tout autre plan, constant dans votre souci d’assurer de meilleures conditions de vie à vos administrés, vous avez résolument ordonné le démantèlement de barrages de contrôles routiers qui écumaient les différents Arrondissements sans pour autant faire preuve d’efficacité. C’est ainsi qu’à la faveur de la Décision préfectorale no648/AP/C.16/S.A.A.J.P du 03 novembre 2014, portant mise en place d’un Comité départemental de Suivi des Problèmes de Transports Urbains et Interurbains dans le Moungo dont la première assise tenu en décembre 2014, a conduit à signature le 12 décembre 2014 de la Note de service rendant exécutoire les résolutions du Comité de Suivi desdits problèmes notamment la réduction du nombre de barrages routiers qui de vingt et deux (22) initialement dénombrés actifs sont passés à six (06) sur la nationale no 05. Par cette action salutaire vous avez rendu la circulation plus fluide dans le Département du Moungo permettant ainsi un gain énorme en nombre de temps à mettre entre Douala et Nkongsamba. Ce gain contribue assurément à redynamiser l’activité économique et à reposer les nerfs des usagers de cette nationale qui faisaient l’objet de tracasserie de toute nature.

  • Au plan politique, notre Département a connu une accalmie après ces joutes électorales qui ont caractérisés les consultations municipales et législatives de 2013. Les partis politiques légalisés exerçant dans le Département mènent leurs activités dans le respect des lois et règlements en vigueur et dans la tolérance. Preuve de la démocratie apaisée que prône le Chef de l’Etat.
  • Au plan Administratif, vos administrés ont bénéficié d’un encadrement de tous les instants. Proche des usagers, disponible et toujours à l’écoute, votre expertise et expérience ont été sollicitées ici et là.

Des conseils municipaux consacrés aux activités diverses de la vie des Communes dont vous assurez la tutelle de proximité, aux célébrations des journées mondiales et internationales de la femme, de l’environnement, de la veuve, de la canne blanche, de l’enseignant ou encore de l’emploi jeune, vous avez à chaque fois expliqué et donné à comprendre le bien fondé, ainsi que vous avez démontré la place et l’importance de toutes ces activités gouvernementales dans lesquelles votre action personnelle à permis le succès enregistré dans le Département du Moungo.

Vous avez aussi pris part au Conseil d’Administrations du CARBAP ; aux réunions de lancements, de présentations ou de restitutions des étudesrelatives aux documents de Planification urbaine financée par les CTD concernées à Nkongsamba, Mbanga, Dibombari et Mombo.

Vos collaborateurs les Chefs d’Unités Administratives vous sont reconnaissants pour l’accompagnement de leurs actions et tout l’encadrement dont ils n’ont de cesse bénéficiés de votre part. La nomination des Adjoints aux Sous - Préfets dans 07/13 Arrondissements à savoir les Arrondissements de Melong, Nkongsamba 1er ; Nkongsamba 2eme ; Nkongsamba 3eme Manjo, Mbanga et Dibombari ainsi que la dotation en structures et moyens roulants à certains de vos Sous – Préfets dans le cadre de la modernisation de l’Administration Territoriale, constituent un réel motif de satisfaction et une dose de motivation à eux pour accomplir honorablement de leurs missions. Il reste néanmoins que leurs différentes structures pour atteindre le rendement escompté ont besoins davantage de personnels qualifiés.

  • Au plan protocolaire et diplomatique, vous avez activement participé à la réussite de la visite diplomatique et consulaire des personnalités étrangères ayant séjourné dans votre Unité de Commandement. Il en est ainsi de :
  • la visite du Ministre congolais de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique au Centre Africain de Recherche sur les Bananiers et Plantains (CARBAP) de Njombé effectué le Mardi, 29 avril 2014 ;
  • de l’audience accordée à Monsieur l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique;
  • les visites successives du Consul de l’Ordre de Malte et de l’Ambassadeur de France au Cameroun à l’Hôpital Saint Jean de Malte de Njombé.
  • Au plan socio-économique, l’année 2014 a été marquée par le lancement de la campagne caféière à Melong par les Ministres du Commerce et celui de l’Agriculture. Puis la visite du Ministre de l’Agriculture dans le cadre du lancement de la campagne agricole toujours à Melong.

la mise en application de vos instructions relatives à la veille économique a permis à l’Administration en charge du contrôle des prix de remplir efficacement ses missions au grand bonheur des populations du Département du Moungo, qui ont connu des fêtes de fins d’année sans pénuries des produits de grandes consommation et sans spéculations des prix de ceux-ci.

  • Au plan sécuritaire, des dispositions particulières ont été mises en œuvres sur vos hautes instructions par un ordre de service Gendarmerie et Police afin de juguler les tentatives des hors la loi visant à porter atteinte aux biens et à l’intégrité physique des personnes.

Ce dispositif consistait en :

  • une présence dissuasive dans tous les lieux de regroupements ;
  • des patrouilles pédestres et motorisées ;
  • le déploiement des éléments sur le terrain pour tenir les zones criminogènes ;
  • une recherche accrue et efficace du renseignement prévisionnel.

Les FMO ont réussi à prévenir ou circonscrire les velléités de trouble à l’ordre public.

Cette stratégie qui consistait à devancer les malfaiteurs en occupant le terrain de jour comme de nuit s’est révélée payante.

Nos forces de défense et de sécurité se sont, dans l’ensemble, acquittées de façon très honorables des missions qui leurs sont assignées, ceci à la grande satisfaction des populations de plus en plus citoyennes et qui dorénavant témoignent leur reconnaissance par leur collaboration franche eu égard aux multiples menaces.

Monsieur le Préfet, toutes ces personnalités ici présentes, Autorités Administratives, Parlementaires, dépositaires des pouvoirs judiciaires, ainsi que les garants du pouvoir traditionnel temporel et les Imams, Ministres du culte et Princes de l’église intemporelle, Chefs d’Entreprises, leaders de la Société civile s’unissent à tous vos collaborateurs et par ma voix, vous souhaitent à vous-même et à tous ceux qui vous sont chers les vœux les meilleurs de prospérité, de longévité, de sagesse encore plus accrue, de santé, de succès dans toutes vos entreprises au cours de l’année 2015.

Bonne et Heureuse année 2015 Monsieur le Préfet, je vous remercie de votre aimable et bienveillante attention. /-

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 10:46
Les promoteurs du Sien 2012 posent après la cérémonie d'ouverture, Sylvain Timamo au centre
Les promoteurs du Sien 2012 posent après la cérémonie d'ouverture, Sylvain Timamo au centre

Du 16 au 25 Mai 2015 –Cercle Municipal/Hôtel le Moungo

Projet de Programme sur le thème général : "l'entreprise au centre de la création des richesses"

- Samedi 16 mai 2015

8H00 : Semi-marathon International de Nkongsamba (en partenariat avec LIRAL/ASPROLATHLISM)

11H00 : Visite de courtoisie aux autorités administratives, municipales, traditionnelles et religieuses de Nkongsamba, 3ème ville historique du Cameroun

15H00 : Ouverture des expositions au public

15H30 : Cérémonie de remise des récompenses aux athlètes du semi-marathon

16H00 : Journée Universitaire en partenariat avec IBA, ESSET, ISMAM, CPFF, EIDE, CFEAN

20H00 : Soirée d’animation……………………………..........……..Concert de Musique

- Dimanche 17 mai 2015

14H00 : Séance de travail du Comité d’organisation ouvert aux participants

16H00 : Point de presse par Mrs NANA Charles, ELONG Zavier Raoul, NDISHONFON Charles Trigar, NKUISSI Florence, DJOUAMADJI Joseph et NGOME Martin

  • Lundi 18 mai 2015 : Ouverture officielle du salon (SIEN 2015)

15H30 : Inauguration officielle par le Représentant du Gouvernement

Visite des stands et installation du Jury du Concours du meilleur créateur/artisan

16H00 : conférence sur le thème : «Le rôle de l'Etat dans la création, le développement et la croissance de l'entreprise»

Modérateur : M. WANGUE Georges Liberté, Secrétaire Général de la Communauté Urbaine

Intervenants : Délégués départementaux : MINPMEESA, MINADER, MINEPIA, MINEPAT, MINCOMMERCE, MINTOURL, MINEFOP, FINANCES, FNE, CNJC, etc

18H00 : Dîner offert par les Rédacteurs en Chef (Sponsorisé par l’ASSEPM)

- Mardi 19 mai 2015

10H-19H00 : Participation aux ateliers organisés par les autorités

14H00 : Conférence sur le thème : «Les médias dans la décentralisation au Cameroun »

Modérateur : MBAMY FOCHADA Christian, Consultant en communication internationale

Intervenants : Experts

20H00 : Concert de musique des artistes musiciens en herbe et humoristes

- Mercredi 20 mai 2015

10H00 : Participation au défilé du 20 mai (fête de la Nation)

16H00 : Concert de Musique pour la jeunesse

18H00 : Concert de musique pour les adultes

-Jeudi 21 mai 2014

13H00 : conférence sur le thème :«L'entreprise et la création de richesse»

Modérateur : Dr MELI Basile, Economiste, Enseignant d'université

Intervenants : Experts

16H00 : Conférence sur le thème : «Les enjeux de la gouvernance d'entreprises»

Modérateur : M. NTAMACK MAWO Samuel, PLEG

Intervenants : Experts

- Vendredi 22 mai 2015 :

15H30 : Publication des résultats du concours du meilleur créateur/artisan

16H00 : Conférence sur le thème : «la contribution des entreprises de communication à la croissance de l’économie à l’ère de la décentralisation»

Modérateur : M. LEKAMA Georges Auréoles, Enseignant de sociologie de communication

Intervenants : Communicants.................................. Election Miss Nkongsamba 2015

18H00 : Conseil d'Administration de Forêt Modèle du Moungo (FOMOMO)

19H00 : Tirage au sort de la Grande Tombola du SIEN 2015-8ème EDITION

- Samedi 23 mai 2015 :

13H00 : Excursions touristiques et Gala de football avec les anciennes stars du Moungo

16H00 : Cérémonie de clôture du Salon par le représentant du Gouvernement

18H00 : Diner offert par une entreprise/mécène

20H00 : Clôture des expositions et de la Foire Commerciale……......…. Concert de musique

Contacts du Partenaire Technique Scores 2000 : 233 491 921/699 451 920/678 894 092

http://www.score2000.info

  • TERMES DE RÉFÉRENCE

  • FICHE SIGNALÉTIQUE :
  • Nom de l’évènement : "SIEN 2015"

  • : Du 16 au 25 Mai 2015
  • : Cercle Municipal de Nkongsamba/Hôtel le Moungo
  • Patronage Institutionnel : Préfet du Département du Moungo

  • Contexte et justification :

  • Nkongsamba et sa région ont connu depuis les années 80 une dégradation des conditions de vie des populations qui s’est accélérée depuis 10 – 15 ans. Ce constat est fait par tous : institutions, société civile, populations. En partie, ceci résulte des décrochements de l’économie agricole. La principale production de la zone, le café, ayant subi un véritable "tsunami".

    Malgré les efforts consentis par l’Etat à travers les mesures telles que le PDRBA-MN (Programme du Développement Rural du Bassin Agricole du Moungo-Nkam), on n’observe pas de réel changement positif.

    C’est une véritable révolution qu’il faut déclencher. Révolution dans les pratiques agraires, maîtrise des itinéraires techniques, production et promotion des produits artisanaux, tourisme business, etc.

    Développement des entreprises, petites, moyennes et grandes.

    Le Salon International de l’Entreprenariat de Nkongsamba se veut, plus que par le passé, un catalyseur de cette révolution.

  • Objectifs
  • intégrer le monde rural dans le marché urbain
  • promouvoir l’entrepreneuriat local
  • offrir un espace de visibilité et de lisibilité à l’entrepreneuriat rural et local
  • inciter / susciter la synergie locale autour des problèmes du monde rural
  • mettre sur pied une plate forme d’échanges entre les entrepreneurs d’horizons divers (locaux, régionaux, nationaux et internationaux)
  • Participants / Intervenants
  • les entreprises
  • les municipalités
  • les administrations
  • les médias
  • les organisations paysannes
  • les associations des enfants de Nkongsamba de la diaspora
  • les universités et grandes écoles
  • Activités
  • Foire - expo
  • activités culturelles
  • conférences publiques et réunions thématiques
  • activités sportives et Communautaires
  • foire gastronomique
  • Election Miss Nkongsamba 2015
  • excursion touristique
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens